samedi 27 juin 2020

 27/06 - DÉBOULONNER DES STATUES D'ESCLAVAGISTES. 
TOUT CECI N'EST ENCORE QU'UNE DIVERSION 
COMME L'EST LA LUTE CONTRE LE RACISME. 

C'est le Peuple qui paie les réparations

Semaine marquée par ces images de statues déboulonnées, héritées de notre passé esclavagiste ou colonial un peu partout dans le monde et ici en France. Samedi, des milliers de manifestants sont attendus pour une marche contre le racisme à l’initiative du comité pour Adama Traoré que des naïf devenus traîtres à leur pays, suivent.. 

On se croirait dans une cours de récréation de maternelle "c'est pas moi, c'est lui. Quand le peuple va-t-il se décider à mûrir.
Assemblée nationale : la statue de Colbert vandalisée
Un membre du collectif antinégrophobie a aspergé de peinture, la statue qui trône devant l’Assemblée nationale.
A cette époque ce sont de plus en plus souvent des africains qui terrorisent certains français de souche. Je le vis alors que je suis amie avec beaucoup d'entre eux qui n'osent même pas me défendre contre ces excités qui souvent sont sous l'emprise de la drogue. Je vis pourtant dans la banlieue sud de Paris.

Déboulonner des statues, une diversion de plus venue des USA (Soros) pour nous détourner de l'essentiel, nous débarrasser de l'état profond qui nous traite comme des esclaves en nous enfermant chez nous avec cette fausse pandémie.
Quelle importance ont ces statues ? Celle qu'on leur donne. Elles peuvent rester sur leur socle et n'être que décoratives. Il y a aussi les noms de rues, d'écoles, de musées… qu'il faudrait changer. Nous réglerons tout cela quand nous aurons gagné notre Liberté.
Mais même là, elles peuvent nous rappeler qu'il y avait du bien et du mal dans l'ancien monde. Quelle perturbation ce serait de changer les noms des rues.
Comment les gens peuvent-ils encore tomber dans un tel panneau, quand on leur montre le ciel pendant que l'on prend leur porte monnaie dans la poche :-) Là, c'est pire que leur porte monnaie, il est question de leur Liberté toujours repoussée grâce à ces diversion relayées allègrement par les merdias, et pire par les médias alternatifs, les lanceurs d'alerte. .

Pourquoi ressortir, le racisme et l'esclavage. 
Nous ne sommes pas Charlie pas plus que des moutons.  
Des français faisaient commerce d'esclaves. Mais qui vendait ces esclaves à ces homme en Afrique? Des africains. Hamed bin Mohammed bin Juma bin Rajab el Murjebi, bien mieux connu sous son pseudonyme de Tippu Tip (1837-1905), a été l'un des plus riches marchands d'esclaves et propriétaires de plantations à Zanzibar. Il a mené plusieurs expéditions en Afrique centrale.
Histoire de Zanzibar

Il y a des monstres partout.. Il faut arrêter de compter les points et aller vers l'avenir tous unis cotre ceux qui nous traitent EN CE MOMENT comme des esclaves avec leur fausse pandémie.
Comme dit dans des articles récents il y a encore de l'esclavage au Mali entre noirs et il y a aussi eu une traite des blancs, comme il y a un raciste anti noir, mais un aussi anti blanc.

Semaine marquée par ces images de statues déboulonnées, héritées de notre passé esclavagiste ou colonial un peu partout dans le monde et ici en France. Samedi, des milliers de manifestants sont attendus pour une marche contre le racisme à l’initiative du comité pour Adama Traoré. Un mouvement antiraciste divisé entre les anciens militants et une nouvelle vague plus “radicale” qui inquiète le gouvernement. On en parle avec nos invités et avec Maxime, qui était Sur le Terrain, à Bordeaux, ville marquée par le commerce des esclaves et qui fait face cette semaine à son passé colonial.
Il ne faut pas enseigner la colonisation ni les guerres, il faut travailler à la PAIX. L'Histoire nous sera révélée bientôt.

Il faudrait aussi changer les noms des rues et ne pas mettre en valeur des hommes qui souvent mériteraient d'être oubliés. Pasteur était un Escroc, Jules Ferry pas top...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.