jeudi 31 janvier 2019

+31/01 - COMMENT ON MOTIVE LES CRS.
UN BON DISCOURS, UN VERRE DE CHAMPAGNE
ET CERTAINS SONT PRÊTS À TOUT.
Les Manifs contre la loi travail,
un avant goût de ce qui se passe aujourd'hui. 


Voilà pourquoi on ne touche pas à un policier qui a commis une faute. L'état voyou a trop besoin d'eux et ne veut pas déchaîner leur colère. Tu me protèges, je te protège. C'es cher payer, ils auront les souffrances des GJ sur la conscience.

Chaque samedi, ils sortent de leur jeux vidéo et ne voient pas la différence, ne voient pas qu'ils ont leur frère en face qui lutte pour la Liberté, la leur y compris. Leur cerveau ne leur appartient plus.
Vous allez être écœurés surtout vous les femmes. Quand ces messieurs partent en brigade, ils ont des numéros de téléphone pour assouvir leur besoin de sexe. Celui qui veut rester fidèle à sa femme. C'est une femme CRS qui m'a mis en garde quand je leur donnait des cours et que certains me demandaient mon tél.
Les CRS sont là pour servir. Mais servir qui?
A FAIRE SUIVRE
Chez les CRS, on ne démissionne pas, on se suicide, on est suicidé, interné....
-------------------------------------
CRS ayant frappé une femme handicapée à Nantes le 5/01/19


-------------------------------------
Assurément Gilet Jaune
-------------------------------------
Arrestation d'un gilet jaune pendant son interview à Paris, place de la république pendant la nocturne de l'acte 11 samedi 26 1 2019
Le café derrière lui est très bien, un jeune guadeloupéen au bar.

2017 - Des motards manifestent contre Anne Hidalgo, la maire de Paris. Ils n'ont plus le droit de circuler avec leur ancienne moto. Elle lâche ses chiens sur les manifestants. C'est Hidalgo qui va circuler, remplacée par Marcel Campion le roi de forains qu'elle a utilisé puis persécuté.
Face à face entre CRS et motards (Paris) - independenzawebtv
Les CRS ne font pas trop le poids face à des motards.
Les CRS GJ motards devraient venir dans les manifs, il y en a eu le 1er décembre sur les bords de Seine, puis ils ont enfermé des CRS dans une nasse aux Champs-Élysées.
-------------------------------------
Rappelons que nous avons déjà vu en 2016 lors de la loi travail que notre gouvernement voyou ne respectait pas le droit de manifestait et qu'il protégeait les casseurs. Cette manifestation a été TRÈS violente, toutes les rues étaient bloquées de part et d'autre du parcours, comme c'est la cas quand les GJ sont sur les champs. Café, toutes les boutiques fermés ainsi que les métros, pas possible d'échapper aux gaz



La police n'est pas au courant, c'est une volonté du ministre de l'intérieur comme confirmé dans une vidéo d'hier*
J'ai été gazée devant l'hôpital Necker coincée dans une nasse entre 2 rangs de CRS, pendant que leurs "casseurs" protégés vandalisaient, une fois le travail fait, les CRS s'écartent pour les laisser sortir. Étant toujours à discuter avec les CRS, j'entends les ordres. J'ai été 4 mois sans pourvoir manger du solide et ayant des problèmes pour parler. Vous comprenez pourquoi, au départ, il n'y avait pas trop de personnes d'ile de France dans les manifs des GJ
* Alexandre Langlois, secrétaire général du syndicat policier VIGI était l'invité d’André Bercoff. Ce mec dénonce tout ce que j'ai observé dans les manifestations et que personne ne croyait possible. Écoutez bien à 5mn30 le témoignages de policiers GJ enfermés sur les Champs-Élysées. Rien ne le fera taire.
https://www.youtube.com/watch?v=AtCX05NrtU



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.