samedi 20 février 2021

 

20/02 - LA LIBERTÉ SE TROUVE 
DANS LA NON-RÉSISTANCE. 



par Jennifer Crokaert
Mes sœurs et frères bien-aimés, permettez-moi de partager avec vous la clé de la liberté. Vous aspirez tous à la liberté, mais beaucoup d'entre vous pensent que la liberté est quelque chose qui est hors de votre contrôle, un cadeau qui vous sera donné ou quelque chose que vous devez gagner. Vous ne voyez pas votre liberté comme étant en votre pouvoir, dans votre moment présent.

La liberté se trouve dans la non-résistance.
Vous détenez les clés de votre propre liberté, maintenant et pour toujours. Il est en vous, mais vous le cherchez hors de vous. Laissez-moi vous donner la clé de la liberté.
Considérez que vous aimez vos mains. Vous êtes si fier de la forme et de la longueur de vos doigts et de vos ongles, chaque fois que vous les regardez, vous ressentez du plaisir à leur beauté; les gens vous complimentent régulièrement sur la beauté de vos mains. Vous n'avez aucune résistance à vos mains; vous êtes parfaitement aligné avec l'énergie de vos mains. L'énergie de vos pensées sur vos mains coule comme des fils de soie lisses glissant les uns sur les autres.
Maintenant, imaginez que vous n'aimez pas vos yeux. Chaque fois que vous regardez la couleur de vos yeux, vous ressentez du stress à l'intérieur, vous critiquez vos yeux si constamment que vous ne remarquez plus à quelle fréquence vous pensez à des pensées négatives sur vos yeux. On vous a peut-être dit que les yeux bruns valaient mieux que le bleu, alors vous souhaitez constamment avoir les yeux bruns, vous ressentez un échec à être né avec les yeux bleus. Vous êtes en totale résistance à la couleur de vos yeux. L'énergie de vos pensées vers vos yeux est comme une corde rugueuse qui est nouée.
Maintenant, considérez ceci, votre anxiété, votre déception et votre sentiment d'impuissance continus ne changent pas du tout la couleur de vos yeux. 
Vous êtes en résistance; vous êtes esclave de la programmation qui vous a été donnée - l'idée de quelqu'un d'autre de «comment ça devrait être». 
Cette idée vous a privé de la liberté d'accepter ce qui est et, finalement, d'aimer ce qui est; car tout ce qui est est parfait.


Cet exemple peut être étendu à tout ce qui vous dérange à propos de vous-même, des autres ou du monde. Lorsque vous êtes en colère contre quelqu'un d'autre, «elle ne devrait pas faire ça», vous vous opposez à ce qu'elle est, à ce moment précis. Vous avez jeté votre corde rugueuse et nouée sur elle de sorte que vous vous battez maintenant pour échapper à la corde emmêlée.
Cependant, au moment où vous acceptez que c'est ainsi qu'elle est, du moins en ce moment, vous transformez soudainement votre grosse corde en fils de soie. Vous êtes magiquement libéré du combat avec elle! Vous glissez sans effort hors des nœuds emmêlés. Ce n'est plus votre drame, donc vous n'êtes plus engagé.
Oui, vous remarquerez peut-être le drame, mais il est en dehors de vous maintenant. Il ne vit plus en vous. Vous êtes libre.
Alors vous voyez, mes bien-aimés, votre liberté est en vous. C'est un choix. C'est une pratique. C'est - les jours plus difficiles, comme les vacances de Noël! - un engagement. Mais vous êtes des Maîtres avancés de la Lumière. C'est une habitude, une qualité que vous pouvez facilement cultiver.
Je vous souhaite à tous un Noël paisible et libre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.