lundi 17 mai 2021

 

17/05 - TCHAD: «IL EST TEMPS
QUE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE SE RÉVEILLE
POUR CONDAMNER LA JUNTE MILITAIRE». 


 
Nous savons maintenant que Déby n'est pas mort au combat, mais assassiné lors d'une réunion avant les résultats des élections et que la France s'est dépêchée de mettre son fils au pouvoir
Depuis le 14 mai, les 15 membres du Conseil paix et sécurité de l’Union africaine sont réunis à Addis-Abeba en Ethiopie afin de statuer sur la transition militaire au Tchad. Selon les derniers échos, aucune sanction n'est prévue à l'adresse du Conseil militaire de transition dirigé par le fils du président Déby. L'instance panafricaine aurait décidé d'accompagner le processus de transition à N'Djamena. Le journaliste blogueur Makaila Nguebla, spécialiste du Tchad, décrypte la situation.

https://www.youtube.com/watch?v=oVmHWV9mBjE&ab_channel=RTFrance


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.