dimanche 8 décembre 2019

08/12 - PERSÉCUTION DU PEUPLE DE FRANCE. 
L'ARMÉE DEVRAIT LOGIQUEMENT 
VENIR AU SECOURS DU PEUPLE 
ET LES BONS POLICIERS DÉNONCER LES MAUVAIS.  


« J’ai 16 ans, je me suis fait tabasser par la police, alors que je n’avais rien fait ». 8 jours d’ITT , 4 points de suture à l’arcade sourcilière, des injures racistes et une nuit glacée au commissariat. Vendredi, Maxen, en 1ère ES, rejoignait des amis après le lycée,...
---------------------------------------------------------
Une vidéo filmée pendant la manifestation du 5 décembre montre deux policiers en train de donner de violents coups de pieds et de matraques à une personne à terre. Le parquet de Paris a ouvert une enquête.
https://www.liberation.fr/checknews/2019/12/06/manifestant-tabasse-par-des-policiers-a-paris-le-5-decembre-l-igpn-saisie_1767620
---------------------------------------------
Notre Colonel GJ s'exprime:
«Si vous mettez 1000 mecs qui foncent ils sont foutus et là vous allez où vous voulez» 

«Le pur pacifisme ils s’en foutent complètement. Ce pacifisme est un peu révolu ou alors on va continuer de marcher pendant des années. »

«Je veux que cette bande d’incapables dégage, ces gens là n’ont aucune qualité pour diriger un pays»
---------------------------------------------
Manifestation générale du 5 décembre
Zapping : ce que les télévisions étrangères ont dit de la grève en France

5  décembre. 200 voltigeurs, des policiers de la BAC, des Eurogendfor… pour une manifestation non violente.
Après un an de manifestation non violent, le blocage du pays et les manifs sauvages pourraient agrandir la fissure de l'édifice de la Tour de Babel.
Comme à Hong Kong, ces manifestants s'attaquent à des caméras de surveillance

Les caméras ne sont pas là pour nous protéger comme ils ont voulu nous le faire croire, mais en prévision de cette révolte, elles nous surveillent et aide à Lallemand pour sa tactique de guerre. Le préfet Lallemand, de son fauteuil, nous surveille et donne les ordres à ses chiens de garde.


-----------------------------------
A Paris le 5 décembre. "Ça charge ! «La 22 on va faire la même....c’est vu ? Oui !"
-----------------------------------
Affrontements: Fortes tensions entre la police & les manifestants 

Un camion est brûlé. aux abords de la Place de la République où campent nos pompiers. Par qui? Les policiers de la BAC qui lancent ainsi la fin de la manif dans le calme pour annoncer le début des hostilités? Des voltigeurs arrivent en masse….
Grève 5 décembre : tensions et incidents perturbent la manif (5 décembre 2019, Paris)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.