samedi 4 avril 2020

+++04/04 - L'HORREUR. 
NOS GOUVERNANTS EUTHANASIENT NOS AINÉS; 
UN HOMME DE 79 ANS ATTEINT DU COVID-19 
ET PARFAITEMENT LUCIDE, "ON ARRÊTE LES FRAIS !"
 AINSI MEURT-ON, EN FRANCE, EN 2020: 
LE MEILLEUR SYSTÈME DE SANTÉ DU MONDE ! 

L'HORREUR !!!! Quand va-t-on arréter ces monstres qui décident de nos vies ?
Ce monsieur de 79 ans atteint du COVID-19, qui parle et est parfaitement lucide, ne le sait pas encore mais il va mourir: décision a été prise de stopper ses soins en réanimation et de ne pas l’intuber
Achevé après une piqure.
Ca fait longtemps qu'ils se débarassent de nous comme et quand ils veulent, qu'ils font des expériences sur nous dans les hopitaux, mais nous assiston à une attaque frontal au vu de tous, signe qu'ils se défoulent car ils se savent perdus. 


Ainsi meurt-on, en 2020, en France: « meilleur système de santé du monde »…

Le Gouverne-Ment vient d'autoriser le recours à l'Euthanasie* dans les Ehpads et la suppression des soins pour les plus de 70 ans !
Nicole Delépine : "Il faut arrêter de dire que la chloroquine c'est dangereux !"
--------------------------------------------------------------
Décret n° 2020-360 du 28 mars 2020 complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire
--------------------------------------------------------------
Alors que le Gouverne-Ment empêche de permettre aux médecins de prescrire de l'Hydroxychloroquine (Plaquenil) à leurs patients, qui auraient le Coronavirus à ses débuts et aux personnes âgées des EHPADs, il a émis un décret (du 28 mars 2020, JO du 29 mars) pour pouvoir prescrire, aux personnes âgées, une substance euthanasiante pour les EHPADs plutôt que les soigner ! 
Les masques et les équipements essentiels ne sont pas disponibles, mais les sacs mortuaires ont été livrés aux EHPADs qui doivent réserver une pièce pour faire une morgue ! 

Nicole Delépine -"Il arrêter de dire que la chloroquine c'est dangereux !"
Dr Nicole Delépine, pédiatre, oncologue et ancien chef de service en cancérologie pédiatrique à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Auteur de "Médicaments anti-cancer, peu efficaces, souvent toxiques et hors de prix" (ed Michalon) est l'invitée d'André Bercoff sud Sud Radio
Trump ne joue pas sa réélection, il est en train de sauver notre monde. Il ne faut pas laisser passer ça!!!!!
Pub sur l'agneau français! Quelle horreur!
--------------------------------------
Dr Serge Rader : "On achève nos personnes âgées dans les EHPAD par sédation Rivotril !"*
Ancien pharmacien, Serge Rader est auteur de plusieurs études sur les médicaments est l'invité d'André Bercoff sur Sud Radio
--------------------------------------
*Morgue à Rungis
Mobilisation solidaire pour la fabrication de masques
Des masques en tissu certifiés par le CHU de Lille sont produits par l'entreprise Lemahieu et 15.000 couturiers bénévoles. Pour augmenter la production, le CHU de Lille a décidé de partager le cahier des charges de ces masques. 
À Tourcoing, une initiative solidaire pour fabriquer des masques lavables
----------------------------------
*"On achève nos personnes âgées dans les EHPAD par sédation Rivotril (laboratoire ROCHE)!
Soulager la fin de vie ou euthanasier, il ne faut pas jouer avec les mots. L'euthanasie a été refusé à des personnes en extrême souffrance, il y eu des parents, des médecins qui ont été portés devant la justice pour avoir aidé un malade à partir dignement et maintenant notre état voyou décide d'achever les personnes âgées qui leur coutent trop cher.

Coronavirus, Rivotril® et éthique biomédicale
Le Journal Officiel a publié, le 29 mars, un décret autorisant la prescription du Rivotril® sous forme injectable en ambulatoire et hors AMM (autorisation de mise sur le marché) et ce, jusqu’au 15 avril 2020 dans le cadre de l’épidémie du Covid-19.

Coronavirus: le Rivotril et l’amalgame entre soins palliatifs et euthanasie
La prescription du Rivotril, un antiépileptique, sous forme injectable, a été élargie à la prise en charge de certains patients atteints du Covid-19 jusqu’au 15 avril. Pour soulager la fin de vie et non euthanasier.
Depuis la publication d’un décret du 28 mars, qui autorise notamment la prescription du Rivotril sous forme injectable aux patients atteints du Covid-19 « dont l’état le justifie », une vidéo et des posts faisant l’amalgame entre soins de fin de vie et euthanasie circulent sur les réseaux sociaux. Dans la vidéo, on entend un ancien pharmacien, interviewé par Sud Radio, expliquer entre autres que le décret permet de prescrire du Rivotril « parce qu’il faut bien traiter le mal-être des malades », il enchaîne aussitôt : « donc en fait, on les achève par voix injectable parce qu’il n’y a plus de places. »
----------------------------------------------
Le livre - "Le Racket des laboratoires pharmaceutiques et comment en sortir" – 22 octobre 2015
Multiplication des scandales sanitaires, inflation du prix du médicament, surconsommation de remèdes, collusions entre la sphère publique et la sphère privée : tous les ingrédients sont réunis pour une situation explosive. Notre système de santé est en péril, menacé par une privatisation rampante.
Si nous en sommes arrivés là, c'est en grande partie en raison de la démission du politique et du poids laissé aux firmes pharmaceutiques dans la fixation du prix des médicaments en France. Tournant le dos à l'innovation, elles privilégient la rentabilité immédiate, au risque de valoriser de " faux " médicaments, inutiles et parfois dangereux, comme en témoignent le drame du Mediator et bien d'autres.
Les auteurs démontent les stratégies de lobbying de " Big Pharma " et pointent les conflits d'intérêts liant les industriels aux pouvoirs politiques et aux autorités sanitaires. Mais, surtout, ils formulent de solides propositions pour une réforme en profondeur de la politique du médicament.
Dix milliards d'euros d'économies par an sont possibles sans brader la qualité des soins et l'accès égal de tous aux traitements. Seule une réappropriation citoyenne de ce " bien commun " qu'est la santé permettra de susciter une véritable volonté politique de transformer le système.
Michèle Rivasi est députée européenne (groupe Verts/ALE), professeure en biologie et spécialiste des questions de santé publique.
Serge Rader est pharmacien et lanceur d'alerte.
Marie-Odile Bertella-Geffroy a été juge d'instruction avant de devenir avocate en 2014, spécialisée dans les dossiers judiciaires de santé publique. Tous trois sont partie prenante de l'opération " Mains propres sur la santé ".
--------------------------------------
Ils se préparent à nous vacciner et ainsi pouvoir achever une population ciblée
--------------------------------------
Edwy Plenel - Masques : ce que révèle l’enquête de Mediapart. Scandaleux !
Edwy Plenel revient sur l'enquête de Mediapart révélant les graves manquements du gouvernement dans cette crise.



--------------------------------------
Bernard Kron - "Il aurait fallu se mobiliser fin décembre ! C'est le rôle du gouvernement !"
Laurent Obertone* , journaliste, essayiste, auteur de "Guérilla" et le Docteur Bernard Kron sont les invités d'André Bercoff sur Sud Radio


*LAURENT OBERTONE : “CETTE CRISE SANITAIRE EST UN PARFAIT RÉVÉLATEUR DE CE QU’EST RÉELLEMENT LE ‘VIVRE ENSEMBLE’ MULTICOMMUNAUTAIRE”.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.