jeudi 15 octobre 2020

 

+15/10 - COVID-19: PLUSIEURS PERSONNALITÉS POLITIQUES PERQUISITIONNÉES. 
Olivier VÉRAN, Édouard PHILIPPE, Jérôme SALOMON,
Agnès BUZYN et Sibeth NDIAYE.
 
 

 

Un scandale d'État pour lequel ils doivent rendre des comptes !"- Nicolas Dupont-Aignan
Mauvaise gestion ou volonté intentionnelle de nuire ?
https://www.youtube.com/watch?v=DMwp8N-kbT8&feature=emb_logo&ab_channel=FRANCE24
https://www.youtube.com/watch?v=SvuiUmOYF9A&ab_channel=Europe1
Ils n'échapperont pas à la justice du Peuple cette fois. Le préfet Nazi Lallemant et bien d'autres ne seront pas oubliés.

Selon nos informations, des perquisitions ont été menées ce jeudi matin aux domiciles et bureaux d'Édouard Philippe (ex premier ministre), d'Agnès Buzyn (ex ministre de la santé), d'Olivier Véran (ministre de la santé), de Jérôme Salomon (directeur général de la Santé depuis le et de Sibeth Ndiay (porte parole de l'ancien gouvernement), en lien avec l'enquête de la Cour de Justice de la République. Le député de l'Essonne et président de "Debout la France", Nicolas Dupont-Aignan, a réagi sur Twitter aux perquisitions qui se sont déroulées aux bureaux et aux domiciles de plusieurs personnalités politiques dans la matinée: "Ils savaient depuis janvier pour le Covid-19, mais n'ont pas anticipé. Pire, pour cacher leur impréparation, ils ont menti aux Français (masques, frontières...) quitte à mettre leur vie en danger. Un scandale d'État pour lequel ils doivent rendre des comptes !"

Après l'annonce d'hier, couvre-feu dans plusieurs grandes villes, le peuple aurait pu descendre dans la rue. Ce sont des juges qui réagissent montrant ainsi leur indépendance.

Alain Jakubowicz : "Il aurait été opportun de différer" les perquisitions
https://www.lci.fr/justice/alain-jakubowicz-il-aurait-ete-opportun-de-differer-les-perquisitions-chez-buyzyn-veran-ndiaye-salomon-2167337.html

Olivier Véran a déjà été bousculé en commission d'enquête Covid
https://www.youtube.com/watch?v=hqjfm4huWoQ&ab_channel=PublicS%C3%A9nat
--------------------------------------------
INFO BFMTV-RMC 
le 15/10 - Cette procédure s'inscrit dans le cadre d'une information judiciaire sur la gestion de la crise dû à l’épidémie de la Covid-19.
Selon nos informations, des perquisitions ont été menées ce jeudi matin aux domiciles et bureaux respectifs d’Olivier Véran ministre de la Santé et de Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. Ces perquisitions interviennent dans le cadre de l’information judiciaire ouverte par la Cour de justice de la République le 7 juillet dernier sur la gestion de la crise du Covid-19, du chef "d’abstention de combattre un sinistre", conformément à la loi. La procédure judiciaire suit son cours.

Philippe, Buzyn et Ndiaye également perquisitionnés
Cette vaste opération de perquisitions concerne aussi l'ancien Premier ministre
Edouard Philippe, l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn, l'ancienne porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. "La mairie et le domicile d'Edouard Philippe ont été perquisitionnés ce matin. L'entourage d'Edouard Philippe a confirmé qu'une perquisition s'est déroulée dans la matinée à la mairie du Havre et au domicile de l'ancien Premier ministre: "Nous vous confirmons que la mairie et le domicile d'Edouard Philippe ont été perquisitionnés ce matin. Tout s'est passé de façon très courtoise, avec la pleine coopération du maire. Edouard Philippe a toujours dit qu'il se tient à la disposition de la Justice", nous précise-t-on.

Qu'est-ce que l'infraction "d'abstention de combattre un sinistre"?
L'infraction "d'abstention de combattre un sinistre" ou "entrave aux mesures d’assistance" est commis par quelqu'un qui "s'abstient volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant, sans risque pour lui ou pour les tiers, de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes."
Le code pénal prévoit une peine de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende. Pas assez face à tous ces morts, par leur faute et pas à cause du Covid, l'assassinat de nos aînés, ces vies brisées, ce commerces qui ferment, les suites du port du masque sur la santé....

Maître Arié Alimi, avocat du collectif Inter-Urgences annonce à BFMTV que le dossier sur la gestion de la crise du coronavirus sera transmis début novembre au parquet: "Dans très peu de temps, je pense le 2 novembre, le dossier va être transmis au parquet, pour très probablement une ouverture d'information judiciaire", a affirmé l'avocat à notre antenne.

De quelle enquête s'agit-il ?
La Cour de justice de la République (CJR) est la juridiction devant laquelle les membres du gouvernement peuvent être poursuivis pour un acte commis durant leur mandat. Le 7 juillet, une information judiciaire a été ouverte pour abstention de combattre un sinistre et confiée à la commission d'instruction de la CJR. Neuf plaintes, parmi les 90 reçues par la CJR, avaient été jugées recevables et jointes pour cette procédure. Depuis, une nouvelle plainte a été déposée, cette fois contre le Premier ministre actuellement en poste, Jean Castex. Cette dernière n'a pas encore été examinée par la commission des requêtes de la CJR.

Le ministère de la Santé affirme dans un communiqué que les opérations de perquisitions se sont déroulées "sans difficulté".

*Il est question de Maître Alimi dans ces articles :
QUI EST TAHA BOUHAFS LE JOURNALISTE QUI ÉTAIT AU THÉÂTRE DERRIÈRE MACRON ? C'EST LUI QUI A FILMÉ BENALLA EN TRAIN DE TABASSER DES MANIFESTANTS.
https://vol370.blogspot.com/2020/01/2201-qui-est-taha-bouhafs-le.html

L'IGPN N'A PAS LE DROIT D'ENQUÊTER SUR LES POLICIERS SELON LE CODE EUROPÉEN D'ÉTHIQUE DE LA POLICE DE 2001.
https://vol370.blogspot.com/2019/08/0608-une-bombe-ligpn-na-pas-le-droit_7.html
--------------------------------------------------------------------------------------
Rappel :
Le Monde avec AFP Publié le 13 mai 2020 
Coronavirus : plus de 60 plaintes déposées contre des membres du gouvernement
L’examen de ces plaintes qui visent le plus souvent le premier ministre, les deux ministres de la santé qui se sont succédé, ainsi que ceux de la justice, du travail et de l’intérieur, peut déboucher sur un classement sans suite ou sur la transmission au procureur général.
https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/05/13/coronavirus-plus-de-60-plaintes-deposees-contre-des-membres-du-gouvernement_6039472_1653578.html

Gestion de l’épidémie : une vague de plaintes contre le gouvernement
Par Nathalie Raulin et Renaud Lecadre — https://www.liberation.fr/france/2020/07/13/gestion-de-l-epidemie-une-vague-de-plaintes-contre-le-gouvernement_1794178
-------------------------------------------
29/01 - VIRUS. AGNÈS BUZYN COMPLICE DES LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE. ELLE A ÉTÉ RÉMUNÉRÉE PAR LES LABOS PENDANT AU MOINS 14 ANS ! TRAFIC D'ORGANES. POUVOIR JUDICAIRE POURRI.
https://vol370.blogspot.com/2020/01/2901-virus.html

18/06 - LES ENQUÊTES APRÈS COVID. 84 PLAINTES CONTRE GOUVERNEMENT. 
L’ARMÉE NE BOUGE PAS. ET SI LA JUSTICE INTÈGRE NETTOYAIS LE MARAIS FRANÇAIS ?
https://vol370.blogspot.com/2020/06/1806-les-enquetes-apres-covid.html

22/03 - CORONAVIRUS : UNE PLAINTE CONTRE EDOUARD PHILIPPE ET AGNÈS BUZYN A ÉTÉ DÉPOSÉE. LE PRINTEMPS EST LÀ. C'EST LE MOMENT DU GRAND NETTOYAGE.
https://vol370.blogspot.com/2020/03/2203-coronavirus-une-plainte-contre.html

24/05 - UNE PLAINTE INÉDITE DÉPOSÉE PAR UN GENDARME CONTRE ÉDOUARD PHILIPPE.
https://vol370.blogspot.com/2020/05/2405-une-plainte-inedite-deposee-par-un.html

01/06 - COVID-19 : PLUIE DE PLAINTES CONTRE LE GOUVERNEMENT. UN DÉLUGE JUDICIAIRE SANS PRÉCÉDENT CONTRE LE GOUVERNE-MENT FRANÇAIS.
https://vol370.blogspot.com/2020/06/0106-covid-19-pluie-de-plaintes-contre.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.