mardi 27 avril 2021

 

27/04 - FACE AUX RISQUES DE "GUERRE CIVILE",
L’ARMÉE SONGE-T-ELLE VRAIMENT À UN «COUP D’ÉTAT? 

Des "Gilets Jaunes" aux "Gilets Kakis" ? 
LA PEUR CHANGE DE CAMP. 
LETTRE EN RÉPONSE À L’APPEL DE MILLE MILITAIRES.*

Pierre Fabre-Bernadac - Ancien Officier de la Gendarmerie

 
Ce sont les Gendarmes qui bougent, les CRS ont vendu leur âme au diable pour un meilleur salaire. beaucoup d'entres se délecte à casser du manifestant, nous ne pouvons compter que sur l'armée et nous devons leur dire, les soutenir.
Ils voulaient éviter la guerre civile, ils ont déclenché une bataille médiatique! «Il n’est plus temps de tergiverser, sinon, demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant.» C’est par ces mots que plusieurs militaires, dont une vingtaine de généraux, ont interpellé le Président de la République dans une tribune publiée par Valeurs actuelles ce mercredi 21 avril. Ces anciens militaires appellent face à une «France en péril» à «défendre le patriotisme» et à lutter contre le «délitement de la patrie».
Un appel vivement critiqué. Pour de mauvaises raisons, estime Jean-Pierre Fabre-Bernadac l’initiateur de la tribune. «Moi, je veux éviter une guerre civile, ce que je fais est l’inverse de ce qu’on me reproche», précise au micro de Sputnik le principal intéressé.
Le texte en question a fait bondir une partie de la gauche, comme Jean-Luc Mélenchon ou Benoît Hamon, dénonçant des «apprentis factieux» et des tentations de «coup d’État». Notamment en raison de l’invitation lancée par Marine Le Pen à ces militaires en les incitant à se «joindre» à l’action du Rassemblement national en vue des présidentielles. Pour cet officier de carrière, auteur des Damnés de la France (éd. de Paris-Max Chaleil), «on accuse les pompiers d’être des pyromanes». Et le militaire de clarifier son propos: «L’armée est une force qui appartient au politique. Moi, je ne suis pas là pour aller prendre le pouvoir!»
https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=5PMuLOD0sqA&feature=emb_logo&ab_channel=SputnikFrance
--------------------------------------------
Gérard Collomb: "Je l'avais dit, la société française est marquée par beaucoup de fractures"
https://www.youtube.com/watch?v=7z1NEHesNiY&ab_channel=BFMTV

Il y a quelques années encore, évoquer une guerre civile en France pouvait vous valoir le qualificatif de «penseur d’extrême droite» et parfois, vous conduire devant les tribunaux. En 2018 c’est un ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, qui évoque cette possibilité, à travers les retours qu’il a de la situation et du tableau dressé par la police. Une guerre civile larvée qui conduirait à la Sécession de territoires entiers en France, en raison notamment d’une immigration incontrôlée depuis plusieurs générations.
Des propos effrayants rapportés tardivement par Valeurs actuelles dans son édition du jour, quelques semaines après sa démission à son poste de ministre, comme l’indique Tugdual Denis, directeur adjoint de la rédaction de Valeurs Actuelles.
https://www.breizh-info.com/2018/10/31/104999/gerard-collomb-confirme-la-possibilite-dune-guerre-civile-larvee-en-france/
------------------------------------------------------------
Si la “Grande muette” est en sommeil durant les périodes de calme, elle sort de sa torpeur en période de tempête et resserre les rangs. Jean-Pierre Fabre-Bernadac est un ancien militaire, capitaine de gendarmerie, qui vient de publier un ouvrage pamphlétaire et il anime un nouveau site www.place-armes.fr, plate-forme destinée aux militaires. Des centaines d’officiers y ont signé une lettre ouverte aux gouvernement.
https://www.lesalonbeige.fr/si-la-grande-muette-est-en-sommeil-durant-les-periodes-de-calme-elle-sort-de-sa-torpeur-en-periode-de-tempete-et-resserre-les-rangs/
-------------------------------------------------
*RÉPONSE À L’APPEL DE MILLE MILITAIRES



Les 20 et 25 avril 2021 nous avions publié sur le site « Quand les militaires prennent la parole, l’heure est grave » ainsi que « « Pour un retour de l’honneur de nos gouvernants » : 20 généraux appellent Macron à défendre le patriotisme« .
En réponse à ces publications, le contre-amiral Claude Gaucherand ainsi que divers officiers ont tenu à faire le communiqué suivant qu’ils ont signé conjointement :
La lettre et un mot de "Profession Gendarme"
http://www.profession-gendarme.com/reponse-a-lappel-de-mille-militaires/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.