lundi 4 novembre 2019

04/11 - GJ - UN AN DE RÉSISTANCE 
LES 16 ET 17 NOVEMBRE 2019.
Les habitants de Rouen attendaient Macron depuis un mois après l'incendie de l'usine Lubrizol.

Une goutte d'eau dans un océan d'injustice
Voyance de Margot Velazquez
Depuis 1 ans les Gilets Jaunes protestent. Ils descendront le 16 et 17 novembre dans la rue une fois de plus, face à un pouvoir qui se crispe dans la répression et qui s'isole de plus en plus sur la scène internationale.
https://www.youtube.com/watch?v=8t2TkVarK7Y

«Le 16, on va faire tout ce qu’on peut pour inonder complètement Paris...» #Acte50

---------------------------------------------------
Macron Rouen s'attendait à être accueilli comme un sauveur ?
Macron chahuté à Rouen, un mois après l'incendie de Lubrizol
Un mois après l'incendie de l'usine chimique de Lubrizol, Emmanuel Macron a déambulé dans les rues de Rouen pour échanger avec ses habitants. Des huées ont visé le chef de l'Etat. "Si ce sont des gens qui veulent causer, ils peuvent venir causer avec moi. Si ce sont des gens qui viennent invectiver, c'est différent", a expliqué Emmanuel Macron à un passant.



"Macron est un psychopathe" : l’analyse d’un psychiatre italien

«Le pays est en révolte» : une citoyenne en colère interpelle Macron à Rouen
Tandis que le chef de l'Etat se prêtait à un bain de foule impromptu dans les rues de Rouen, une riveraine l'a interpellé, l'accusant d'être responsable de la «destruction» de la France. «Le pays est en révolte et ça va être de pire en pire ! Tout le monde se réveille et vous fermez les yeux», a poursuivi la citoyenne en colère, lançant par ailleurs : «Vous êtes le président de tous, pas que des riches !»
Les personnes qui approche Macron sont pourtant triées.

Macron interpellé par des habitants de Rouen après Lubrizol
Toujours des paroles en l'air. Ila al chance d'avoir une bonne protection payée par Nos impôts.Il ose dire "Faites moi confiance"!!!

Les promesses de Macron il y a un an;
Avec un cheminot à Saint-Dié-des-Vosges | Emmanuel Macron
Macron trouve que le peuple ne se bouge pas. IL nous prend pour des esclaves.

Échange musclé entre Emmanuel Macron et une salariée du CHU de Rouen

BFMTV a-t-elle fait passer un membre de LREM pour un « simple habitant de Rouen » lors de la visite de Macron?
Sur Facebook, un photomontage entend prouyer qu'un habitant de Rouen qui a salué Emmanuel Macron lors de son passage surprise est un militant de La République en marche (LREM).
Ce contenu viral accuse en outre BFMTV d'avoir masqué son engagement politique, en le faisant passer pour un simple habitant.
Ce dernier revendique pourtant ouvertement son statut de référent LREM et nie toute concertation avec l'équipe d'Emmanuel Macron en vue de l'accueillir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.