lundi 18 mars 2019

18/03 - MACRON, CASTANER, PHILIPPE... CES  VOYOUS 
QUI DÉTRUISENT LA FRANCE. 
POUR QUI TRAVAILLENT-ILS ?



Macron au ski, sa façon de narguer les Gilets Jaunes.
Hier après avoir organisé la Marche su siècle pour le climat afin de faire concurrence à l'acte 18 des GJ avec  force moyen. Macron est parti sur les pistes de sky laissant le pays a feu et à sang pendant que Castaner dit La Castagne et le premier ministre ou premier sinistre Édouard Philippe réconfortaient leurs troupes à quelque pas des Champs-Élysées où les Casseurs, qui ont perdu leur source de financement, puisque Soros a été récemment arrêté en Suisse, ont décidé d'affronter, en première lignes les forces de l'ordre et de casser les boutiques, vitrines du capitalisme. Il a été impossible de rester sur les Champs sans se trouver au milieu des affrontements. Il nous faut arrêter de défiler et bloquer l'économie comme le réclame Eric Drouet. Cela vaut la peine de vivre un petit moment de perturbation, à nous de faire un peu de réserves, pour taper le pouvoir là où ça leur fait mal. Chaque fois que nous consommons, nous donnons du pouvoir à la bête, ça relance l'économie? Ils se moquent de nous, consommer ça ne crée pas d'emplois, ça va direct dans leurs poches sans fond.

Gilets jaunes : Macron écourte sa virée au ski
Arrivé vendredi à La Mongie pour un week-end à la montagne, le président de la République a finalement décidé de rentrer ce samedi soir.
https://www.lepoint.fr/societe/loin-des-gilets-jaunes-macron-s-offre-une-viree-au-ski-16-03-2019-2301597_23.php

Vidéo : Un Gilet jaune ne comprend pas que «Macron envoie ses troupes contre son propre peuple»
Des Gilets jaunes du nord de la France, sont venus sur Paris pour ce 18e acte de la mobilisation des Gilets jaunes parce que le gouvernement n'est «toujours pas à l'écoute». Ils ne comprennent pas pour autant que cette manifestation soit aussi violente.

-----------------------------------------


Ils se croient tout permis, invincibles. Macron au sport d'hiver et Castaner en boite de nuit des jours de manif. Il pourraient avoir très bientôt un retour de bâton, car même les français les plus endormis commencent à sr poser enfin de bonnes questions.

Voici vous dévoile dans son numéro en kiosque cette semaine, la folle soirée de Christophe Castaner après l’acte XVII des gilets jaunes. Le ministre de l’Intérieur a embrassé une jeune femme prénommée Clara…

Castaner en boite avec une jeune femme
Pendant que sa police défonce les Gilets jaunes, Castaner s’éclate avec une jeunette
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Pendant-que-sa-police-defonce-les-Gilets-jaunes-Castaner-s-eclate-avec-une-jeunette-54083.html

Une mamie excédée a dit hier dans la manif en parlant de Castaner, "je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi horrible. Celui-là, il faut le pendre par les couilles". Elle en a assez de voir le monde dans lequel doivent vivre ses enfants et petits enfant par la faute de ces monstres assoiffés de pouvoir et d'argent.


Castaner en boîte de nuit : les syndicats dénoncent une « faute professionnelle »
---------------------------------------------------
Le ministre de l’Intérieur a été photographié samedi soir dans une discothèque branchée, après la 17ème journée de mobilisation des Gilets jaunes en compagnie de sa jeune maîtresse. Voilà certainement l'explication. Ils le tiennent par les C... comme il l'ont fait avec l'ancien premier Ministre Emanuel Valls qui défendant la Palestine et plantait un arbre avant de dire "  "De par ma femme, je suis lié de manière éternelle à Israël. Merde, alors!" (juin 2011)".
Nos hommes d'états ne sont définitivement pas amoureux de la France

Voici la femme qui a conquis le cœur de Castaner en boîte de nuit
Clara Sabban, une jeune femme de 30 ans PDG de la société Cityzee, militante de la LREM avait été la suppléante de Franck Keller encarté Les Républicains lors des élections législatives de 2017 dans la sixième circonscription des Hauts-De-Seine.Elle avait en outre été la secrétaire générale de Génération citoyens, un parti politique fondé en 2015. Elle est présentée comme une militante d’En Marche par le CRIF dès mai 2017.






Le CRIF donne des ordres au gouvernement Français!
Ce sont les sionistes qui sont responsable de ce qui est arrivé aux juifs pendant la guerre et il en accusent les peuples afin de mettre la main sur la France

Attali : « Les élus n’ont plus de pouvoir et voici votre avenir » - Effrayant !

Roland Dumas nous révèle qui gouverne la France.
----------------------------------------------------
Castaner se fait démonter par le plateau de Punchline pour sa soirée arrosée CNEWS,15/03/2019
Benjamin Cauchy (Gilet Jaune) : "Castaner, la main lourde et les mœurs légères"

Jeannette Bougra (Ancienne ministre UMP) dit "ce n'est pas comme s'il avait manqué à ses fonction". Comment elle appelle ce qu'il fait? Un ministre de l'intérieur chargé de défendre le peuple qui lui fait la guerre!!! La plupart des politique ont quitté le monde réel. Jeannette Bougra, une pute à la recherche d'un bon poste. 
-----------------------------------------
Voilà pourquoi Christophe Castaner est surnommé « Simplet »
Amoureux de Macron : « Macron, c’est le Zlatan de la politique, il a une vista incroyable, une part d’humanité rare. » 

-----------------------------------------
Le 16 mars, jour de la grande manifestation, le 1er ministre accompagne Castaner passant ses troupes en revue, troupes qui manquent sur les Champs-Élysées pour éviter un carnage. Tout ceci est manigancé. Un policer déclare qu'il ne voyaient jamais ces ministres avant et que maintenant ils leur font leur grand numéro de séduction. Mais le moment n'était vraiment pas approprié..

Les voyous au pouvoir ont mis en danger les forces de l'ordre, les ont laissés face aux Black blocs déchainés qui ont décidé de ne plus être les marionnettes de l'état voyou, leur servant de justification pour s'en prendre aux Gilets Jaunes.
Les Gilets jaunes ont été inquiétés tout au long de leur route vers la manifestation. Nous étions un petit groupe et nous avons été gazés 20 mn après avoir quitté la gare, en défilé vers les Champs, sans aucune raison, mais quand le gros de la troupe est arrivé, les gendarmes ont disparu, ils n'étaient plus en nombre suffisant
---------------------------------------
Christophe Castaner s'est rendu sur place de l'Étoile pour constater les dégâts
Il a droit de faire tirer au FlashBall dans les yeux des GJ et se plaint de voir lancer des pavés en riposte
-----------------------------------------
La Face Cachée Du Ministre Christophe Castaner: Ses Erreurs De Jeunesse
Castaner dit que sa famille doit être respectée. Est-ce qu'il respecte sa femme en se conduisant de la sorte?
------------------------------------------------------
Le syndicat de police VIGI tire à boulets rouges sur Castaner et ses mensonges en série
Monsieur le Ministre de l’Intérieur a été interviewé par France Bleue Lorraine sur les agissements du Médecin Inspecteur Régional (MIR), le docteur FREY. 

Il n’aura même pas fallu 1 minutes à Monsieur le Ministre de l’Intérieur pour s’empêtrer dans ses propres mensonges. Nous allons donc commenter les propos de Monsieur CASTANER que nous écrirons en « italique gras » pour éviter toute confusion. 


VIGI. « n’est pas un syndicat de policiers ». Soit Monsieur Ministre ne sait pas lire, soit il est de mauvaise foi, nos statuts sont déposés et le Ministère de l'Intérieur en a une copie. Pour rappel nous existons depuis 1883 et sommes le plus ancien syndicat de policiers. 

« C’est un groupe extrêmement minoritaire qui ne fait que quelques centaines de voix dans les élections ». Donc nous avons notre réponse à notre interrogation précédente : le Ministre sait lire ! Mais il est est de mauvaise foi car seuls les syndicats de police ayant plus de de 2 ans d’existence peuvent déposer des listes aux élections professionnelles. De plus nous sommes extrêmement minoritaire car Monsieur le CASTANER  a fermé les yeux sur la fraude massive lors du dernier scrutin au sein du Ministère de l’Intérieur. Plusieurs recours en annulation ont été déposé, dont le nôtre. 

« Quand le dossier a été connu ce professionnel a été immédiatement suspendu ». Un rappel des faits et non des fantasmes de Monsieur CASTANER. Nous avons saisi personnellement Monsieur CASTANER le 24 octobre 2018, notre délégué Est l’a saisi le 17 novembre 2018, le 28 novembre 2018 nous avons une réponse où il est indiqué que Monsieur CASTANER « a pris connaissance de vos observations avec attention » et qu’il a saisi « Monsieur le préfet, directeur général de la police nationale (DGPN), aux fins d’un examen approprié. » Début janvier 2019 le DGPN envoie notre secrétaire général en conseil de discipline pour avoir manqué à son devoir de réserve en dénonçant les agissements de ce médecin. Le scandale éclate dans la presse le 7 février 2019 car 9 collègues ont déposé plainte contre le MIR FREY pour agressions sexuelles.
A priori, pour Monsieur CASTANER, IMMEDIATEMENT veut dire presque 3 mois après avoir eu connaissance des faits et uniquement sous la pression judiciaire et médiatique. D’ailleurs, le conseil de discipline de notre secrétaire général a été maintenu le 20 février sur ce point, car pour l’administration le MIR FREY est présumé innocent et il n’y a pas lieu de suspendre la procédure le temps du jugement pénal !!! 

« C’est de la diffamation » : ton péremptoire de Monsieur CASTANER, mais sans aucun fondement, nous attendons sa plainte avec impatience. A moins que pour lui diffamation veuille dire critiquer la Vérité officielle du régime. 

« C’est honteux car ça jette l’opprobre sur l’ensemble de nos forces de sécurité ». Non Monsieur CASTANER vous n’êtes pas l’ensemble des forces de sécurité et c’est vous qui jetez la honte et l’opprobre sur nos collègues, car vous ne savez pas vous montrer digne de la fonction que vous occupez. C’est vous qui nous faite honte d’avoir laissé nos collègues en souffrance pour protéger la hiérarchie policière. 

« Dire n’importe quoi peut amener un journaliste à poser des questions fausses et infondées ». Sauf si nous sommes en dictature, aucune question ne peut être fausse ou infondée. Par contre les réponses elles peuvent être fausses, comme c’est le cas de celles de Monsieur CASTANER ici. 
Pour plus de clarté le journaliste va poser une question simple : « donc vous ne saviez pas ? ». Deux réponses possibles : OUI ou NON. Réponse de Monsieur CASTANER « Pour être honnête je ne connais pas l’ensemble des procédures ». Quand on commence une phrase par « pour être honnête », on ne peut qu’être méfiant car cela sous-entend que d’habitude ce n’est pas le cas. On est d’accord un Ministre ne peut pas connaître toutes les procédures en cours, mais celle-là SI, nous avons le courrier du 28 novembre 2018 l’attestant. 
« Il a été relevé de ses fonctions sans même que ça remonte jusqu’au Ministre ». Confirmation de l’inaction de Monsieur CASTANER sur ce dossier, qui n’ont donc rien fait de son propre aveu pour protéger nos collègues en souffrance. Bien qu’il soit au courant du dossier, ce n’est pas lui qui a demandé la suspension. 
A priori la loi sur les fakes news ne s’applique pas au Ministre de l’Intérieur. Il faut dire que si on dépose plainte ce sera devant la Haute Cour de Justice de la République, celle que Monsieur MACRON a promis de supprimer… mais on n’est jamais trop prudent ça va attendre ; comme les casiers judiciaires vierges pour nos élus.
Si Monsieur CASTANER a assez de courage nous lui proposons un débat devant la presse pour confronter nos points de vu, pour que tout le monde puisse constater qui ment et qui veut réellement prendre des mesures pour mettre fins aux souffrances de nos collègues. Nous avons des propositions pour éviter que la liste des 28 suicides depuis qu’il est Ministre l’Intérieur ne continue de s’allonger.
 En conclusion les policiers voient défiler des Ministre de l’Intérieur tout au long de leur carrière, mais durant leur passage nous aimerions qu’ils fassent tous leurs, ces paroles de Cicéron :
« Le maître doit faire honneur à sa maison, et non la maison au maître »

Agressions sexuelles chez les policiers du Grand Est : Christophe Castaner dit qu'il ne savait pas
https://www.dailymotion.com/video/x7453jh
-----------------------------------------------------------

CHRISTOPHE CASTANER DOIT DÉMISSIONNER. PÉTITION.



Un avocat est revenu sur les propos de Christophe Castaner pour rappeler qu'aucun manifestant pacifique ne peut être arrêté ni condamné pour le simple fait d'avoir manifesté, même en cas de présence de casseurs.
"Évidemment que c'est faux juridiquement, mais en le disant et de manière aussi martiale la veille d'une manifestation, l'intention c'est de faire peur aux gens."
CASTANER  : "Je n'ai jamais vu un policier ou un gendarme attaquer un manifestant ou attaquer un journaliste." Christophe Castaner, 14.01.2019
Il doit payer pour tous ces mensonges et ses attaques, ces mutilations faites au peuple de France.
Vidéo :
Beltrame est une arnaque de plus comme le dénonce le CRS de l'Élysée Marc Granié dans sa vidéo
Arnaud Beltrame, notre héro. une autre version des faits.

Que se passe-t-il dans la magistrature française ? Dans le silence obstiné des organisations syndicales, un pouvoir aux abois semble avoir instrumentalisé une répression judiciaire sans précédent pour tenter de mater un mouvement social. Il y a la stratégie du ministère de l’Intérieur autour de la violence pour tenter de disqualifier le mouvement. Mais, malheureusement, la magistrature accepte ces dérives et joue sa partition dans ce qui s’apparente, désormais, à une entreprise de masse qui entretient des rapports très lointains avec l’État de droit dont on nous rebat pourtant les oreilles.

Castaner, ministre de la Menace
Naturellement, les pressions se font nombreuses contre les avocats qui s’élèvent contre ces dérives et font leur devoir. Gare à la fermeté, l’exigence ou la passion, les plaintes du parquet contre les défenseurs dégringolent immédiatement. Et, naturellement, il y a le refus obstiné de se pencher sur la multiplication des violences policières, sur l’usage incroyablement excessif de la force. Notamment avec les FlashsBall et les grenades de désencerclement utilisés en violation de règles pourtant claires. Et puis il y a bien sûr la violence directe, arbitraire, dont de multiples vidéos donnent de tristes exemples. Cette impunité, qui ne peut qu’être un choix délibéré, provoque fatalement l’émotion et la rage. Le procureur de Toulon ayant sous les yeux les vidéos du commandant Didier Andrieux permettant de voir parfaitement à qui on avait affaire a trouvé le moyen de se déshonorer en refusant immédiatement toute enquête au motif que le comportement du commandant frappeur aurait été « proportionné ». On rappellera que, par le passé ce n’était pas l’avis de ses subordonnés, et que le préfet, plus malin et devant l’évidence, a demandé une enquête de l’IGPN.
PÉTITION :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.