vendredi 25 janvier 2019

+25/01 - "GILETS JAUNES". APRÈS AVOIR IMPACTÉ L'ÉLECTION AMÉRICAINE, 
L'ALGORITHME DE FACEBOOK IMPACTE AUJOURD'HUI 
LA VIE POLITIQUE FRANÇAISE (ET CONTINUERA DE LE FAIRE DEMAIN). 


Trump a même les cheveux jaunes. (montage)

Le mouvement met en lumière le grand besoin (négligé) de fraternité et de lien social. Le mouvement des "gilets jaunes" souligne que la fraternité reste un mot (trop souvent) oublié de notre devise nationale

Il y a un fossé entre les journaleux et le peuple !!!!
PEUT-ON COMPRENDRE LA VIOLENCE DES GILETS JAUNES ?

Neuf leçons à tirer du mouvement pour les prochaines années
Il s'agit d'une protestation qui s'est développée simultanément sur tout le territoire français (y compris les DOM-TOM).
Pourquoi les journalistes relaient tant les violences envers les policiers ?
La plupart des journalistes qui s'occupent des questions policières sont sous perfusion des policiers et ne veulent pas se brouiller avec leurs sources'.
C'est un sujet majeur. Au-delà du scandale que peuvent représenter ces violences, le gouffre entre les réseaux remplis de vidéos de violences policières et le relatif silence dans les médias a considérablement renforcé la défiance contre les journalistes."
Ce que n'arrivent pas à comprendre les journalistes, c'est qu'avec Internet, les gens ont accès à des sources diverses et ils se font leur opinion à partir de toutes ces sources. Sans attendre qu'un journaliste leur fasse le montage.
La mission des journalistes est de faire mieux que les amateurs. Pas de les regarder avec mépris et de les ranger d'emblée dans la catégorie "fake news". Les concurrents de BFMTV, ce ne sont pas que CNews et franceinfo, ce sont aussi tous ces Facebook Live.
L'idée n'est pas de dire que Facebook est parfaitement représentatif de la société française : ce n'est évidemment pas le cas. Mais Facebook apporte une représentativité bien plus large que le microcosme de Twitter. Or, comme l'exprime Vincent Glad dans L'Express"j'ai l'impression que la majorité des journalistes se trouve sur Twitter, et que Facebook n'est toujours pas considéré comme un outil professionnel par les journalistes. [Pendant un temps] j'étais quasiment le seul [journaliste à suivre le mouvement des GJ sur Facebook], un peu par hasard. Aujourd'hui, il y en a plus qui suivent les groupes, mais cela reste des journalistes jeunes. Les plus âgés ne comprennent pas ces espaces."
La sphère politique, elle aussi, est concernée. Vincent Glad raconte : "Quand j'ai vu la réaction du gouvernement, dans un premier temps, ça se voyait qu'ils n'étaient pas allés sur les groupes Facebook. Ils n'ont pas vu le côté insurrectionnel du mouvement, alors que tout était annoncé de manière claire. Pendant des semaines, les 'gilets jaunes' criaient 'Macron démission', et personne n'en parlait".
Ceci est un extrait d'un superbe article ici :

Gilets jaunes, Marche pour la Vie : même combat !


Jean-Frédéric Poisson a créé avec NDA, le parti des amoureux de la France. Quel bonheur ces rassemblement où nous nous entons en famille, comme c'est le cas maintenant avec les GJ. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.