mercredi 13 mars 2019

+13/03 - ALGÉRIE. IL FAUT UNE LIBÉRALISATION TOTALE 
DU CHAMP POLITIQUE. 
DES OPPOSANT NOUS EN PARLENT. 



70% des algérien ont moins de 30 ans et il n'y a aucun espoir quand à leur avenir. Plus de 10 millions de manifestant pacifique sont dans les rues.

La jeunesse, fer de lance de la contestation. Nos jeunes français ont eu un sacré lavage de cerveau pour éviter leur rébellion. .
"On ne peut plus tirer sur les algérien sans qu'un portable ne filme l'action, c'est ce qui change par rapport à l'insurrection de 2011 où l'armée est intervenue. En France l'état voyou utilise les casseurs, el Algérie ils ont libéré 10.000 prisonniers de droit commun pour perturber la vie sociale et les manifestations"
Lachdar Brahimi présidera la conférence nationale, respecté mais aucun changement ne se fera, tout est ficelé, le but est de gagner du temps.

En Algérie, "il faut une libéralisation totale du champ politique"
En Algérie comme en France, l'état voyou nous balade
"Ceux qui dirigent son dans l'ombre, ce qu'il faut détruire, c'est le système"
--------------------------------------
Abdelatif Bouteflika renonce : "Le peuple algérien n'est pas dupe", répond l'opposant Ali Benflis, ancien chef de gouvernement algérien, ancien ministre de la justice, opposant à Bouteflika
Ali Benflis, ancien chef du gouvernement algérien (2000-2003) devenu opposant à Abdelaziz Bouteflika, voit dans le renoncement de ce dernier à briguer un cinquième mandat un "défi insupportable à l'égard du peuple".
--------------------------------------
Il fait une période Transitoire de 6 à 12 mois comme le demande EF en France. Enormément d'algéreins lisent ce blog, nos destins sont liés, insi que celui du Vénézuela

Soufiane Djilali: "Le peuple algérien vaincra!"
Par la chaine Oumma
Véritable opposant depuis des années au régime algérien, Soufiane Djilali, président du parti politique algérien Jil Jadid (Nouvelle génération) et coordinateur national du mouvement citoyen Mouwatana est l'invité de l'Esprit d'actu. Depuis Alger, il réagit au retrait de la candidature de Bouteflika. souligne le rôle que son parti a joué dans la prise de conscience populaire et la mobilisation citoyenne, et propose des solutions concrètes pour un changement pacifique du système politique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.