mercredi 29 juillet 2020

+++29/07 - KOSOVO. LA MISE EN CAUSE DU PRÉSIDENT DU TERRITOIRE 
Par JACQUES HOGARD. 

Kouchner, ThaçiMacron, Netanyahu. Dégagez !

Pour mon amie serbe de la crêperie de la Place de la Bastille à Paris
2013 - De nombreux indices impliquent des anciens chefs de l'UCK, aujourd'hui au pouvoir, dans le trafic d'organes dont ont été victimes des prisonniers de l'Armée de libération du Kosovo (UCK). Des « exécutants » repentis ont avoué qu'en 1999 ils ont kidnappé des Serbes pour le compte de l'UCK. Transportés ensuite en Albanie, notamment dans une maison peinte en jaune, les captifs étaient tués d'une balle dans la tête. On leur prélevait les reins et d'autres organes qui étaient expédiés par avion dans d'autres pays.
Quand la « maison jaune » a été repeinte en blanc par ses monstrueux propriétaires, « lavée » de presque toutes traces, c'est la clinique privée Medicus qui a pris le relais. Les prélèvements d'organes sur des personnes vulnérables s'y sont poursuivis jusqu'en 2008.
En juin 2009, Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères de M. Sarkozy, en accueillant à Paris le Premier ministre du Kosovo et ancien chef de l'UCK, Hashim Thaçi, a déclaré être «  heureux  » d'avoir reçu son «  ami  ». Or, l'«  ami  » de Bernard Kouchner serait un homme lié à la mafia, qualifié par plusieurs services de renseignements comme une personnalité clé du crime organisé dans les Balkans. (Voir le rapport sur le trafic d'organes présenté par le député suisse Dick Marty, en décembre 2010, devant le Conseil de l'Europe.)
--------------------------------------------------------------
Mercredi 24 juin/2020, le président du territoire du Kosovo Hashim Thaçi était accusé de crimes par les chambres spécialisées de La Haye. Alors que l’heure a peut-être sonné pour cet ancien chef de l’organisation terroriste UCK, le colonel Hogard, spécialiste de la Serbie et auteur notamment de « L’Europe est morte à Pristina », présente le profil de cet homme. Il revient également sur le risque pour des personnalités de premier plan de tomber avec lui. Des révélations d’une actualité brûlante alors que la Serbie elle-même connait une nouvelle crise politique qui se traduit par de nombreuses manifestations depuis plusieurs semaines.
https://www.tvlibertes.com/zoom-jacques-hogard-revient-sur-la-mise-en-cause-du-president-du-territoire-du-kosovo

Trafic d’organes au Kosovo : un rapport accablant

Trafic d'organes au Kosovo: Bernard Kouchner n'y croit pas

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.