lundi 18 mars 2019

18/03 - ACTE 18, 16 MARS. "PENDANT QUE PARIS BRÛLE, 
EMMANUEL MACRON FAIT DU SKI". 


La saga française commence à bien intéresser les étrangers avec qui j'ai pu échanger samedi : russes, coréens, danois, québécois, italiens, iranien..... Pratique grâce au net, ils peuvent lire mon blog dans leur langue sans difficulté.

Macron et sa Brigitte à la Mongie. Pas de Week-end aux sports d'hiver possible pour les Gilets Jaunes ni pour les forces de police.

Ça va Macron le ski à La Mongie ? Et en même temps une journée historique pour les gilets jaunes
Ici à Toulouse

"Pendant que Paris brûle, Emmanuel Macron fait du ski".
Samedi 16 mars marque une nouvelle journée de violences en France. Plusieurs enseignes des Champs-Élysées ont été saccagées lors de "L'acte 18" des Gilets jaunes. 5.000 membres des forces de l'ordre étaient mobilisés, interpellant 150 personnes tandis qu'un incendie dans une banque a fait 11 blessés. Alors que les affrontements ont teinté cette nouvelle journée de mobilisation, Emmanuel Macron a lui quitté Paris et ses alentours pour passer le week-end à La Mongie, station de ski des Pyrénées françaises où le couple se rend régulièrement. De quoi provoquer une vague d'indignation sur la toile.
"Pendant que Paris brûle, Macron fait du ski et Castaner démontre encore son incompétence", a écrit Lydia Guirous, porte-parole des Républicains.
"Paris entre la main des casseurs, Emmanuel Macron fait du ski... Jamais un président n'a eu un tel comportement !", s'est indignée la conseillère régionale LR et députée européenne Nadine Morano.
"Monsieur Macron, sur un volcan, la neige fond vite. Et l'avalanche n'est jamais loin", a prévenu le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret.
"Je n'arrive pas à savoir si c'est de l'inconscience ou de la provocation", a lâché Thierry Mariani, candidat sur la liste Rassemblement national aux élections européennes 2019.
À peine rentré d'Afrique, le président de la République a rejoint son épouse dans le Sud de la France, pour retrouver quelques amis d'enfance et ainsi s'offrir un court repos jusqu'à ce dimanche 16 mars. "Je vais passer deux-trois jours ici pour me ressourcer, retrouver des paysages et des visages amis", a confirmé Emmanuel Macron au quotidien régional.
Pas de soucis Manu, tu en fais à ta guise comme d'habitude. Profite!
------------------------
Paris: Macron veut "des décisions fortes pour que cela n'advienne plus"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.