mardi 22 septembre 2020

 

22/09 - UN STAGE DE BONNE CONDUITE EST PROPOSÉ  
AUX REPORTERS PAR L'ÉTAT VOYOU. 
 


Maintien de l'ordre : la liberté d'informer menacée
Des journalistes interpellés, menottés, incarcérés. Voilà qui pourrait devenir la norme en France. C’est en tous cas ce que suggère le nouveau schéma national du maintien de l’ordre, un document de 29 pages qui reconnaît, je cite, «la place particulière des journalistes au sein des manifestations». En clair, les journalistes et observateurs des différentes ONG pourraient donc être interpellés et poursuivis lors de manifestations, et cela dans l’exercice de leurs fonctions.
https://www.facebook.com/1536715766560953/videos/334538041105597

Nouvelle doctrine du maintien de l’ordre : «Une dérive de plus en plus autoritaire», estime Nicolas Vidal
Nouvelle doctrine du maintien de l’ordre : «Une dérive de plus en plus autoritaire», estime Nicolas Vidal. Entretien du 19/09/2020 avec Nicolas Vidal, directeur de publication de Putsch. Il réagit au nouveau Schéma national de maintien de l’ordre (SNMO) rendu public par le ministère de l’Intérieur, le 17 septembre. Celui-ci inquiète les journalistes qui pourront désormais être interpellés lors des manifestations, les empêchant de mener à bien leur mission d’informer.
https://www.facebook.com/1536715766560953/videos/338126234283947

Par l'éditorialiste Alexis Poulin
https://www.youtube.com/watch?v=93mIosgUCqI&ab_channel=RTFrance

Avril 2019
Il y avait constamment du contact alors que d'habitude les échanges se font à distance. Samedi, même les journalistes étaient obligés de se tenir loin des manifestants car sinon on se faisait embarquer ou charger.

https://vol370.blogspot.com/2019/04/2304-gilets-jaunes-pourquoi-le.html

Les forces de l'ordre servent le pouvoir et pans le peuple français
MAINTIEN DE L'ORDRE LES RÉVÉLATIONS INÉDITES D'UN POLICIER
https://www.youtube.com/watch?v=KTXmnaBzJq0&ab_channel=GrenobleDebout

On ne compte plus le nombre de fois où le journaliste indépendant Vincent Lapierre a été menacé par les antifas. Les GJ sont pris entres les forces de polices, les antifas, les casseurs (fils à papa qui s'amusent à se faire peur, ou casseurs payés par l'Open Society de Soros, comme le sont les femens).
LES GILETS JAUNES, DEUX ANS PLUS TARD... - Lapierre, brut !
https://www.youtube.com/watch?v=yhEI33cf7rE&ab_channel=LeMediaPourTous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.