dimanche 31 janvier 2021

 

31/01 - LA FÊTE AU COMMISSARIAT D’AUBERVILLIERS…
ET APRÈS CELA CES POLICIERS IRONT VERBALISER LES FRANÇAIS
QUI REFUSENT LA DICTATURE SANITAIRE. 

 

C'est dans la salle de repos du commissariat que le pot de départ a été organisé par le commissaire, "dans le respect des gestes barrières". Seulement, une fois que ce dernier quitte la soirée, les participants s'adonnent à des danses jusqu'à 3 heures du matin.

Des images qui ne passent pas. Pour fêter la mutation d’une lieutenant, des policiers dansent et boivent dans une salle de repos qui n’est pas censée accueillir plus de 6 personnes, en raison de la crise du Covid-19. C’est ce qu’on observe dans une vidéo publiée par Loopsider ce mercredi 27 janvier, montrant des officiers “sans masque et sans distanciation sociale” au commissariat d’Aubervilliers en Seine-Saint-Denis. La préfecture de police de Paris envisage des sanctions contre les officiers concernés et a demandé des “rapports explicatifs aux participants”, a expliqué le média en ligne...
"Une enquête administrative a été ouverte. Des sanctions administratives seront prises à l'encontre des participants" (pas d'amende?), a affirmé la préfecture de police de Paris sur Twitter, un message relayé par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur son propre compte. "Les rassemblements conviviaux de personnes sont interdits dans les commissariats", a indiqué à l'AFP la préfecture de police. "Dès la connaissance de la tenue d'un pot de départ au commissariat d'Aubervilliers la semaine dernière, des rapports explicatifs ont été demandés aux participants", a-t-elle poursuivi. 

Qui croit encore à l’utilité des restrictions sanitaires ?
Médias Presse Info vous avait déjà montré il y a quelques jours la photo de François Bayrou patientant sans masque dans un aéroport. Voici maintenant des images filmées au commissariat d’Aubervilliers.
Les images datent du 22 janvier 2021. En soirée, alors que les Français ont déjà depuis plusieurs heures l’obligation de respecter le couvre-feu sous peine d’une verbalisation, des officiers de police font la fête dans une salle du commissariat d’Aubervilliers. C’est un pot pour le départ d’un lieutenant. Une trentaine de ses collègues, officiers compris, grignotent, boivent, chantent, dansent, s’embrassent…
Comme autrefois en Union soviétique, les apparatchiks se permettent tout ce qu’ils interdisent par ailleurs à leur peuple.
https://www.youtube.com/watch?v=MQwNl2AVhKM&feature=youtu.be&ab_channel=L%27actuParis

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.