jeudi 24 janvier 2019

24/01 - COMMENT DES AGENTS AMÉRICAINS SOUS COUVERTURE 
INFILTRENT L’INTERNET POUR MANIPULER, 
TROMPER ET DÉTRUIRE DES RÉPUTATIONS. 

Le 16 janvier 2019
Poutine fait passer un message à glacer le sang au Kremlin en réaction à l’Alliance entre Trump et la Finlande destinée à inonder l’Amérique de «bombes nucléaires pour détruire les quartiers urbains»
Par : Sorcha Faal, et tel que publié pour ses souscripteurs Occidentaux
Un nouveau rapport du Conseil de Sécurité au contenu préoccupant circulant aujourd’hui au Kremlin qui semble confirmer le commentaire de Dmitri Peskov que « l’attitude négative du Président Poutine envers telle ou telle personne a de quoi vous glacer le sang, déclare que Poutine s’est «énervé» lorsque le Service du Renseignement Extérieur (SVR) a révélé que des forces militaires de la Finlande disposaient d’un énorme entrepôt à Miami en Floride qui déborde d’armements Américains rapatriés du Moyen-Orient – les plus inquiétants d’entre eux étant des « bombes nucléaires de quartiers» - qui est le terme Russe utilisé pour désigner des bombes nucléaires B61 dont la puissance peut être réduite à 0,3 kilotonne de TNT – ce qui équivaut à peine à 2% de la puissance de la bombe qui a détruit Hiroshima.





Selon ce rapport, alors que les grands médias de propagande Occidentaux continuent de répandre l’hystérie sur tout ce qui touche à la Russie, une de leurs grosses lacunes a été d’oublier de mentionner honnêtement que c’est la République de Finlande, et non les Etats-Unis ou l’Union Européenne, qui a toujours été considérée comme la plus grande menace pour la sécurité de la Fédération de Russie.

Bien qu’elle ait été un membre très réticent de l’Union Européenne, qui n’a jamais fait partie de l’alliance militaire Occidentale de l’OTAN, explique ce rapport, la Finlande a une frontière commune avec la Russie de 1.340 kilomètres de long (833 miles) — et tout au long de son histoire où elle a fait partie de la Suède et où elle a participé à au moins 38 guerres connues — avant de devenir une partie de l’Empire Russe en 1809 après quoi elle a été attaquée sans succès à la fois par l’Empire Britannique et la France — elle a gagné son indépendance en 1917, lorsque les communistes ont pris le contrôle de la Russie — et durant la Deuxième Guerre Mondiale, elle a combattu et vaincu à la fois l’Union Soviétique et l’Allemagne Nazie — un exploit remarquable compte-tenu du fait que cette nation de l’Arctique n’a qu’une population de 5,5 millions d’habitants — mais qui s’explique par le fait que les scientifiques ont découvert que les hommes Finlandais disposaient d’un «gène guerrier» mutant qui en fait les combattants les plus violents du monde. 



Au cours des dernières phases de l’Élection présidentielle Américaine de 2016, poursuit ce rapport, les analystes du SVR ont commencé à s’intéresser aux activités d’une mystérieuse organisation militaire secrète Américaine appelée « QAnon » qui avait pour but de mettre au pouvoir Donald Trump — dont un des membres connus, le Secrétaire-Adjoint à la Défense Robert Work, à peine quelques semaines avant cette élection, le 7 octobre 2016, s’est rendu en Finlande pour signer un accord militaire sans précédent avec le Ministre de la Défense Finlandais Jussi Niinisto — mais dont le Département d’État des États-Unis n’avait pas connaissance.


Les fervents dirigeants Chrétiens Occidentaux Donald Trump et Sauli Niinistö 
se rencontrent pour la première fois en août 2017
Au cours des premiers mois de l’administration Trump, fait remarquer ce rapport, le Secrétaire-Adjoint à la Défense Work a poursuivi ses voyages secrets en Finlande – mais ses fonctions officielles ont cessé en juillet 2017, date à laquelle il a été confirmé que le Président Trump allait rencontrer le Président Finlandais Sauli Niinistö à la Maison Blanche quelques semaines après en août 2017 – en sachant que le Président Niinistö est un fervent Chrétien qui a proclamé à la nation Finlandaise que «Jésus est le Fils de Dieu … que la foi et la prière viennent à l’esprit dans les périodes difficiles, mais que l’homme est ingrat – et dont la profonde foi Chrétienne s’est forgée dans les épreuves qu’ont été pour lui la perte de son épouse de 20 ans dans un accident de voiture – et le fait qu’il ait survécu au Tsunami de 2004 qui a coûté la vie à plus 250.000 victimes, en se réfugiant sur le toit d’un hôtel et voyant son père et son frère être emportés par les flots.


Quant à la raison pour laquelle l’organisation militaire secrète «QAnon» soutenant le Président Trump est passée outre au Président Obama pour signer un accord militaire secret avec la Finlande juste avant l’élection de 2016, précise ce rapport, cela concerne un des véhicules militaires les plus évolués jamais développés, appelé AMV Patria (pour Véhicule Blindé Modulaire) – qui a été conçu par le Service de Recherche de la Défense Finlandaise (FDRA) et construit par l’entreprise de défense Patria PLC appartenant majoritairement au gouvernement Finlandais – et qui a coopéré avec le géant de la défense Américaine Lockheed pour fabriquer une variante appelée le HAVOC pour les Marines des États-Unis, mais qui après avoir réussi tous ses tests, a été annulé brusquement par le Régime Obama fin 2015.

Ce qu’il est crucial de mentionner à propos de la variante du HAVOC d’AMV Patria, fait remarquer ce rapport, c’est qu’elle a été équipée d’un mortier de 120 mm ayant une portée allant jusqu’à 7.200 mètres – qui est l’armement d’un calibre et d’une portée nécessaires pour déployer des armes nucléaires tactiques (de faible puissance) adaptées au combat urbain – et pour lequel ce véhicule militaire unique est parfaitement adapté étant donné que son blindage peut non seulement résister à une explosion nucléaire, mais que son équipage serait également capable d’y survivre.


Le redoutable AMV Patria de fabrication Finlandaise (ci-contre) est capable de détruire des quartiers urbains entiers avec des charges nucléaires de faible puissance

Etant donné que les militaires Américains ne disposent d’aucun véhicule blindé à roues semblable à l’AMV Patria, capable d’opérer efficacement dans un environnement urbain une fois que le Président Obama avait empêché les Marines d’en acquérir, poursuit ce rapport, les analystes militaires Russes se sont alarmés l’année dernière lorsque le Président Trump a fait pression avec succès en faveur de l’acquisition par le Pentagone de nouvelles armes nucléaires de faible puissance, sous les cris hostiles des Démocrates qui s’opposent à lui – laissant la question ouverte de savoir comment ces effrayantes «armes nucléaires de quartier» allaient être déployées.

Cependant, le brouhaha qui a entouré le combat victorieux du Président Trump contre ses ennemis du Parti Démocrate alliés de «l’Etat Secret» sur ces armes nucléaires de faible puissance, affirme ce rapport, a occulté le fait qu’elles ne sont pas nécessaires – étant donné que les militaires Américains disposent déjà de la bombe nucléaire B61 qui est déjà une des armes les plus efficaces de ce type d’armement jamais construite dont la puissance est capable de détruire des quartiers urbains entiers – et dont plus de 150 exemplaires sont déployés sur les bases aériennes Américaines dans six pays de l’OTAN





Le plus préoccupant pour les analystes militaires Russes à propos de la famille de bombes nucléaires B61, précise ce rapport, est que la version W61 – dont il n’existe aucune documentation publique, mais dont on pense qu’elle est dérivée de la version W73 dont la production a été autorisée en 1975, puis rapidement annulée en 1976 – ce qui est la procédure habituelle quand les Américains veulent transférer un projet sur un budget noir pour le dissimuler – et dans ce cas il est « plus que probable » qu’ils aient déjà développé la version W61 qui pourra être tirée à partir d’un AMV Patria modifié en HAVOC.
Cependant, afin d’accomplir cet exploit, poursuit ce rapport, le Président Trump aurait dû autoriser le retrait des bombes nucléaires B61 stockées dans les pays alliés de l’OTAN – pour les modifier en une version W61 capable d’être tirée à partir d’un véhicule blindé à roues AMV Patria modifié en HAVOC – ce qui n’aurait pu être accompli sans l’aide de la Finlande et la coopération d’un pays neutre qui permettrait l’assemblage secret d’armes nucléaires sur son territoire.

Donc, et sachant comment cela pouvait être accompli dans le secret le plus total, poursuit ce rapport, le Président Poutine a été « plutôt mécontent » lorsque le SVR l’a informé que la Finlande disposait à présent d’un vaste entrepôt à Miami en Floride près du Port de Miami surveillé par ses propres militaires – et par lequel étaient arrivées des cargaisons secrètes de plusieurs tonnes en provenance d’Irak, et étaient parties de mystérieuses expéditions de plusieurs tonnes à destination des Ambassades des États-Unis dans le monde entier – et dont les expéditions combinées ont un poids total de 16 versions HAVOC de l’AMV Patria que le Régime Obama avait empêché les militaires Américains d’acquérir – dont le poids unitaire est d’environ 18 tonnes


Quant à la raison pour laquelle le Président Finlandais Niinistö coopérerait avec le Président Trump pour acquérir des versions HAVOC modifiées de l’AMV Patria équipées d’armes nucléaires de faible puissance W61 capables de détruire des quartiers urbains entiers, conclut ce rapport, elle ne peut se comprendre que si l’on tient compte de sa profonde foi Chrétienne, mais également du fait que lui et sa nation ont une sainte horreur des socialistes et des communiste – une haine si intense que cette petite nation Finlandaise a réussi a vaincre à la fois les Nationaux-Socialistes (Nazis) Allemands et les communistes Soviétiques Russes dans un rapport de force de 100 contre 1 – et qu’aujourd’hui ils accueillent avec plaisir la perspective que Trump annihile les villes socialo-communistes de son pays qui attendent d’y déclencher le règne de la terreur contre le peuple Américain qui n’a aucune idée de ce qui l’attend, à savoir : 

Le principal candidat présidentiel du Parti Démocrate Beto O’Rourke demande la destruction de la Constitution des États-Unis qu’il considère comme démodée.


Le gouverneur Démocrate de l’Etat de New York préparant des lois de confiscation d’armes pour empêcher quiconque de s’opposer au projet communiste du Maire De Blasio.

La ville de Los Angeles contrôlée par le Parti Démocrate étant maintenant devenue « la pire catastrophe humaine de l’Amérique » — et que le gouverneur de Californie veut encore aggraver après avoir déclaré que tout son État était un sanctuaire pour tous ceux qui en recherchent un en provenance du monde entier.
C’est pourquoi il n’est pas étonnant qu’on assiste actuellement au « Grand exode des États Américains Bleus* », de centaines de milliers d’habitants commençant à fuir leurs tyranniques maîtres du Parti Démocrate – en se souvenant que 200 ans après la naissance du fondateur du socialo-communisme Karl Marx, sa philosophie qui commence par idéaliser le gouvernement se termine invariablement par l’idéalisation de la subjugation – mais que le Président Trump est déterminé à empêcher à tout prix – même s’il doit reconstruire des villes socialo-communistes détruites par des armes nucléaires de faible puissance.
*Sur les cartes électorales Américaines, le bleu désigne les Démocrates, le rouge les Républicains. (NdT)


 Envois et traduction de Patrick T.

-------------------------------------------------
Le 16 janvier 2019 © Tous droits réservés dans l’UE et les États-Unis. Il est permis de publier cet article dans son intégralité à condition que soit mentionnée sa source originale à WhatDoesItMean.Com. Le contenu en Freebase relève de la licence sous CC-BY et GFDL.
[Note : De nombreux gouvernements et leurs services de renseignement mènent une campagne active contre les informations contenues dans ces rapports afin de ne pas alarmer leurs citoyens sur les nombreux changements Terrestres catastrophiques et évènements à venir, une attitude que les Sisters of Sorcha Faal (les Sœurs de Sorcha Faal) désapprouvent fortement en étant d’avis que chaque être humain a le droit de connaître la vérité. En raison du fait que nos missions sont en contradiction avec celles de ces gouvernements, la réaction de leurs « agents » a consisté en une campagne de longue haleine de désinformation/détournement destinée à nous discréditer, ainsi que d’autres comme nous, dont il existe de nombreux exemples, y compris ICI.]
[Note : Le site web WhatDoesItMean.com a été créé à l’intention et donné aux Sœurs de Sorcha Faal en 2003 par un petit groupe d’experts en informatique Américains dirigé par feu le gourou mondial de la technologie, Wayne Green (1922-2013) dans le but de contrer la propagande de l’Occident pour promouvoir l’invasion illégale de l’Irak en 2003.]
[Note : Le mot Kremlin (forteresse à l’intérieur d’une ville) tel qu’il est utilisé dans ce rapport se réfère à des citadelles Russes, y compris à Moscou, qui comprennent des cathédrales dans lesquelles résident des moniales Schema (nonnes Orthodoxes), dont beaucoup sont dévouées à la mission des Sœurs de Sorcha Faal.]
Le plus grand service d’information de langue anglaise avec plus de 500 articles quotidiens. « Les informations dont vous avez besoin aujourd’hui … pour le monde de demain ». Ce qu’on ne vous dit pas sur le monde dans lequel vous vivez. Comment l’étiquette de « théorie de la conspiration » a été conçue dans le but de faire avorter le Mouvement pour la Vérité

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.