mercredi 30 janvier 2019

30/01 - GJ. LES POLICIERS VIOLENTENT DES FEMMES 
LORS DE LEUR 1ER DÉFILÉ DU DIMANCHE. 



Ci-dessus, une manifestation des femmes des forces de l'ordre en colère. Que deviennent-elles? Je ne voudrais pas être à leur place. 
Je suis contente d'avoir trouvé la vidéo qui suit tellement l’agression de femmes manifestant en paix, sans casseurs, sans alcool m'avait choquée.... C'était lors de la 1ère manifestation des femmes. Je me disais que Castaner n'oserait pas lancer sa flicaille sur des femmes, les gazer, les matraquer, les parquer. Eh bien si! Nous étions parties de la Place de la Bastille joyeusement. Des femmes GJ s'étaient assises sur les marche de l'opéra et les autres en bas répondaient à leurs chants. Nous avons plaisanté avec les gendarmes, elles on fait une farandole autour de la statue du génie de la Bastille, puis nous avons défilé pas mal de temps dans la bonne humeur et sans ennuis, les cars de gendarmes et des gendarmes à pieds nous suivaient à distance, je plaisantais avec eux comme à mon habitude. Puis arrivé sur la damnée Place de la République, des policiers ont assiégé le défilé pour le scinder en 2 et ont bloqué pas mal de femmes dans une ruelle en oblique où ils les ont frappées et gazées avant qu'elles ne forcent le passage pour reprendre leurs parcours. Le même commandant de gendarmerie du début leur a proposé de les accompagner en toute sécurité Place de l'Opéra. mais arrivé là, ils les ont enfermé pour 3 heures sur la Place en prenant soin de ne laisser aucun accès à un café. J'ai relaté ça dans un article du lendemain. Alors, la prochaine fois il ne faut plus leur dire "la police avec nous", c'est fini, on a assez essayé, mais "la police Collabos".
Le prochain le dimanche 3 février, lieu a voir sur le site demosphere

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.