dimanche 27 octobre 2019

27/10 - GJ ACTE 50 - TENSIONS À PARIS. 
USAGES DE GAZ LACRYMOGÈNES. 
La milice Européenne (EUROGENDFOR). 
Rebellion au Liban, au Soudan, à Haïti...


Puis le retour, à ces fins de manif, de la répression sans raison valable par l'état voyou



Guillaume, Gilet Jaune de Toulouse, dit qu'il a des informations comme quoi le Gouvernement va coordonner des attentats meurtriers dans les grandes villes où il y a des manifestations des Gilets Jaune (Paris, Toulouse, Bordeaux, Lyon…) pour essayer d'arrêter le mouvement et de mettre en place une loi martiale pour interdire toute manifestation et surtout d'empêcher la grande manifestation d'anniversaire des 16 et 17 novembre 2019 !
Tous les militaires sont rappelés sous les drapeaux (vacances et congés suspendus), la dernière fois c'était pendant la guerre du Golf ! Les militaires devraient les prendre de cours et les renverser 
Faites circuler, si les gens sont nombreux à être au courant, ils ne pourront pas mettre leur plan diabolique en application.
Les pompiers devraient ré-attaquer bientôt. 
----------------------------------------------------------
Une vidéo qui résume le parcours :
https://www.youtube.com/watch?v=64aenDfAjTU
----------------------------------------------------------
Les chiliens de paris avec les gilets jaunes place de la nation acte 50
De la couleur, de la chaleur Humaine et des chants.
Profitez!!!! Voyez comme Faouzi Lellouche, et l'avocat des GJ David Libeskind à ses côtés, apprécient l'ambiance chaleureuse qui n'est qu'un aperçu de ce que ce sera pour la Victoire Totale. Faouzi tombe le Gilet. Les français souchiens :-) ont plus de mal à danser au son des casseroles. El Pueblo Unido a été écrit pour ce moment où nous allons tous nous rassembler, les 99% pour enfin nous libérer des 1%. 
https://www.youtube.com/watch?v=d60xetTIXQQ
Des milliers de passants auraient dû se joindre à nous comme c'est le cas en Algérie, en Catalogne, au Chili, à Hong-Kong.. Il nous faut changer nos chants* et chanter tout au long du parcours comme les chiliens. De plus en plus de personnes qui nous regardent osent se dire favorables à notre mouvement et nous encouragent "nous sommes avec vous", beaucoup sont devant leur boutique, il ne reste plus qu'un petit pas pour qu'ils nous suivent, c'est pour cela que nous avons été gazés et matraqués pour faire peur à ceux qui seraient tentés de nous rejoindre. .


-----------------------------------------------------


Chili, Liban, Hong Kong : la colère des peuples 
Tout comme la goutte de Diesel qui a fait déborder le vase en France en déclenchant la crise des Gilets jaunes, au Liban une taxe jugée injuste imposée sur l’application WhatsApp a réveillé le peuple libanais dont un tiers vit sous le seuil de pauvreté. Jeunes, vieux, maronites, musulmans, ce sont des centaines de milliers de manifestants qui, dans toutes les régions du Liban, descendent dans les rues depuis six jours pour exprimer leur ras-le-bol. Le ministre des Finances a rétropédalé samedi, annulant cette taxe destinée à renflouer un pays au bord de la faillite, mais le mal était fait : les protestataires réclame "le départ de toute la classe politique" jugée incompétente et corrompue. Dos au mur, le gouvernement a promis hier l’annulation de toutes les taxes annoncées, la baisse de 50 % des salaires du président et des ex-présidents des ministres et des députés ou la création d'une autorité nationale de lutte contre la corruption. Sans convaincre. Ces annonces ont été accueillies hier par les dizaines de milliers de manifestants aux cris de "Révolution, révolution" et "le peuple veut la chute du régime". Autre pays, autre colère. Le Chili, modèle de stabilité en Amérique latine, s’est embrasé à son tour vendredi dernier après l’annonce d’une augmentation de 3 % du ticket de métro aux heures de pointe. Dans le sillage des lycéens et des étudiants, une foule immense a envahi les rues pour protester en masse contre les fortes inégalités sociales qui perdurent dans le pays. Émeutes, état d’urgence, couvre-feu... Le chef de l'État a évoqué dimanche soir un pays "en guerre". Près de 10.000 policiers et soldats ont été déployés pour tenter de mater les manifestants. Au moins douze personnes sont mortes, 239 civils ont été blessés depuis vendredi. Du côté des policiers et des militaires, une cinquantaine d'entre eux ont également été blessés. Selon les autorités, 2.151 personnes ont été arrêtées dans tout le pays, et à Santiago, on ne parle plus des transports en commun. Mais des chars militaires qui, pour la première fois depuis Pinochet, déambulent dans la capitale... En Équateur, là aussi, nous venons d’assister à une mobilisation sans précédent des peuples indiens qui vient de contraindre le président, Lenin Moreno, à abandonner l’idée d’augmenter le prix des carburants, jusqu’à présent subventionnés par l’État. La mesure avait été décidée dans le cadre d’un vaste plan d’ajustement, noué avec le Fonds monétaire international (FMI) en échange d’un chèque de 4,2 milliards de dollars (3,8 milliards d’euros). Fragilisé politiquement, le gouvernement a décidé de maintenir les subventions aux carburants et de calmer la rue, mais il fragilise les relations de l’Équateur avec le FMI. Alors que va faire le Fonds monétaire international ? L’organisation internationale va-t-elle poursuivre son travail de gendarme économique, quel qu’en soit le prix à payer par les populations concernées ? Va-t-elle au contraire tenir compte de ces mouvements de révolte pour réévaluer ses exigences envers l'Équateur, le Liban, le Chili ou l’Argentine ? D’autres pays sont-ils susceptibles de connaître de telles crises sociales ? Enfin que sont devenus les Gilets jaunes et leur mouvement de protestation près d'un an après ?
Ils n'ont pas non plus bien compris qui est Trump et sa stratégie.*
https://www.youtube.com/watch?v=aswmwjyMNRM

*LA STRATÉGIE DU PRÉSIDENT TRUMP. UN PEU DE SAGESSE VENUE DU QUÉBEC. 
-----------------------------------------------------
Barcelone : heurts entre les forces de l'ordre et les manifestants indépendantistes catalans 
Alors que les manifestations se déroulaient dans le calme ces derniers jours, des tensions sont apparues ce 26 octobre au soir à Barcelone, où des altercations entre forces de l'ordre et manifestants ont éclaté. Le point sur la situation avec notre envoyé spécial sur place, Frédéric Aigouy.
Là aussi ils ont affaire à la police de l'UE
https://www.youtube.com/watch?v=-Y2vUywIhR8
--------------------------------
ACTE 50
Le défilé se passait surper bien en compagnie de nos amis chiliens qui mettaient de l'ambiance. Mais les voyous au pouvoir ne l'entendent pas ainsi et nous avons vu se reproduire l'éternel balai. A partir de la Place de la Nation, nous avons vu de plus en plus de Black-blocs sur le parcours avec des masques. Ils ne sont pas arrêtés par la police alors qu'un GJ avec un masque se le voit confisquer voir pire. D'autre part apparaissent des forces du désordre étranges, même taille, pas la corpulence de nos CRS habituels. Des miliciens de l'Union Européenne (Eurogendfor) dans les vêtements de nos CRS en arrêt maladie? Ils n'ont pas de matricule. Les black-blocs se regroupent et attaquent en début de défilé. Les forces de police ripostent et la séance de gazage et de matraquages commence envers les GJ, pas envers les black-blocs. L’occasion aussi, pour nos forces de police d'attraper leur quota de Gilets Jaunes qu'ils vont placer en garde à vue afin de toucher leur prime.


Important à comprendre et à faire savoir :
L'état voyou discrédite nos forces de l'ordre afin de monter le Peuple contre sa police qui se suicident en grand nombre. 

Eurogendfor. Un ancien CRS témoigne

Avril 2018 - Le bras armé de la future dictature européenne

La FGE (Force de Gendarmerie Européenne), pour quoi faire ?
----------------------------------------------------------
Statue en l'honneur de Jérôme Rodrigues :-)
La tension est montée dans le quartier de Belleville, à Paris, en fin de parcours, a écrit sur son compte Twitter le journaliste Remy Buisine, présent sur place. D’après lui, les forces de l’ordre ont eu recours à du gaz lacrymogène contre des manifestants. Il a relayé une vidéo réalisée sur les lieux.
https://fr.sputniknews.com/france/201910261042327900-tensions-a-paris-lors-de-lacte-50-usages-de-gaz-lacrymogene--videos-/
Alertée par un GJ plus grand que moi que nous allions être gazés même en fin de défilé, je me suis vite engouffrée dans un petit restau tunisien super sympa en leur criant de fermer la porte. Il l'on ré-ouverte pour laisser entrer 2 femmes avec des enfants gazés. Nous avons passé là de bons moments avec le personnel du restau et quelques GJ. C'est fou les rencontre sympa que nous faisons lors de ces défilés. Dire que des personnes restent enfermés chez elles, que d'autre font le magasin et d'autres restent devant leur télé le samedi!!! S'ils savaient!!! Oui; il y a quelques cons du côté des policiers et des GJ, mais au contacts des autres ils changeront. Quand à la police de l'UE, on ne s'en débarrassera pas avant d'avoir fait tomber les despotes de leur trône.
-------------------------------------------------------
Gilets jaunes : «Quelque chose d’assez miraculeux d’avoir remis les gens les uns à côté des autres»

Départ de la manif


Jérôme Rodrigues : «Les institutions françaises sont archaïques et ne servent plus le peuple»
https://www.youtube.com/watch?v=ed-iTGbF1kI

Le défilé à Paris:
Vidéo de Gabin Formont, le créateur de “Vécu, le média du gilet jaune”
à 51 mn Les chiliens
Cette page facebook est indisponible à l'heure où je met en ligne cet article, espérons que cela sera réparé assez vite.
https://www.facebook.com/Vecu.giletjaune/videos/423228045263479/
Le facebook de Pierre-Frédéric Zieba, le GJ poussant son fauteuil roulant à travers la France
https://www.facebook.com/pfzieba

Au Chili c'est principalement la jeunesse qui est dans la rue, mais contrairement à leurs aînés, ils brûlent les rames de métro.
Un jeune GJ en soutien au Chili : "la jeunesse doit se mobiliser partout !"
-------------------------------------------
Civicio a fait le défilé du côté Gilets Jaunes - 4h

----------------------------------------------------------
Gilets jaunes: manifestation tendue à Saint-Etienne
https://www.youtube.com/watch?v=hhMEB-ml3R4
-------------------------------------------
TOULOUSE ACTE 50 GILETS JAUNES
https://www.youtube.com/watch?v=CcGiRsTUGns
----------------------------------------------------------
Lors de la manifestation de policiers encadrés par leur syndicat collabo Alliance où les Gendarmes étaient à leur service pour persécuter les Gilets Jaunes. Des sifflets leur avaient été distribués et nombreux les ont utilisés pour siffler, narguer les gilets Jaunes nassés sur les trottoirs. Quel courage!!!
Une femme se fait casser le nez par un gendarme. Il la transporte sur le trottoir.
https://www.youtube.com/watch?v=A3cYq9DbERo
----------------------------------------------------------
*CHANTS :
Parler de Macron, c'est lui faire trop d’honneur. Oublions-le.
- On est là, on est là, même si les merdias ne l'disent pas, ben on est là. Pour l'honneur des travailleurs et pour un monde meilleur, rejoignez-nous au combat, on gagnera.

- Le Peuple uni sera bientôt vainqueur  sur la musique de El pueblo unido..

Ici des manifestants originaux :


Le jeune à gauche manifeste contre Le Pen et il n'est pas aimable, prétentieux...



Une jeune femme a décoré sa motoArrière - Avant






Annonce de la grève du 5 décembre
C'est toujours un plaisir de retrouver Faouzi Lellouche, Jérôme Rodriguez... que je n'aurais jamais rencontré sans les GJ




Nus défilons au son des casseroles













Ici un  GJ venu pour la première fois de Suisse apprécie l'ambiance.
Après la Place de la Nation commencent à apparaître des Blackblocks masqués, donc aussi la police de l'UE.
On les reconnait en arrière plan par leur stature et leur façon de se tenir.
Mais il faut faire attention, ils n'aiment pas être pris en photo.

2 Blackblocs face aux policiers qui font mine de ne pas les voir
Des fois ils sont toute une bande masqués à remonter le défilé sur le trottoir et ils les laissent faire.
Il leur faut une excuse pour nous gazer.

Belle luminosité en fin de journée. Nous approchons de Belleville et du gazage








Ici un charmant jeune homme de couleur qui sera matraqué pour avoir,
comme moi, voulu rejoindre le défilé qui l'avait dépassé. Il est tombé sur un fou qui a voulu se défouler.
Ils nous en veulent de faire des heures supplémentaires non payées. La faute à qui?
Ce sympathique GJ propose de l'eau à qui en a besoin.









Que de couleurs, là où les français sont en noir avec enfin une touche de jaune.


Des couples se sont formés sur le rond-points ou les défilé
et ils ont une même détermination qui les soude.

Pierre-Frédéric Zieba qui pousse son fauteuil roulant de ville en ville depuis l'acte 17. 
Il transpire tellement il peine, mais veut suivre comme les autres, sans jamais s’asseoir.
Les défilé est arrivé à réveiller les morts du cimetière du Père Lachaise. là haut

Dans les gazages il est possible de faire de très belles photos, mais je préfère m'abstenir, vu ce que contiennent ces gaz.
DANGER DU GAZ LACRYMOGÈNE


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.