mardi 28 juillet 2020

28/07 - BHL. EN VISITE SURPRISE EN LIBYE, 
BHL SE FAIT REFOULER PAR DES MILICES LOCALES ARMÉES. 

Bernard-Henry Lévy a été empêché ce samedi 25 juillet d’entrer dans la ville libyenne de Tarhouna, rapporte la chaîne russe RT sur son site arabophone, reprenant des vidéos circulant sur les réseaux sociaux.

Sur les images, on voit, à l’entrée de la ville, des hommes armés barrer le passage au cortège de l’écrivain et philosophe français controversé qui a dû rebrousser chemin.
Selon des activistes cités par la même source, les hommes armés, des fidèles du Gouvernement d’entente nationale (GNA) de Fayez Al-Saradj, ont même tiré des coups de feu en direction du cortège.
Située à 80 kilomètres au sud-est de Tripoli, la ville de Tarhouna a été reprise en juin dernier par le GNA aux forces du maréchal Khalifa Haftar.
Bernard-Henry Lévy est très controversé dans le monde arabe à cause de son rôle supposé dans les révolutions du printemps arabe. Il avait joué un rôle clé dans l’intervention militaire française en Libye, et l’élimination du dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

Dans un communiqué diffusé sur Twitter, le président du Haut Conseil d’Etat, Khaled al-Michri, s’est dit «surpris que le philosophe ait été autorisé à entrer dans la ville, étant donné le soutien de la France au seigneur de guerre Khalifa Haftar». Il a également demandé «aux autorités concernées d’enquêter».
Citant des sources locales, le média italien La Repubblica assure que BHL aurait été invité par le ministre de l’Intérieur Fathi Bashagha, mais sans l’accord du reste du gouvernement d’union nationale. Une information confirmée par l’AFP ce 26 juillet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.