samedi 17 avril 2021

 

+++17/04 - JOHN BRENNAN, ANCIEN DIRECTEUR DE LA CIA, A ÉTÉ ARRÊTÉ
ET ENVOYÉ À GUANTANAMO POUR LES ASSASSINATS
ORCHESTRÉS CONTRE DES PATRIOTES ! 


 
Par Michael Baxter le 28 mars 2021
L'agent de l'état profond et ancien directeur de la CIA John Brennan a une nouvelle résidence au soleil, au frais de la princesse, au centre de détention de Guantanamo Bay à Cuba selon "Real Raw News". 
Des militaires américains fidèles à Trump ont arrêté Brennan le 25 mars et l'ont transporté par avion à GITMO pour son jugement. Il sera détenu en tant que combattant ennemi dans l'attente d'un tribunal militaire, a précisé notre source. "Je ne peux pas parler de la logistique de l'opération ou de l'endroit où Brennan est détenu, mais Trump avait rassemblé des informations accablantes prouvant sans l'ombre d'un doute que Brennan avait commis des atrocités contre le peuple américain. Et nous parlons de bien plus que de son rôle dans tout le scandale de la collusion russe", a déclaré notre source. Alors qu'il était le directeur de la CIA sous l’administration Obama, Brennan a orchestré l'assassinat de cinq patriotes américains, tous civils, qui étaient des opposants déclarés aux programmes de surveillance de masse du président Obama de l'époque. Leurs noms, ainsi que les actions qui leur ont valu de figurer sur la fameuse liste des ennemis de l'état profond, figurent dans un acte d'accusation scellé et seront rendus publics une fois que Trump aura repris la Maison Blanche, a déclaré notre source. 
Les cinq décès ont été maquillés en mort naturelle ; ils sont morts d'un infarctus du myocarde, ou crise cardiaque. 
Et ce n'est pas tout.

Dans les derniers jours de sa présidence, Donald J. Trump est entré en possession d'un document de la CIA autorisant une frappe de drone sur une famille de cinq personnes qui vivait sur une propriété de 40 acres dans la nature sauvage du Colorado. Bien qu'une grande partie du document ait été expurgée, la signature de John Brennan ne l'était pas. 
Notre source n'a pas pu confirmer si l'opération a eu lieu, mais l'existence du document était une preuve suffisante pour que Trump inculpe Brennan pour conspiration de meurtre. Les noms de la famille, qui comprend des enfants âgés de 6, 9 et 12 ans, figurent sur un acte d'accusation scellé. "D'après ce que je sais, l'administration Obama voulait que la famille, au moins le mari et la femme, soit tuée parce qu'ils appartenaient, prétendument, à un mouvement de milice du nord-ouest très critique envers l'administration. Je ne sais pas pourquoi Trump n'a pas découvert ça avant la fin de son mandat. Le timing de ces opérations était délicat s'il voulait éviter des représailles catastrophiques.
Mais, mec, c'était le pistolet fumant qu'il tenait contre Brennan. Trump pense qu'il y a probablement beaucoup d'autres documents de ce type enfouis dans les archives secrètes de la CIA". 
En conclusion, notre source a déclaré que Trump intensifie sa lutte contre les agents de l'État profond qui sont désireux de priver les Américains des droits et libertés qui leur sont chers, et que chaque personne arrêtée finira par comparaître devant un tribunal militaire pour répondre de ses crimes.
Source : 
https://realrawnews.com/2021/03/john-brennan-sent-to-gitmo/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.