vendredi 8 mars 2019

087/03 - BELLOUBET, MINISTRE DE LA "JUSTICE" DOIT DÉMISSIONNER. 
AGRESSION A LA PRISON DE CONDÉ-SUR-SARTHE. 


Belloubet est aussi responsable de ces condamnation injustifiée de Gilets Jaunes.
De nombreux djihadistes vont revenir en France. Notre état ne fait rien pour garantir la sécurité des français. Il est temps de s'en débarrasser.**

Les faits :
La femme d'un djihadiste le visite transportant des couteaux en céramique. Alors que Dimanche TOUTES les personnes qui ont voulu se promener sur les champs-Elysées ont été fouillées (il n'y avait pourtant pas de rassemblement des GJ, on ne fouille pas une personne qui visite un djihadiste en prison?

Agression de Condé-sur-Sarthe : "1.400 euros pour risquer notre vie, ça n'est pas surpayé", dénoncent les surveillants qui bloquent la prison
Au lendemain de l'agression de deux de leurs collègues par un détenu radicalisé, mardi, les surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe protestent contre leurs conditions de travail.
-----------------------------------------------------
La mascarade habituelle d'un membre du gouverne-ment :
Surveillants poignardés: Nicole Belloubet "a été extrêmement choquée par cette agression lâche"
Ça nous fait une belle jambe !
La ministre de la Justice Nicole Belloubet "a été extrêmement choquée par cette agression lâche" à la prison de Condé-sur-Sarthe, où deux surveillants ont été poignardés par un détenu ce mardi.

Cette femme voilée a été reçu par son mari détenu dangereux dans un appartement meublé avec salle de bain pour la visite des familles. Il serait mieux de placer notre argent dans la sécurité que dans le confort de détenus dangereux.
---------------------
"On a l'impression d'un laxisme généralisé", dénonce Louis Aliot
Le député Rassemblement national, invité de franceinfo mercredi, a estimé que le système carcéral n'était pas adapté "aux gens radicalisés". 

Un prisonnier s'est récemment évadé en hélicoptère d'une prison, aucun filet n'avait été tendu au dessus de la cour centrale. Belloubet. Démission!
"Nous sommes dans une prison de déradicalisation, paraît-il très sécurisée, avec des procédures, des protocoles et on laisse rentrer pour un week-end sa femme en robe longue, sans la fouiller, avec des couteaux en céramiques", a réagi Louis Aliot, au lendemain d'une agression de surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe.
Le député Rassemblement national (RN) a poursuivi en notant que "maintenant tout le monde saura que les couteaux en céramique ne sonnent pas aux portiques""On a l'impression d'un laxisme généralisé", a-t-il ajouté. L'élu des Pyrénées-Orientales a rappelé qu'il y a "deux ans, le personnel pénitentiaire demandait un certain nombre de mesures de sécurité, de rétablissement de fouilles". La femme de ce détenu "aurait dû être fouillée""Elle arrive avec une tenue qui n'est pas une tenue commune, normale, on doit la fouiller. Quand vous avez un islamiste radical en prison et que sa femme en djellaba vient, c'est un élément suspect et on devrait la fouiller, ça me paraît évident", a-t-il développé. 
Des "procédures draconiennes" réclamées
Le Rassemblement national a estimé dans un communiqué que le système carcéral n'était pas adapté. "Il y a une surpopulation carcérale qui fait que le personnel pénitentiaire est débordé et n'a plus les moyens de faire face et on ne mélange pas des gens radicalisés, dangereux avec d'autres détenus, a déclaré Louis Aliot. Il faudrait des centres spécialisés, isolés, avec des procédures draconiennes. On a une espèce de prévention à l'égard de gens qui n'ont que la haine et la volonté de destruction de notre monde. C'est incroyable. Avec ces gens-là, on ne prend pas de pincettes. On utilise la force légale et on les met à l'isolement."
Source et vidéo :
https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/agression-dans-une-prison-de-l-orne/video-agression-de-la-prison-de-conde-sur-sarthe-on-a-l-impression-d-un-laxisme-generalise-denonce-louis-aliot_3220277.html
----------------------------------------------------------------
** Retour des djhadistes en Europe : les vraies raisons.
Les milliers de combattants de l'Etat Islamiques qui vont rentrer en Europe peuvent-ils ne pas commettre d'attentats ? Le terrorisme va-t-il frapper des innocents ou la classe politique ? Qu'a-t-on prévu pour les déradicaliser ? Pourquoi le gouvernement a-t-il consenti à ce retour en masse ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.