samedi 29 août 2020

++29/08 - MALI : LA JUNTE AU POUVOIR ANNONCE AVOIR LIBÉRÉ 
LE PRÉSIDENT DÉCHU IBRAHIM BOUBACAR KEÏTA. 
LA CÔTE D'IVOIRE, l'AFRIQUE DU SUD EN ÉBULLITION. 

IBK et MACRON. Deux marionnettes complices

Ibrahim Boubacar Keïta libre de ses mouvements, le président malien renversé par une junte militaire le 18 août a été libéré aujourd’hui. Un geste de bonne volonté alors que les présidents des Etats voisins se réunissent en sommet vendredi.
L'état voyou, en côte d'Ivoire va provoquer des troubles pour détourner l'attention du peuple sur lui.

Mali : la CEDEAO demande des élections et un pouvoir civil d'ici 12 mois
La CEDEAO met la pression sur la junte militaire à l'origine du coup d'état au Mali. La population est partagée au lendemain de la libération du président, Ibrahim Boubacar Keïta. Les émeutes en Afrique du Sud suite à la mort d'un jeune atteint de Trisomie 21 tué par balles dans des circonstances troubles. Le président appelle à un retour au calme dans les rues de Johannesburg. Plus de 3.000 tonnes de nitrate d'ammonium ont été évacuées du port de Dakar au Sénégal vers des entrepôts au Mali. Une décision qui était attendue dans la crainte d'un scénario à la libanaise. Y aurait-il aussi des tunnels et des esclaves dans ce port. Il a été dit qu'il y avait du trafic d'humains dans les ports et que des dépôts de nitrate d'ammonium s'y trouvaient.
https://www.youtube.com/watch?v=Ofu0JGdP08g

Souvenez-vous que Bolloré accusé, mais jamais condamné rst derrière les principaux ports d'Afrique

Les guerres africaines de Vincent Bolloré
Pendant longtemps, les médias français se sont attendris sur le visage poupin de M. Vincent Bolloré. Le « petit prince du cash-flow », comme on l’appelait dans les années 1980, incarnait le « capitalisme nouveau », l’entrepreneur éthique, qui avait su concilier paix sociale et rentabilité financière.
....................
Le groupe Bolloré est en effet propriétaire de plusieurs sociétés qui ont fait fortune, à l’époque coloniale, dans le transport, le transit et la manutention des produits d’import-export avec le continent
....................
Là, la guerre industrielle fait rage, notamment pour la concession des ports récemment privatisés. Ce sont les relations du groupe avec des régimes locaux peu scrupuleux — tel celui de M. Charles Taylor au Liberia, ou celui du « Françafricain » Paul Biya au Cameroun — qui l’ont mis sous le feu de la critique. Mais M. Bolloré peut compter sur un solide réseau d’amitiés politiques et sur les médias qu’il contrôle pour se défendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.