lundi 18 janvier 2021

   

+18/01 - LE MAIRE DE SAINT-BRIEUC REFUSE 
DE METTRE EN PLACE LE COUVRE-FEU À 18H. 

Hervé Guihard, le maire de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor)

Vive les Bretons
Encore une fois, le témoignage de ce maire démontre qu’il n’y a eu absolument aucune concertation avec le préfet étant donné que les ordres viennent d’en haut et doivent être appliqués sur le terrain. Sauf qu’il faut rappeler que tous les territoires ne sont pas touchés de la même manière par l’épidémie et certains n’ont absolument rien du coup pourquoi leur faire appliquer des mesures restrictives qui détruisent l’économie ?

«On ne va rien changer», a déclaré Hervé Guihard samedi 16 janvier sur France Info. L’élu, qui ne considère pas son territoire en crise et ne souhaite pas appliquer la mesure entrée en vigueur sur l’ensemble du territoire, dénonce une absence de concertation.
Hervé Guihard, le maire de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor), a déclaré samedi 16 janvier sur France Info qu’il ne comptait pas mettre en place le couvre-feu à 18h entré en vigueur à partir de ce week-end dans toute la France pour lutter contre le coronavirus.
«On va continuer à ouvrir les écoles, les crèches, les centres de loisirs, les centres d’accueil jusqu’aux horaires classiques. Parce que sinon, ce sont toujours les plus défavorisés qui trinquent », a-t-il expliqué.
Hervé Guihard estime par ailleurs que Saint-Brieuc n’est pas «encore un territoire en crise». «Si nous étions en crise, je n’aurais pas du tout cette réaction», a-t-il poursuivi.
«On a le droit de déroger, alors faisons-le», a lancé Hervé Guihard. Le maire a donc décidé de ne «rien changer» aux règles et de permettre «à toutes les familles de mieux s’organiser, de continuer à vivre un peu mieux, d’aller chercher leurs enfants un petit peu plus tard», estimant que ses administrés vont en «profiter pour faire leurs courses un peu plus tôt et aller dans les quelques commerces qui seront ouverts et ça va les aide».
Hervé Guihard, du mouvement Place publique, a également regretté l’absence de concertation avec les élus locaux de la part du gouvernement. 
À la question, «Y a-t-il eu concertation ?», l’édile a répondu de façon catégorique : «Absolument pas»«J’ai beaucoup de respect pour notre préfet avec qui on travaille très bien. Si on en avait échangé, on aurait trouvé une mesure qui serait adaptée», a-t-il indiqué…

Le village des Gaulois rebelles a été supprimé des livres d'Astérix. 
https://www.20minutes.fr/culture/2157727-20171025-asterix-pourquoi-carte-village-gaulois-disparu-dernier-album-asterix-transitalique

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.