lundi 21 octobre 2019

+21/10 - UN INCIDENT CHEZ EXXONMOBIL, À PORT-JÉRÔME, 
VISIBLE À PLUS DE 40 KILOMÈTRES




Après le gros incendie à Rouen, de nouveaux pompier sont sollicités ici. 900 étaient intervenus à Rouen au péril de leur vie et de leur santé.
Même les pompiers de l’Eure ont reçu depuis le 19 octobre 2019 des appels téléphoniques. Le nouvel incident technique qui s’est produit à la raffinerie ExxonMobil, à Port-Jérôme (Le Havre est à 35km), est visible dans un rayon de plus de 40 kilomètres.
C’est par un court communiqué que la raffinerie ExxonMobil de Port-Jérôme a fait part d’un nouvel incident qui s’est produit samedi 19 octobre 2019 dans ses installations normandes: «Suite à une panne de chaudière, l’arrêt du vapocraqueur par mesure de sécurité engendrera des nuisances sonores et des effets de fumées.»

Le panache de fumée visible à 40 kilomètres
Les riverains de la raffinerie, située en Seine-Maritime, ne sont pas les seuls impactés par cet incident. Les flammes et le panache de fumée sont visibles dans un rayon d’une quarantaine de kilomètres, aussi bien en Seine-Maritime que dans l’Eure. 
Dans la nuit de samedi à dimanche, le ciel était rouge et les sapeurs-pompiers de l’Eure ont reçu de nombreux appels téléphoniques d’habitants s’interrogeant sur l’origine de ce qui ressemblait à un incendie. D’après les informations transmises par le service communication d’ExxonMobil, l’incident est survenu vers 8 heures, samedi. «Un déclenchement électrique a conduit à l’arrêt du vapocraqueur d’ExxonMobil Chemical France. Pour décomprimer l’installation en toute sécurité les gaz ont été envoyés à la torche.»

Concentrations de dioxyde de soufre «en légère augmentation»
Atmo Normandie, l’organisme de surveillance de la qualité de l’air, a été informé. «Sur les mesures de la station située sous les vents de sud-ouest, une légère augmentation des concentrations de dioxyde de soufre a été observée dans la matinée, bien en-dessous du seuil réglementaire d’information et de recommandation», souligne ExxonMobil, qui annonce que «des vérifications complémentaires ont été menées samedi sur le vapocraqueur et vont conduire à des interventions techniques avant les phases de redémarrage de l’installation».
Conséquence de ces vérifications, «la torche pourrait rester visible durant quelques jours». «Le personnel en poste met tout en œuvre pour limiter la durée et l’impact de cet incident. La direction de la Chimie s’excuse auprès des riverains pour la gêne occasionnée», poursuit ExxonMobil. Ils sont amusants!
À noter qu’aucun Plan d’Opération interne (POI) n’a été déclenché. 
L’incident n’a pas été mis en ligne sur le site internet Allo Industrie qui répertorie les incidents et autres accidents qui se produisent dans les entreprises de la zone industrielle de l’estuaire.

Le vapocraqueur avait surchauffé en juillet
Le 25 juillet dernier, un élément du vapocraqueur de cette même raffinerie ExxonMobil avait surchauffé et s’était arrêté. Cet incident, sans gravité selon la direction de la communication d’ Exxon, avait entraîné des épisodes de torche visibles. «Le vapocraqueur est une installation qui produit des gaz. Ces gaz sont utilisés sur les unités de la chimie pour produire des plastiques, des caoutchoucs et des produits adhésifs», précise ExxonMobil.
Vous savez ce qui  vous reste à faire. Stop pour commencer aux sachets. Des personnes de mandent un sachet plastique pour un seul article!!! Il est possible d'avoir un sachet plastique dans la poche et de prendre un sac, un panier, un caddy pour les courses. Nous sommes en train de Nous détruire.
----------------------------
07/2019 - Deux incidents techniques avaient eu lieu jeudi 25 juillet 2019 en début de soirée à l’usine pétrochimique Exxon Mobil située sur la zone indistrielle à Port-Jérôme-sur-Seine.
Un nouvel incident au niveau du vapocraqueur
Au même moment, mais sans aucun lien, un élément du vapocraqueur a surchauffé et s’est arrêté. Cet incident, sans gravité selon la direction de la communication d’ Exxon, entraîne des épisodes de torche actuellement visibles.
La direction indique qu’elle espère remettre en marche cet élément rapidement, à condition que les températures baissent. Il a fait jusqu’à 45° en plein soleil au plus fort de cette journée du jeudi 25 juillet 2019.
--------------------------
07/2018 - ExxonMobil : inquiétantes fumées noires

Un incident technique sur le site pétrochimique de Notre-Dame-de-Gravenchon a impacté la production de vapeur d'eau, responsable d'effacer les fumées, dimanche dernier. L'événement a duré toute la journée, générant des inquiétudes légitimes parmi la population.
L'effet visuel des épaisses fumées noires qui se dégageaient des torchères du site pétrochimique ExxonMobil de Notre-Dame-de-Gravenchon, dimanche 22 juillet, était saisissant. Bien que l'épais nuage se soit dissipé par les vents dans l'après-midi, les torchères ont poursuivi leur balai infernal toute la journée, loin de rassurer la population.
A l'origine de l'incident, une panne électrique générale, probablement due à un problème de maintenance, est survenue à six heures du matin. Sans alimentation d'énergie, la vapeur d'eau fabriquée pour tout le site a été coupée, impactant les unités qui se sont alors mises automatiquement en sécurité. 



--------------------------
Si nous sommes responsables de quelque chose c'est de nous laisser maintenir dans la société de surconsommation et ainsi de laisser polluer notre planète et l'air que nous respirons.
L'état profond a décidé de réduire la population par les guerres et un tas d'autres moyens. La plupart des gens n'en sont pas conscients. Ils réduisent les budgets, licencient de plus en plus de personnes et ne réparent plus rien. Ces incidents vont être de plus en plus nombreux. Pensez à toutes les centrales nucléaires vétustes se trouvant sur le territoire français et partout dans le monde. Nous devons nous UNIR dans l'Urgence. Ils mettent le feu à la planète et ils nous accusent d'être les responsables d'un réchauffement climatique alors que nous assistons à un changement climatique normal.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.