jeudi 24 octobre 2019

24/10 - CHINE, TOUT EST SOUS CONTRÔLE ! 
EN FRANCE, LA RECONNAISSANCE FACIALE IMPOSÉE EN FRANCE 
DÈS NOVEMBRE POUR ACCÉDER AUX SERVICES PUBLICS. 


Heureusement, un vent de révolte pourrait nous éviter ces "désagréments", si de plus en plus de personnes s'investissent.
Imaginez des citoyens épiés par des milliers de caméras de surveillance. C'est le système testé dans des dizaines de villes en Chine, qui semble décidée à ficher, classer et noter ses habitants. Une journaliste d'"Envoyé spécial" a tenté d'enquêter...
Système de crédit social
Le système de crédit social est un projet du gouvernement chinois visant à mettre en place d'ici 2020 un système national de réputation des citoyens. Chacun d'entre eux se voit attribuer une note, échelonnée entre 350 et 950 points2, dite « crédit social », fondée sur les données dont dispose le gouvernement à propos de leur statut économique et social. Le système repose sur des outils de surveillance globale et de surveillance de masse, et utilise les technologies d'analyse du big data7. Il est également utilisé pour noter les entreprises opérant sur le marché chinois.

Qu'en est-il en France, car on nous montre toujours du doigt l'étranger, mais la dictature est mondiale.
LA RECONNAISSANCE FACIALE IMPOSÉE EN FRANCE 
DÈS NOVEMBRE POUR ACCÉDER AUX SERVICES PUBLICS. 

Reportage d’«Envoyé spécial» : le système de crédit social orwellien de la chine

Reconnaissance faciale, « crédit social »… La Chine est déjà dans le futur (et ça ne fait pas rêver)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.