vendredi 29 janvier 2021

 

29/01 - LYON : UN PROFESSEUR LANCE UNE ÉVALUATION,
SES ÉLÈVES REFUSENT, L’INSULTENT «EN LANGUE ÉTRANGÈRE»
ET LUI JETTENT DES CAILLOUX. 

Ceci ressemble à une entrée de prison.
Les français de souche s'en contente, ceux d'origine étrangère se rebellent.

 
En fin de journée, mardi 26 janvier 2021, un professeur qui faisait cours à des élèves de terminale a été agressé au sein du lycée La Martinière-Duchère dans le 9ème arrondissement de Lyon (Rhône).  Une agression qui ne surprend pas Sandrine, professeure dans cet établissement qui a accepté de témoigner du climat délétère qui y règne auprès d’Actu Lyon.

Insulté en langue étrangère
Refusant d’être évalués mardi dernier, les élèves d’une classe de terminale STMG ont préféré s’en prendre à leur professeur. L’un d’eux lui a d’abord jeté des cailloux, tandis que les autres l’ont insulté tout au long du cours « en langue étrangère », relate une collègue. L’enseignant a tout de même fini son cours, avant de signaler son agression et de porter plainte deux jours plus tard, ce jeudi 28 janvier 2021. 

Les enseignants en grève
Informés peu à peu de l’agression dont a été victime leur collègue, le corps enseignant a décidé de débrayer ce jeudi. « Cela nous semblait important de mener une action commune et de resserrer les équipes », explique Sandrine. C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, ça fait depuis le début d'année qu'on souffre d'un climat délétère 
Cette journée fut l’occasion de libérer la parole des professeurs mais aussi des élèves, eux aussi victimes de l’agressivité d’une minorité. Les élèves ont créé un groupe Instagram pour dénoncer ce qu’il se passe dans le lycée. Une initiative qui n’est pas du goût de tout le monde et aurait pu mal tourner : « ce soir, il y avait un groupe qui attendait avec des battes de base-ball à l’extérieur ». 

Ces menaces sont devenues monnaie courante au lycée de la Martinière-Duchère. "C’est devenu une poudrière", lance l’enseignante qui énumère les nombreuses dégradations des derniers mois : "des extincteurs vidés, de la colle dans les serrures, des pétards claqués au sein même de l’établissement…"  Jusqu'à présent, les problématiques du quartier ne rentraient pas au sein du lycée, maintenant si.
Sandrine*Collègue du professeur agressé au lycée de la Martinière-Duchère :
Même si elle a peu d’espoir que la situation s’améliore, elle espère être entendue par sa hiérarchie interne et externe au lycée. "On en a assez du mépris, assez de travailler dans ces conditions", souffle-t-elle. En attendant que le rectorat, l’Education nationale ou encore la police prennent à bras le corps ces problématiques, l’élève à l’origine des jets de cailloux sera présenté en conseil de discipline. Les professeurs eux reprennent le boulot dès demain, vendredi. 

Cela ne se passerait peut-être pas comme ça su les jeunes pouvaient quitter l'école à 14 ans pour partir en apprentissage, mais l'obtention du bac a été imposé à tous afin de parfaire le lavage de cerveau. A 14 ans, les jeunes étaient encore capable de réfléchir par eux mêmes. Tout est fait pour mettre le feu à nos pays afin de provoquer une guerre civile.
-----------------------------------
Belgique : Un tiers de la population du pays est d’origine étrangère. A Bruxelles, les Belges sont déjà minoritaires
Passé un certain pourcentage les autochtones ne sont plus chez eux et il ya longtemps qu'il est dépassé dans les pays appartenant à l'union européenne qui en est la cause..



 Bruxelles, les Belges ne sont plus qu’une petite minorité.
Et ceux qui incitent les femmes à se voiler veulent que cela se sache.
Politiquement correcte, on l’appelle “diversité”, mais moins correctement, on l’appelle “colonisation”.
A Bruxelles-Ville, près de 80% de la population a une origine étrangère. C’est la première fois que Statbel, l’agence belge des statistiques, cartographie ainsi l’origine de la population belge. Le recensement a été fait non seulement en comptant les nationalités actuelles, mais aussi celles des parents. Si la première nationalité – avec laquelle vous ou au moins un de vos parents avez été inscrit au registre national – n’était pas belge, vous n’étiez pas considéré comme “Belge belge”.

Au 1er janvier 2020, la population du royaume se composait à 67,9% de Belges d’origine belge, à 19,7% de Belges d’origine étrangère (c’est-à-dire les Belges ayant un ou deux parents de nationalité étrangère ou les Belges dont la première nationalité enregistrée est étrangère) et donc à 12,4% de non-Belges. Cela représente respectivement 7.806.078, 2.259.912 et 1.426.651 habitants.
La diversité d’origine au sein de la population vivant en Belgique est en augmentation car il y a 10 ans, en 2010, la part de Belges d’origine belge était de 74,3%, celle des Belges d’origine étrangère de 15,5% et celle des non-Belges de 10,2%.
(…) La part de Belges d’origine belge augmente par ailleurs avec l’âge. En Belgique, elle atteint 54,3% chez les 0-17 ans, 66,3% chez les 18-64 ans et 87,3% chez les plus de 65 ans.

Articles spécialisés et journaliers du site :
https://www.fdesouche.com/
--------------------------------------------------
Et c'est le mouvement des jeunes patriotes de "Génération Identitaire" qui est inquiété parce qu'ils dénoncent cette invasion!!!!
LA FRANCE SOUS L'OCCUPATION. Des patriotes sont inquiétés pendant que les envahisseurs triomphent.
https://vol370.blogspot.com/2018/07/0-8-0-8-201-8-la-france-sous-loccupation.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.