dimanche 21 mars 2021

 

21/03 - L'ARMÉE BIRMANE SAISIT LES COMPTES BANCAIRES
DES FONDATIONS OPEN SOCIETY DE GEORGE SOROS
POUR FINANCER LES TROUBLES. 


 
Le régime militaire du Myanmar a saisi les comptes bancaires de l'Open Society Foundation (OSF) du milliardaire George Soros pour avoir fomenté des troubles dans le pays en finançant des manifestations massives. Une arrestation Un mandat avait été émis contre 11 membres de l'OSF, soupçonnés de financer des manifestations contre la junte militaire.
L'armée birmane prévoit également d'intenter une action en justice contre l'OSF du milliardaire George Soros. Des manifestations massives ont été financées par OSF et les autorités locales prévoient également d'arrêter d'autres employés d'OSF. Un responsable d'OSF, Phyu Pa Pa Thaw, a déjà été arrêté par les autorités locales.
L'armée a également pris le contrôle des flux illégaux d'argent vers OSF et contrôlé les actifs des comptes bancaires OSF à SMED et à la banque coopérative (CB), à la Ayeyarwady Bank (AYA) et à la Kanbawza Bank (KBZ).
Le MRTV, contrôlé par l'armée, a fait une annonce lundi. Un mandat d'arrêt avait été émis contre 11 membres de l'OSF, soupçonnés de financer des manifestations contre la junte militaire. Ces arrestations auraient lieu lors de la suspension de fonds controversés que les ONG ont transmis aux opposants à un coup d'État du 1er février.
Le FMI a envoyé 350 millions de dollars en espèces au gouvernement du Myanmar quelques jours à peine avant le coup d'État militaire dans le cadre d'un programme d'aide d'urgence pour aider le pays à lutter contre la pandémie de COVID-19. L'argent a été envoyé quelques jours avant que le conseiller d'État du Myanmar Aung San Suu Kyi et d'autres hauts responsables de la Ligue nationale pour la démocratie au pouvoir ne soient arrêtés lundi matin dans la capitale Naypyitaw.
L'OSF est également accusé d'avoir retiré 1,4 million de dollars illégalement. Cet argent a été retiré du compte de l'organisation au SMED 7 jours après la prise de contrôle militaire à Mynmar.
L'armée a déclaré «qu'elle intenterait une action en justice contre SMED pour avoir permis à OSF de déposer 5 millions de dollars et de retirer 1,4 million de dollars sans obtenir l'approbation de la CBM.»
L'OSF a réfuté les allégations.
«Les allégations d'inconduite financière, notamment selon lesquelles OSM a agi illégalement en retirant ses propres fonds en monnaie locale de la banque SMID, sont fausses», a déclaré Open Society Foundations.
Les fondations Open Society de George Soros ont également financé de nombreux mouvements raciaux de type BLM pour renverser le président américain Donald Trump.
Comme rapporté par GreatGameIndia, un tribunal de trois juges au Pérou a statué que la pandémie COVID-19 avait été déclenchée par les milliardaires Bill Gates, George Soros et Rockefeller.
Malgré la décision, les «fact-checkers» ont conclu que le tribunal péruvien n'avait aucune preuve pour rendre un tel jugement citant une déclaration de l'OMS et du CDC qui ont perdu toute sa crédibilité.
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.