jeudi 6 mai 2021

 

+++06/05 - POUTINE A AUTORISÉ LA SUPPRESSION DES MESURES
DUES AU COVID. SILENCE DES MÉDIAS. 


Voyez la sobriété des apparitions de Poutine
qui fait passer le message sans intermédiaires au Peuple.
L'argent du Peuple, c'est pour le bien-être du Peuple



Parisiens, ouvrez les yeux !!!! Il est vrai qu'avec vos téléphones, vous ne voyez plus rien.
C'est fait un peu pour ça. Ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre.



Allant à contre-courant de la paranoïa des gouvernements occidentaux, Vladimir Poutine a annoncé en janvier le retour à la normale en Russie :
"En Russie, la situation avec le coronavirus se stabilise ; les restrictions imposées en lien avec la pandémie peuvent être progressivement levées. En général, la situation épidémiologique dans le pays se stabilise progressivement. Le nombre de personnes infectées diminue, il est à moins de 20 pour mille. Cela permet de supprimer soigneusement et progressivement les restrictions imposées." En rappelant à nouveau qu'il ne s'agit pas d'une gripette, au départ. Mais, vu la peur répandue dans le monde, il faut un peu jouer le jeu.
Vidéo en Russe, vous pouvez activer les sous titres automatiques :
https://www.youtube.com/watch?time_continue=7&v=x_6GJsANSUQ&feature=emb_logo&ab_channel=%D0%9C%D0%A3%D0%A0%D0%90%D0%92%D0%9B%D0%95%D0%9D%D0%9A%D0%9E24

Actuellement dans la plupart des régions de la Fédération de Russie il y a déjà très peu de restrictions depuis l’été dernier, comparativement aux pays occidentaux: Tous les services et commerces fonctionnent (bars et restaurants doivent dans plusieurs régions fermer à 23 heures… en théorie. En pratique, beaucoup ne ferment qu’à l’aube…). Les seules limitations sont l’obligation (ici aussi très théorique) du masque dans les transports et magasins, et la limitation à 50% du taux d’occupation des cinémas, musées etc. Par ailleurs la population en grande partie ne suit que très peu les consignes stupides: Le masque est peu porté, ou alors sous le menton.

La portée de la déclaration de Vladimir Poutine est en fait très politique : Elle montre au clan des globalistes en Russie, mené par le maire de Moscou qui désire renforcer les mesures pour s’aligner sur les pays occidentaux, que son petit jeu est terminé. En août 2020, c’est déjà Vladimir Poutine qui avait ordonné au maire de Moscou de lever la quarantaine (Le maire avait reçu un coup de téléphone en pleine réunion pour préparer l’annonce de la poursuite de la quarantaine et avait déjà commencé à faire envoyer des SMS pour en informer la population. Selon un témoin, le maire n’a rien dit durant 2 à 3 minutes, et à la fin de la communication a déclaré que la quarantaine était levée.). En janvier, c’est encore le président qui a ordonné au maire de Moscou de cesser l’enseignement "à distance" que celui-ci avait mis en place en octobre pour une grande partie des élèves. Par conséquent, le président Poutine déclare donc, au plan national, que les choses ont assez duré.
La 
popularité du maire de Moscou a chuté de  à 80% ce qui se traduit par la chute de popularité de Poutine avec un énorme 40% de mécontents suite aux restrictions), il semble clair, alors que les pays occidentaux rivalisent de paranoïa pour savoir qui enfermera le plus durement et longuement sa population, que Vladimir Poutine met la Russie en-dehors du plan globaliste.

On rappellera par ailleurs les mesures nouvelles que la Russie a inscrites dans sa 
Constitution (par exemple le mariage c'est un Homme plus Femme exclusivement, la réaffirmation de la foi en Dieu, la prédominance des lois Russes sur les lois internationales, etc.) qui montrent clairement le chemin choisi, aux antipodes du projet de société mondialiste.
Comme le disait ici-même Konstantin Sergueïevitch : "la Russie a les moyens humains, financiers et militaires, de tracer sa voie quelles que soient les réactions des globalistes."
Dans ce même article, Konstantin Sergueïevitch écrit : "
Faute de réaction rapide, demain ou après-demain, le pire est déjà programmé".

Poutine, c'est ça : Vladimir Poutine oblige un oligarque à rouvrir une usine
"Pourquoi avez-vous fui comme des cafards quand vous avez appris mon arrivée ?" 
Le milliardaire Oleg Deripaska se souviendra longtemps de sa rencontre avec Vladimir Poutine en 2009...
Une séquence à retrouver dans le documentaire "Poutine pour toujours ?" disponible sur francetv zoom
https://www.facebook.com/francetvslash/videos/520988811393243

Nous avons besoin d'un tel Homme en France pour redresser rapidement la barre. Pourquoi pas Remy Daillet par exemple ou un Général patriote/chrétien (indispensable), accompagnés de personnes qui osent s'opposer à la dictature.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.