jeudi 15 avril 2021

 

15/04 - LES ARRESTATIONS DE JOHN PODESTA ET HUMA ABEDIN 
LE JOUR DE PÂQUES PAR LES FORCES SPÉCIALES AMÉRICAINES !
Partie 2. 


 
Trump accuse John Podesta et Huma Abedin de trahison et de crimes contre les enfants ! Le dimanche de Pâques, Donald J. Trump a invoqué les lois Insurrection et Patriot Acts pour ordonner l'arrestation de deux des co-conspirateurs d'Hillary Clinton, John Podesta, son ancien directeur de campagne, et Huma Abedin, l'ancienne conseillère politique et amante présumée de Clinton. 
https://vol370.blogspot.com/2016/11/0511-usa-les-epoux-clinton-les-freres.html

Une source confidentielle impliquée dans le programme de Trump visant à renverser l'État profond et à rendre l'Amérique au peuple a fourni à RRN des détails exclusifs sur ces arrestations choquantes. 
Dimanche à midi, Donald J. Trump a contacté le général Richard D. Clarke, commandant du Commandement des opérations spéciales des États-Unis, et a demandé que deux équipes de forces spéciales lancent des incursions simultanées contre Podesta, dans sa maison de Friendship Village dans le MD, et Abedin dans la maison de ses parents près de Lansing, MI. "Trump a obtenu des renseignements valables prouvant qu'ils seraient à ces endroits. Il a choisi le dimanche de Pâques parce que, selon lui, c'était le meilleur jour pour les surprendre dans une accalmie. Podesta était chez lui avec sa femme, et Abedin déjeunait à Pâques chez ses parents. Nous ne savons pas pourquoi Huma, une musulmane, fêtait Pâques. Mais Trump a fait confiance aux renseignements", a déclaré notre source. À 14 h, un détachement des forces spéciales a surveillé la maison d'Abedin dans le lotissement Old Everett de Lansing. Alors que la famille à l'intérieur de la maison savourait un dîner d'oie cuite, des éléments du 3e groupe de forces spéciales se sont furtivement approchés de la villa de 5.000 pieds carrés et ont préparé l'assaut. "D'après ce que nous savons, une partie de l'équipe s'est positionnée en tant que tireur d'élite près de la porte d'entrée, tandis que d'autres ont ouvert une brèche à l'arrière et ont lancé des grenades flashbang dans la maison, assommant et assourdissant tous les occupants. Les parents d'Abedin se sont effondrés de peur, tandis qu'Huma a commencé à râler en disant qu'elle était protégée et qu'ils ne pouvaient pas lui faire ça. C'est fini, tout ça !
Ils l'ont enchaînée. 
Ils ont dit aux parents de se taire, sinon ils seraient les prochains". Les forces spéciales ont emmené Abedin dans un centre de détention sécurisé dans le sud de la Floride. 
Une infiltration parallèle dans le Maryland a surpris Podesta et sa femme, Mary. Contrairement aux Abedin, les Podesta avaient engagé un service de sécurité privé pour défendre leur propriété, mais les forces spéciales ont maîtrisé en silence deux gardes armés qui patrouillaient dans le périmètre du manoir des Podesta. Lorsque les forces spéciales ont pris d'assaut la maison, interrompant le repas des Podesta, John Podesta se serait mis à genoux et aurait commencé à sangloter et à trembler comme un animal, s'écriant : "Oh, mon Dieu, s'il vous plaît non. 
Ce n'était pas censé arriver. Je ne voulais pas le faire." 
"Les crimes de ce lâche criminel l'ont finalement rattrapé. Il savait ce qui l'attendait et a fondu en larmes. Les gars des forces spéciales l'ont emmené, lui et sa femme. Parce qu'apparemment elle est complice de ses crimes, et elle aurait pu prévenir les autres, ceux qui seront les prochains arrêtés. 
C'est un coup dur pour le moral de l'État profond. 
Bientôt, leurs crimes seront mis à nu", a déclaré notre source. 
Les charges spécifiques contre Abedin et Podesta sont détaillées dans des actes d'accusation scellés en possession de Trump. Trump a accusé à la fois Podesta et Abedin de trahison, sans parler des crimes contre d'innombrables enfants. Notre source a déclaré que la nature exacte de ces crimes restera confidentielle jusqu'à ce qu'Abedin et Podesta se présentent devant leurs tribunaux militaires respectifs pour répondre d'horribles accusations si choquantes qu'elles pourraient déchirer le tissu social. "L'armée décidera de leur sort, comme de celui d'Hillary", a déclaré notre source. 
Le procès, au tribunal militaire, d'Hillary Clinton a débuté le 8 avril 2021, à GITMO. 
Par Michael Baxter : 
https://realrawnews.com/2021/04/trump-charges-podesta-abedin-with-treason-and-crimes-against-children/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.