lundi 21 juin 2021

 

21/06 - CRISTIANO RONALDO ÉCARTE DES BOUTEILLES DE COCA-COLA,
LA MARQUE PERD 4 MILLIARDS DE DOLLARS :
LE TEMPS DE CERVEAU DISPONIBLE
NE TOURNE PLUS EN FAVEUR DE COCA COLA ! 

 

En écartant les bouteilles de Coca-Cola placées devant lui lors d'une conférence de presse de l'Euro 2021, l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo a fait chavirer l’action du groupe américain, un des sponsors de l'événement. 
Le geste a coûté 4 milliards de dollars au géant américain. En une demi-heure, l’action du groupe est passée de 242 milliards de dollars à 238 milliards de dollars, soit une perte de 1,6% en Bourse. Et pour cause : désormais meilleur buteur de toute l'histoire de l'Euro avec 11 réalisations, Ronaldo est suivi par 400 millions de fans sur les réseaux sociaux.  
https://www.youtube.com/watch?v=HdF-LWbPdZU&ab_channel=LeHuffPost
https://www.youtube.com/watch?v=zsDh5bXpTSk&ab_channel=LeHuffPostLeHuffPostValid%C3%A9

Hier, le Français Paul Pogba a répété le même geste, en écartant cette fois une bouteille de bière.
« Coca-Cola et #Heineken ont misé 40 à 50 millions d'euros pour être partenaires de l'UEFA ou de la compétition. Et à travers ce geste, même si l'organisateur leur confère des droits et une visibilité, ceux-ci sont remis en cause par les acteurs du jeu eux-mêmes. Ce qui pose peut-être la question de l'avenir du sponsoring », remarque Vincent Chaudel, économiste, spécialiste du football chez Ineum Consulting.
La défiance de Ronaldo envers Coca-Cola et de Paul Pogba vis-à-vis d'Heineken, si elle marque une nouvelle tendance pour une alimentation saine, risque toutefois d’être sévèrement sanctionnée.
Hier, le Français Paul Pogba a répété le même geste, en écartant cette fois une bouteille de bière. « Coca-Cola et Heineken ont misé 40 à 50 millions d'euros pour être partenaires de l'UEFA ou de la compétition. Et à travers ce geste, même si l'organisateur leur confère des droits et une visibilité, ceux-ci sont remis en cause par les acteurs du jeu eux-mêmes. Ce qui pose peut-être la question de l'avenir du sponsoring », remarque Vincent Chaudel, économiste, spécialiste du football chez Ineum Consulting.
La défiance de Ronaldo envers Coca-Cola et de Paul Pogba vis-à-vis d'Heineken, si elle marque une nouvelle tendance pour une alimentation saine, risque toutefois d’être sévèrement sanctionnée.
Par ailleurs, si Cristiano Ronaldo attache une très grande importance à son corps d’athlète et à une alimentation équilibrée, cela n’a pas toujours été le cas. Il avait, il fut un temps, un menu à son nom chez KFC : la « Ronaldo Box », avec du poulet frit, des frites et un Pepsi géant. Il a même tourné des spots de publicité pour Coca-Cola lorsqu’il était plus jeune.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.