jeudi 6 mai 2021

 

06/05 - MESSAGE DE BENJAMIN FULFORD.
UN MÉGA SÉISME GÉOPOLITIQUE
EST PRÊT À EXPLOSER ! 

 
le 03 mai 2021
Alors que le monde occidental erre dans la dystopie d'une fausse présidence Joe Biden et d'une pandémie montée de toutes pièces, quelque chose d'énorme se prépare.  Un régime vieux de plusieurs milliers d'années fait face à un effondrement systémique et des négociations secrètes sur son remplacement sont en cours. Nous ne pouvons pas encore parler en détail de ces négociations pour des raisons de sécurité. Tout ce que nous pouvons dire, c'est que ce sera la chose la plus importante depuis le début du monothéisme dans l'Égypte ancienne il y a des milliers d'années. Quand cela arrivera, ce sera sur tous les écrans et tous les organes de presse.  Jusque-là, le secret opérationnel est de rigueur, alors contentons-nous d'observer les signes de cet effondrement systémique.

La plus grande chose visible est l'hyperinflation émergente aux États-Unis. C'est quelque chose qui se produit lorsqu'un régime s'effondre. La cause en est que les gens derrière l'avatar de Biden impriment de l'argent comme s'il n'y avait pas de lendemain (pour eux, c'est probablement vrai). Les dons du gouvernement ont explosé en mars pour atteindre 8.100 milliards de dollars annualisés, le double des 4.100 milliards de dollars de février et est à 5.000 milliards de dollars au-dessus du niveau pré-«pandémique» de 3.200 milliards de dollars.
https://www.zerohedge.com/economics/record-34-all-hou..


C'est cette inflation qui s'est déclenchée pour les prix des matières premières l'année dernière, même si la fête vient à peine de commencer :
Bois: + 265%, pétrole WTI Brut: + 210%, Maïs: + 84%, Cuivre: + 83%, Soja: +  72%, Argent: + 65%, Sucre: + 59%, Coton: + 54%, Platine: + 52%, Palladium: + 32%, Blé: + 19%, Café: + 13%.

Les experts de la chaîne d'approvisionnement disent n'avoir jamais rien vu de tel comme ce qui se passe actuellement. «Il y a un embouteillage total et mondial; les marchandises ne peuvent pas être expédiées dans certains cas; et l’inflation, du côté de l’offre, à une échelle que nous n’avons pas vue depuis très, très longtemps, semble imminente».

Il y a aussi une pénurie alimentaire aux États-Unis avec des prix en hausse et des articles de base, comme la viande de poulet, qui sont en pénurie.

En décembre dernier, un ménage américain sur sept souffrait de pénuries alimentaires.
En janvier, 41,8 millions d'Américains bénéficiaient de bons alimentaires - 13% de plus qu'un an auparavant. Pendant ce temps, toute la fausse monnaie de Biden, distribuée pour apaiser les masses, supprime également leur incitation à travailler.
La situation a atteint le point où les franchises McDonald's paient des gens 50 $ juste pour se présenter à un entretien d'embauche et les chaînes d'épiceries versent des primes de signature de 500 $.

«Comment pouvons-nous obtenir suffisamment de chauffeurs ? je ne sais pas», a été la réponse que le PDG de Covenant Logistics, David Parker, a donnée la semaine dernière aux analystes, lorsqu'il a été interrogé sur la pénurie de main-d’œuvre.
L'initié d'Uber, Nathaniel Rothschild, a donné des indices publics - à ceux qui y prêtent attention - en tweetant des choses telles que : «Et si demain le monde tel que nous le connaissons, changeait?»  et aussi «La prochaine crise vous frappera pendant votre sommeil et vous vous réveillerez pauvre. Cela se produira rapidement comme l'éclair. La musique est toujours en train de jouer. Rares sont ceux qui réalisent que tous les marchés sont profondément truqués. Alors préparez-vous.
La question à se poser dans ces circonstances est de savoir pourquoi le dollar américain est-il si fort? La réponse, bien sûr, est que la fausse monnaie de Biden n'est accepté qu'aux États-Unis. En d'autres termes, le dollar américain n'est plus américain. Les Chinois prêtent de la vraie monnaie au régime Biden pour acheter leurs productions parce que la chinoise américaine Katherine Tai, la représentante du commerce des États-Unis, est la présidente de facto des États-Unis, selon des sources de la société secrète asiatique. Voici l’avatar qu’ils utilisent pour leurs interactions quotidiennes avec les merdias officiels, il s'agit de Jen Psaki, alias le petit-fils de David Rockefeller, Mark Zuckerberg.

Ce que cette famille, qui a vendu le gouvernement de la corporation américaine (U.S Corp) à la Chine, ne parvient pas à réaliser, c'est que, selon un haut responsable d'une famille royale européenne, «toutes les agences de renseignement militaire (ou services secrets militaires) du monde se sont alliées et savent ce qui s'est passé." 
En d'autres termes, ils savent que l'Occident a été capturé par une secte de religieux fanatiques qui tentent de vacciner tout le monde sur terre avec des substances altérant les gènes afin de les asservir de manière permanente.
Les sources de l'agence disent: «La décision des hauts gradés a été prise de mettre fin à cette folie et de ramener le monde à ce qui était normal, et non à cette soi-disant nouvelle normalité que cette secte composée de fous veut imposer à tout prix à la population civile mondiale. 
En Parlant de fous, les discours publics sur cette pandémie et le vaccin deviennent de plus en plus bizarres chaque jour. On affirme maintenant des choses comme «les personnes vaccinées contamineront les non-vaccinés», et nous avons des soi-disant ex-dirigeants de Pfizer qui disent que des choses comme ces vaccins vont vous stériliser, vous donner la maladie de la vache folle, vous transformer en athée, etc. Bien que certains de ces propos sur les vaccins relèvent certainement de la propagation plus qu'indécente de la peur, il ne fait aucun doute que certains de ces vaccins sont vraiment meurtriers. 
En Inde, il est maintenant devenu clair que l'apparition récente de «nouvelles variantes» de Covid-19 est directement liée aux vaccinations. C’est pourquoi le tsar indien du vaccin a quitté le pays pour le Royaume-Uni en raison de menaces «sans précédent». 
Ensuite, vous avez des magazines respectés comme Scientific American notent que «la grippe a disparu», mais sans parvenir à la conclusion qu'elle a disparu parce que son nom a été changé en «Covid-19». 
La grippe n'a pas disparu au Japon parce que le système médical a refusé de mentir à ce sujet. C'est pourquoi les seuls cas de Covid-19 au Japon proviennent d'hôpitaux appartenant au gens de la cabale KKR sur place.

 La décision d'utiliser la pandémie comme excuse pour un contrôle social strict et des passeports vaccinaux est également liée à une tentative d'initier une marque du système financier de type "marque de la bête". 
«Mastercard - Paypal - Visa, tous travaillent maintenant avec les banques centrales [privées]», comme le twitte Nat Rothschild.

Voici la véritable explication de la pandémie qui nous a été transmise par la CIA: «Le laboratoire biologique chinois de Wuhan appartient à GlaxoSmithKline, propriétaire de Pfizer! Celui qui fabrique le vaccin contre le virus qui a commencé au laboratoire biologique de Wuhan qui a été financé par le Dr Fauci qui fait la promotion du vaccin!
GlaxoSmithKline est géré par la division financière de Black Rock, qui gère les finances de l'Open Foundation Company (Soros Foundation), qui gère la société allemande Winterthur appartenant à Soros qui a construit un laboratoire chinois à Wuhan et a été achetée par l'allianz Allianz qui (par coïncidence) a Vanguard comme actionnaire, qui (par coïncidence) est un actionnaire de Black Rock, qui (par coïncidence) contrôle les banques centrales et gère environ un tiers du capital d'investissement mondial.
Black Rock est également (par coïncidence) un actionnaire majeur de MICROSOFT, propriété de Bill Gates, qui (par hasard) est actionnaire de Pfizer (qui - rappelez-vous? Vend un vaccin miracle) et (par coïncidence) est maintenant le premier sponsor de l'OMS !
Vous comprenez maintenant comment une chauve-souris morte vendue sur un marché humide en Chine a infecté TOUTE LA PLANÈTE!"

À certains égards, tout cela est trop artificiel, ce qui pose la question;  Et si tout cela n'était qu'un rituel d'initiation géant?
On nous a dit l'année dernière que l'humanité serait soumise à l'équivalent d'une cérémonie tribale de passage à l'âge adulte et que tout cela durerait jusqu'à l'automne de cette année. L'idée aurait été de mettre en œuvre ce qu'il faut comme changements pour la gouvernance mondiale, impliquant généralement une guerre mondiale, sans réellement avoir de guerre mondiale. Voilà par exemple un signe que cela pourrait être vrai : nous remarquons de plus en plus des histoires d'OVNI qui apparaissent dans les merdias officiels «grand public». Voici un échantillon de la semaine dernière, avec même le magazine New Yorker qui se lance dans ce domaine.
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/navy-has-..

En tout cas, alors que l'Occident vit en pleine dépression nerveuse et voit des OVNIS, le reste du monde est en train de redessiner ses frontières. Cela est particulièrement vrai au Moyen-Orient. La grande histoire là-bas continue d'être la tentative continue des Turcs de faire revivre l'Empire ottoman. Voici le genre de discours qu'ils publient: «Ils nous disent de ne pas modifier l'ordre survenu après la 1ère guerre mondiale, de rester comme le front oriental de l'Occident, d'éviter toute action qui nous permettra de reprendre la région et remettra en vie l'axe principal de la Terre, qui s'étend de l'Atlantique.  aux côtes du Pacifique. La Turquie est beaucoup plus efficace que tous les pays de l’Union européenne réunis… L’Occident n’est plus le centre du monde». Ces propos sont soutenus par une action militaire en Libye, en Irak, au Kazakhstan, en Ukraine, etc. Le pays qui a le plus à perdre dans cette histoire, est la colonie israélienne de crypto-juifs d'Arabie saoudite. «Les Saoudiens n’ont plus de pouvoir même avec tout ce pétrole, alors ils ne peuvent plus s'acheter le respect», selon la CIA. Dans une tentative désespérée d'éviter une prise de contrôle turque, l'Égypte, la Jordanie, l'Arabie saoudite et d'autres pays du Golfe ont tenté de faire la paix avec l'Iran. "Nous cherchons à avoir de bonnes relations avec l'Iran", a déclaré cette semaine l'avatar du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane à la télévision saoudienne. Les Saoudiens doivent faire la paix avec l'Iran parce que l'armée américaine n'est plus disposée à intervenir pour eux. C’est la raison pour laquelle ils sont en train de perdre la guerre contre les Houthis du Yémen et courent un réel danger de perdre le contrôle de leurs champs pétrolifères. Le peuple yéménite, qui a construit des bâtiments de 12 étages il y a plus d'un millénaire, considère les Saoudiens comme des éleveurs de chameaux parvenus qui ont eu la chance d'avoir du pétrole. Il veut retrouver sa place historique en tant que véritable puissance dans la péninsule arabique et y parviendra probablement.



L'autre pays qui perd sa guerre frontalière, ce sont les États-Unis. Des sources le long de la frontière avec le Mexique disent que la frontière se désintègre. «Je n’ai jamais rien vu de tel… c’est le Far West sous stéroïdes», déclare le shérif du comté frontalier de Goliad, Roy Boyd.

Le Canada maintient sa frontière avec les États-Unis presque fermée pour le moment, mais il y a fort à parier qu'une opération militaire conjointe américano-canadienne visant à retirer le sectaire satanique Justin Trudeau, fils de Castro du pouvoir n'est qu'une question de temps. À ce stade, le fol spectacle Biden-Rockefeller de la Chine communiste aux États-Unis, devrait également s'effondrer. Il existe un groupe puissant qui veut revigorer l'Occident en restaurant la démocratie, la primauté du droit, la liberté de la presse et la méritocratie.
Si l'Occident échouait dans ses efforts, les États-Unis deviendraient une ferme appartenant à des Chinois dont la gestion serait sous-traitée par un groupe de gangsters Khazars comme les Rockefeller. Et en fin de compte, la planète entière serait à jamais transformée en une gigantesque ferme d'animaux.

Nous devons tous nous joindre au combat pour nous assurer que cela ne se produira jamais. 
Nous gagnerons mais cela demandera un travail acharné et une détermination courageuse. 
--------------------------------------------------

Mark Zuckerberg, créateur de Facebook, le petit-fils de David Rockefeller ?

Mark Zuckerberg, créateur de Facebook, le petit-fils de David Rockefeller ?

Tandis qu'il offre 99% de ses actions à des causes humanitaires, revenons sur l'homme qui s'est lancé dans la création Facebook avec 500 millions d'euros gracieusement offerts par la CIA. (WS)

Mark Zuckerberg, créateur de Facebook, le petit-fils de David Rockefeller? Son vrai nom serait Jacob Greenberg.

Des prétentions à peu près invérifiables à partir d'un lien généalogique, mais c'est une rumeur qui pourrait expliquer l'illogisme de la création de la plus vaste base de données de renseignement de la planète par un étudiant quelconque, dans sa chambre à coucher, à l'intérieur de la très prestigieuse Université Harvard.  Une université qui a accueilli plusieurs  membres de l'élite dirigeante, dont David Rockefeller qui finance à grands coups de millions de dollars l'institution... 

 Facebook a commencé avec 500 millions de $ de la CIA

Avec toutes les conversations sur Facebook dernièrement et avec les divers blocages/bans/censures récents, je songeais à ajouter ma pierre à l’édifice et peut-être à laisser les gens en savoir plus à propos de ce jeune homme. Vous savez quand ce type est soudainement apparu sur la scène j’étais curieux sur la façon dont il avait lancé sa start-up. Le changement de nom est je suppose, délibéré, afin de dissimuler qui il est vraiment. Le saviez vous car apparemment personne ne semble avoir percuté ?
La chose importante à savoir sur Mark Zuckerberg, est que son grand père est le centenaire tristement célèbre, j’ai nommé David Rockefeller. Vous savez ce type de la Commission Trilatérale, du Groupe Bilderberg, celui qui possède la Chase Manhattan Bank, et qui est une grande personnalité influente du Council on Foreign Relations et a avoué dans son mémoire qu’il complotait contre les intérêts des Etats-Unis au bénéfice du monde entier pour créer un nouvel ordre mondial ? Ca vous dit quelque chose ? Eh bien ce type est l’ami de toutes les têtes de mort qui veulent nous exterminer. Et ensuite on a son fils David et dont le fils n’est autre que Mark Zuckerberg dont la valeur est estimée à 35,7 MILLIARDS de dollars. Alors ça vous écœure? Pourquoi il a changé de nom je n’en sais rien. Une recherche standard indique qu’il n’a pas révélé les noms de ses parents. Il semblerait que sa femme est Pricella Chan. Donc il a 31 ans, les poches remplies de tune et il est le fils de David Rockefeller. Je l’ai toujours su et je pensais que tout le monde le savait déjà. Donc excusez moi si j’ai postillonné dans la soupe.
« La montagne de sucre » veut dire Zuckerberg.
C’est leur nom top secret pour Facebook, aucun doute là dessus. Une montagne d’information qui peut générer des milliards. Bill Gates provient d’une famille adonnée à l’eugénisme multi-milliardaire; secret qui a bien été gardé durant les premiers jours de Microsoft. La même famille contrôle tout.http://projectavalon.net/forum4/showthread.php?45126-Mark-Zuckerberg-Is-Claimed-To-Be-Grandson-Of-David-Rockefeller
"Il a été révélé que Mark Zuckerberg est le petit-ils de David Rockefeller. Son véritable nom est Jacob Greenberg, aussi le petit-fils de Hank Greenberg. Il est de sang bleu." Quelques fichiers de la police montrent que Jacob Greenberg a été arrêté en possession de cannabis quand il était encore un jeune homme. Il a plus tard été révélé qu’effectivement il pourrait bien être la personnalité mondialement reconnue du nom de Mark Zuckerberg. Aussi, sachez que les Rothschild possèdent 8% des parts de Facebook. L’agenda occulte du réseau social Facebook est de contribuer à l’établissement d’un état policier et d’un gouvernement mondial. Selon le blog TAP, Facebook a reçu 500 millions de dollars d’une banque de la CIA. On peut se demander même si d’autres géants du web recèlent de tels secrets eux aussi. Le nom Zuckerberg veut dire" 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.