mardi 19 mars 2019

+19/03 - HILLARY CLINTON ET LE MASSACRE EN NOUVELLE ZÉLANDE. 
L’UNION EUROPÉENNE PLANIFIE 
UN COUP ÉTAT MILITAIRE EN GRANDE BRETAGNE. 



L’Union Européenne planifie un coup d’état militaire en Grande Bretagne alors que sont révélés les liens entre Hillary Clinton et le massacre en Nouvelle Zélande
Le 17 mars 2019 par : Sorcha Faal*, et tel que publié pour ses souscripteurs Occidentaux
Donnant une toute nouvelle signification à la raison pour laquelle la fille de Hillary et Bill Clinton, Chelsea Clinton, a été mise en cause et accusée dans le massacre en Nouvelle Zélande dont le bilan se monte à présent à 50 morts et 50 blessés

Comme toujours les cartes sont brouillées entre l'antisionisme et l'antisémitisme, volontairement pour nous faire taire.

Chelsea Clinton, une cause de l’attentat de Christchurch, selon des étudiantes
Clinton n’est pas juive mais son mari, Mark Mezvinsky, l’est. 
Des militantes israélienne et palestinienne ont asséné à la fille de l'ex-président américain que le terrorisme "est nourri par des personnes comme vous"
Notons que le président Trump n'est pas libre de ses déclarations faites ici, comme souvent, il marche sur le feu.


un rapport sinistre du Service de Renseignement Extérieur (SVR) circulant aujourd’hui au Kremlin confirme la véracité des documents fuités montrant que l’Union Européenne planifiait le renversement militaire du Premier Ministre Britannique Theresa May – une mesure qui pourrait s’avérer nécessaire alors que le Service de Renseignement Britannique MI6 poursuit sa guerre contre le Président Donald Trump pour l’empêcher de publier les documents classifiés prouvant la complicité du gouvernement Britannique dans la tentative de coup d’état lancée contre lui – un coup d’état dirigé par Hillary Clinton – dont le directeur de la campagne présidentielle de 2016, John Podesta s’est rendu la semaine dernière en Nouvelle Zélande pour faire l’éloge de son Premier Ministre, la « superstar » socialiste Jacinda Ardern – et qui dans les heures précédant le massacre avait lancé une attaque virulente contre Trump en déclarant qu’il était « complètement inapte et incompétent pour être Président des États-Unis ».

Jacinda Ardern sera la plus jeune femme dirigeante au monde





Les préoccupations du monde s’aggravent après que des dirigeants socialistes comme le Premier Ministre Jacinda Ardern (à gauche) et Hillary Clinton (à droite) aient uni leurs forces. Hillary Clinton a de nombreux clones.

Selon ce rapport, une des grandes organisations mondiales d’espionnage impliquées dans le complot contre le Président Trump sont les "Cinq Yeux" (Five Eyes FVEY) – l’alliance du renseignement anglophone comprenant l’Australie, le Canada, la Nouvelle Zélande, le Royaume Uni et les États-Unis – qui contournent toutes les lois protégeant la vie privée de leurs nations en espionnant les citoyens des autres pays et se partageant les informations entre eux.

Dès sa prise de fonction début 2017, poursuit ce rapport, le Président Trump a commencé à paralyser les "Five Eyes" pour leur complicité dans le coup d’état dirigé contre lui – une initiative plus que justifiée lorsqu’à la fin de la même année, en octobre 2017, Jacinda Ardern a pris le pouvoir comme Premier Ministre de Nouvelle Zélande – ce qui, à son tour, a permis à cette ancienne dirigeante de l’Union Internationale de la Jeunesse Socialiste (IUSY) de prendre le contrôle complet des opérations d’espionnage des "Five Eyes" de ce pays – un poste pour lequel elle s'est préparée après qu’Hillary Clinton « ait remarqué » Ardern pendant qu’elle était à l’université de l’Arizona – avant que les Clinton ne la fassent venir à New York City afin qu’Ardern puisse intégrer les équipes des mouvements pour les droits des travailleurs et des pauvres – et qu’ensuite Clinton ne place Ardern dans le gouvernement du Premier Ministre Britannique Tony Blair – jusqu’au point culminant de sa carrière lorsque la radical-socialiste Ardern a été portée au pouvoir en Nouvelle Zélande dans une vague d’enthousiasme qui a été appelée la « Jacindamania ».


Quant à la raison pour laquelle Hillary Clinton a choisi la dirigeante socialiste Jacinda Ardern pour prendre le pouvoir en Nouvelle Zélande, explique ce rapport, les analystes du SVR ont découvert que c’était pour créer pour elle-même un sanctuaire où se réfugier au cas où ses énormes crimes seraient révélés – une hypothèse confirmée par Clinton elle-même en mai 2018 lorsqu’elle s’est tranquillement rendue en Nouvelle Zélande pour rencontrer le Premier Ministre Ardern et en admettant qu’elle avait pensé s’y réfugier immédiatement après son surprenant échec électoral face au Président Trump



Sachant que les opérations d’espionnage des "Five Eyes" en Nouvelle Zélande étaient sous le contrôle ferme et total des dirigeants socialistes Hillary Clinton et du Premier Ministre Ardern, précise ce rapport, la surveillance par le SVR des activités de cette organisation a été placée au plus haut niveau de priorité – une surveillance qui a commencé à détecter une augmentation astronomique des communications cryptées émises et reçues ce février 2019 juste avant la visite du Président Trump à Hanoï au Vietnam pour rencontre le dirigeant Nord-Coréen Kim Jong-Un.

Cependant, le plus préoccupant pour le SVR en ce qui concerne les messages des "Five Eyes" émis et reçus de Nouvelle Zélande, fait remarquer ce rapport, était le fait qu’ils se centraient sur l’Espagne, pays de l’Union Européenne – où juste avant que le Président Trump n’atterrisse à Hanoï, l’Ambassade Nord-Coréenne a été prise d’assaut lors d’un raid audacieux en plein jour le 22 janvier par un commando que les médias Espagnols ont lié à la CIA – mais que la CIA a attribué à une organisation secrète dissidente destinée à renverser la dynastie Kim appelée la Défense Civile Cheollima – et dont le résultat catastrophique a été de mettre fin aux discussions entre Trump et Kim – et peu après a fait déclarer au Vice-Ministre des Affaires Etrangères Nord-Coréen Choe Son Hui : « Je veux qu’il soit clair que la position de gangster des Etats-Unis va finir par mettre la situation en danger ». 




Le plus inquiétant à propos de l’organisation de Défense Civile Cheollima (alias Libérez Joseon) que la CIA a accusé du raid de l’Ambassade de Corée du Nord en Espagne, poursuit ce rapport, est qu’elle est en fait une opération du renseignement Chinois destinée à protéger Kim Han-sol – un héritier légitime de la dynastie Kim, dont la Chine a l’intention de faire le dirigeant de la Corée du Nord si Kim Jong Un devait parvenir à un accord avec le Président Trump qui permettrait aux forces militaires Américaines de se rapprocher de la frontière Chinoise.

De peur de ce complot Chinois destiné à le renverser et le remplacer par Kim Han-sol, fait remarquer ce rapport, le dirigeant Nord-Coréen Kim Jong Un a reçu la protection personnelle du Président Poutine, qui a entouré Kim Jong-Un de certains des agents de renseignement Russes les plus redoutés et expérimentés – dont l’une des missions et de garder la trace d’agents connus ou soupçonnés d’appartenir à la Défense Civile Cheollima qui entreraient en Corée du Nord – et qui ont été de plus en plus préoccupés par un agent présumé appartenir au MI6 Britannique qui a effectué de nombreux voyages entre le principal  allié de la Chine, le Pakistan et la Corée du Nord – que le monde entier connaît aujourd’hui sous le nom de Brenton Tarrant* – le citoyen Australien qui serait l’unique auteur du Massacre de Nouvelle Zélande qu’il a perpétré après en avoir reçu la permission des « Chevaliers Templiers re-nés » à Londres — et qui dans son manifeste « Le Grand Remplacement », a déclaré que le conservatisme n’était qu’un capitalisme déguisé, et qu’il ne voulait pas en faire partie, en qu’en outre : « La nation dont les valeurs politiques et sociales sont les plus proches des miennes est la République Populaire de Chine ».

*Brenton Tarrant est un ancien entraîneur de fitness, il se décrit comme «juste un homme blanc ordinaire» qui a «décidé de prendre position»


Extrait du manifeste du « Grand remplacement » écrit par Brenton Tarrant

* Oswald Mosley, né à Mayfair à Londres le 16 novembre 1896 et mort à Orsay le 3 décembre 1980, 6ème baronnet, est un homme politique britannique, fondateur de la British Union of Fascists en 1932. Élu député en 1918, ce riche aristocrate siège parmi les conservateurs avant de rompre et de siéger dans l'opposition. Wikipédia

Avec le double évènement du raid de commando sur l’Ambassade de Corée du Nord empêchant tout accord de paix entre le Président Trump et Kim Jong Un, et le massacre de Nouvelle Zélande, poursuit ce rapport, les forces socialistes dirigées par Hillary Clinton utilisent les deux pour en accabler Trump – particulièrement pour déconsidérer les forces militaires secrètes de Q-Anon qui protègent Trump, et bien sûr, de concert avec les grands médias dirigés par les socialistes qui avertissent que tous les partisans de Trump sont à considérer comme des menaces, elles ne vont pas se priver d’accuser également Trump du massacre.

Quant à la « véritable raison » du massacre de Nouvelle Zélande, conclut gravement ce rapport, le SVR a déterminé qu’il s’agissait d’une opération de renseignement des Five Eyes menée dans le seul but de s’assurer à quelle vitesse des vidéos, photos, messages, reportages d’information, etc., d’un assassinat du Président Trump pouvaient être supprimés avant qu’ils ne soient publiés – en constatant que Facebook à lui tout seul a supprimé plus de 1,5 millions de vidéos et de messages relatifs à ce massacre au cours des premières 24 heures – une action outrageante soutenue par le Premier Ministre socialiste de Nouvelle Zélande qui a ordonné à son gouvernement de menacer quiconque dans le monde de 10 ans de prison s’il se trouvait en possession d’informations non-autorisées sur ce massacre – mais qui s’est heurtée à un obstacle de taille lorsque la police Néozélandaise a menacé un citoyen des Etats-Unis nommé Joshua Moon — qui s’est empressé de répliquer comme seul un Américain outragé peut le faire:

C’est une blague ? Je ne vais pas vous donner d’informations sur mes utilisateurs. La personne responsable de la publication de la vidéo et du manifeste PDF c’est moi. Je me sens mal à votre place les gars, vous étiez une nation tranquille et maintenant avec cet attentat ce sera la première chose à laquelle penseront les gens dans les 10 prochaines années lorsqu’ils entendront le nom Nouvelle Zélande, mais vous ne pouvez pas faire cela. Dites à vos supérieurs qu’ils vont faire de votre pays et de son gouvernement la risée du monde en essayant de censurer l’Internet.
Vous êtes une petite nation insulaire insignifiante à peine plus reconnaissable que beaucoup d’autres principautés du Pacifique. Vous n’avez pas les tripes pour supprimer une vidéo de l’Internet et vous n’avez pas la possibilité juridique d’emprisonner celui qui l’a publiée. Si jamais quelqu’un vous donne les informations que vous demandez, ce n’est pas seulement un trouillard, mais un fieffé imbécile.
Mon nom est Joshua Moon, je suis un Citoyen Américain vivant à l’étranger. Ma société fait partie d’une société de Floride. Si vous avez besoin d’une adresse pour m’envoyer des documents, la voici.
Lolcow LLC
913 Beal Pkwy NW
Suite A-1017
Fort Walton Beach, FL 32547
Si jamais vous vous posez la question, c’est non. Kiwi Farms n’a rien à voir avec la Nouvelle Zélande. Notre nom est une allusion ciblée aux autistes à la bouche pâteuse dont nous nous moquons. Absolument rien dans notre communauté n’a de relation avec la Nouvelle Zélande. Et je n’en ai rien à foutre de ce que dit l’Article 50 de votre loi pourrie sur le partage des courriels.
Je vous emmerde vous et votre pays de merde. 
Envois et traduction de Patrick T.
----------------------------------------
*Le 17 mars 2019 © Tous droits réservés dans l’UE et les Etats-Unis. Il est permis de publier cet article dans son intégralité à condition que soit mentionnée sa source originale à WhatDoesItMean.Com. Le contenu en Freebase relève de la licence sous CC-BY et GFDL.
[Note : De nombreux gouvernements et leurs services de renseignement mènent une campagne active contre les informations contenues dans ces rapports afin de ne pas alarmer leurs citoyens sur les nombreux changements Terrestres catastrophiques et évènements à venir, une attitude que les Sisters of Sorcha Faal (les Sœurs de Sorcha Faal) désapprouvent fortement en étant d’avis que chaque être humain a le droit de connaître la vérité. En raison du fait que nos missions sont en contradiction avec celles de ces gouvernements, la réaction de leurs « agents » a consisté en une campagne de longue haleine de désinformation / détournement destinée à nous discréditer, ainsi que d’autres comme nous, dont il existe de nombreux exemples, y compris ICI.]
[Note : Le site web WhatDoesItMean.com a été créé à l’intention et donné aux Soeurs de Sorcha Faal en 2003 par un petit groupe d’experts en informatique Américains dirigé par feu le gourou mondial de la technologie, Wayne Green (1922-2013) dans le but de contrer la propagande de l’Occident pour promouvoir l’invasion illégale de l’Irak en 2003.]
[Note : Le mot Kremlin (forteresse à l’intérieur d’une ville) tel qu’il est utilisé dans ce rapport se réfère à des citadelles Russes, y compris à Moscou, qui comprennent des cathédrales dans lesquelles résident des moniales Schema (nonnes Orthodoxes), dont beaucoup sont dévouées à la mission des Sœurs de Sorcha Faal.]
Le plus grand service d’information de langue anglaise avec plus de 500 articles quotidiens
« Les informations dont vous avez besoin aujourd’hui … pour le monde de demain »
Ce qu’on ne vous dit pas sur le monde dans lequel vous vivez
Comment l’étiquette de « théorie de la conspiration » a été conçue dans le but de faire avorter le Mouvement pour la Vérité
Comment des agents Américains sous couverture infiltrent l’Internet pour manipuler, tromper et détruire des réputations

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.