dimanche 20 janvier 2019

20/01 - ACTE 10. RÉVOLUTION DES MIMOSAS. 19 DÉCEMBRE.  




Album des chasse. Ils filment leurs exploits
Commençons en chanson.
"Tu t'appelles Macron t'a une tête de con"

Les GJ sont des Jeans Moulin, des Che Guevara, des Gandhi, des Martin Luther King
Comandante Ernesto Che Guevara (El Pueblo unido jamás será vencido)
----------------------------------------------------
Acte 2 des Femmes GJ :--
Manifestation des femmes (20 janvier 2019, Paris)
Elles sont moins nombreuses, la journée d'hier était éprouvante et moi même, j'ai oublié de diffuser. Dommage, on a souvent monté les femmes les unes contre les autres pour le pouvoir, là, elles montrent qu'elles sont unies.
Esther Benbassa, Sénatrice de Paris, au milieu était à nouveau parmi elles.
https://www.youtube.com/watch?v=lf60b8zjS1w
Rendez-vous le 3  février.


De nombreuses femmes étaient à la manifestation contre l'avortement.
Des milliers d’opposants à l’avortement manifestent à Paris
Les organisateurs espèrent la venue de 30.000 à 50.000 manifestants. L’an dernier, ils en avaient recensé 40.000, alors que la préfecture de police en avait compté 8.500.

----------------------------------------------------
A FAIRE TOURNER. VIOLENCES POLICIÈRES.
Les policiers, tout comme les enseignants ne sont pas formés, que dire des médecins qui sont formés à nous empoisonner à nous proscrire des actes inutiles, voir nuisibles?
Nous sommes un pays privilégié et avons droit à des armes meurtrières contre nous. Il parait que quand nous sommes visés nous avons le temps de bouger. Encore faut-il les voir dans ce chaos
Eric Roman, secrétaire national du syndicat France police, et Boudjema, Gilet jaune. Ils analysent avec leurs points de vue respectifs les actions des forces de l'ordre face aux Gilets jaunes et s'opposent sur l'utilisation ou non du LBD40.
https://www.youtube.com/watch?v=-33dZIz2IF8



Acte 10. Nous étions TRÈS nombreux malgré toutes les mutilations qu'on subi les GJ à Paris. Les gens disent, "on ne lâchera pas".
Suivez toute la journée dans une vidéo en fin d'article.
Il y a eu des blocages à tous niveaux pour empêcher les GJ de se rassembler plus nombreux sur la Place des Invalides : blocage de trains, d'autoroute, filtrage arrivés en gare, stations de métro fermées (RATP collabo!) A 11h heure de début du rassemblement toutes les rues y accédant étaient bouclées. Des touristes tournaient en rond et il fallait les aider, la police ne le faisant pas. Nous avons parcouru pas mal de rues en tombant toujours sur des cars de police qui bloquaient et je suis donc allée vers la Place de Montparnasse pour rejoindre le défilé. J'ai croisé des dizaines de cars de CRS et 2 camions lanceurs d'eau sur le Bd Raspail. BFMTV dit "tout s'est très bien passé". Non , désolée! Arrivé en fin d'après midi, Place des Invalides, il a suffit de quelques jeunes pris d'alcool qui insultaient les forces de l'ordre pour qu'ils s'autorisent à gazer, matraquer et user de leurs Flashballs. On peut le voir à la fin de la vidéo qui suit. En plus, ils photographient leurs exploits! Notre service de sécurité a encadrer le défilé tout le long de manifestation, empêchant ainsi les policiers de sauter sur la moindre occasion pour se défouler.
Si l'état voyou avait arrêté et rééduqué les voyous plutôt que d'enfermer des hommes honnêtes qui les dérangent comme notre CRS Marc Granié ou des médecins qui soignent efficacement le cancer, nous n'en serions pas là, mais l'état voyou n'aurait pas de prétexte pour nous agresser, vu que les GJ sont non violents.
Acte 10 : Les Gilets Jaunes rendent hommage aux victimes. Forte mobilisation.
Des milliers de Gilets Jaunes toujours très mobilisés se sont donné rendez-vous à l’esplanade des Invalides pour entamer une grande marche dans la capitale et revenir au point de départ. Un hommage aux victimes a été rendu.

Un des autres problème, c'est aussi l'alcool qui rapporte gros et qui détruit nos hommes et aussi tous ces films de violence qui incitent ces personnes prises d'alcool à se défouler à la moindre occasion. Il faut reprendre au plus vite notre pays en main et mettre fin à tout ceci.
Tout s'est bien passé, mais arrivé aux Invalide, ça se gâte.
J'ai vu de plus en plus de bouteilles d'alcool, un mec qui tenait à peine debout et me disait garder les bouteilles pour envoyer aux flics. le service de sécurité ne peut empêcher les gens jeunes qui viennent là comme ils vont aux Happy Hour, de boire. Ils sont très peu, mais, même sans les casseurs des début, cela nous vaut les canons à eux et les bombes lacrymogènes.
J'ai fait demi-tour en conseillant les gens d'en faire autant avant que les GJ soient coincés sur la Place ce qui nous était arrivé quelques années avant et ça s'était TRES mal passé. Où est la solution? Que les militaires mettent fin à tout ce cirque. Nous devons le réclamer, ce devrait être note seule demande. Suite à ça le Conseil National de Transition sera installé au pouvoir, donc, NOUS, le PEUPLE.

Paris : des Gilets jaunes face à «la fin d'une dignité contre le peuple français»

Dieu et avec les GJ et Jésus défile chaque samedi avec nous.



Notre Marianne offre des mimosas à Ramous


MENACE DE MORT SUR LES GILETS JAUNES

S'attaquer aux multinationales
12 GILETS JAUNES MORTS DES MILLIERS BLESSÉS ET MAINTENANT ?




RT France déploie un dispositif exceptionnel ce 19 janvier pour couvrir les manifestations des gilets jaunes. Suivez en direct, toute la journée les évènements avec nos reporters. 7h15

Les journalistes américains sont parmi nous chaque samedi
Ici à Montparnasse aux Invalides.

Gilets Jaunes; Stéphane BLET nous informe et confirme son inconditionnel soutien

CHIFFRES BIDONS DU GOUVERNEMENT | LES GILETS JAUNES ORGANISENT LEUR COMPTAGE
------------------------------
EN PROVINCE. Je ne voulais pas commencer par le Nord, ne voulant pas être taxée de chauvine, mais j'aime ma région, comme j'aime mon pays, comme j'aime le Monde et l'Humanité en devenir. J'aimerais tellement aller les rejoindre. Les GJ, c'est une convivialité que je n'avais jamais connue en région parisienne quand les provinciaux viennent nous rejoindre et que les franciliens expatriés, comme moi, qui nous sentions isolés, nous rassemblons. Le nord est toujours convivial comme vu dans le film "les CHTIS, alors, là, ça doit être la fête chaque samedi.
LILLE dont personne ne parle dans les médias, et je sais qu'ils se bougent.
Macron est né à Amiens et a sa villa au Touquet, cette région est défavorisée depuis longtemps et a beaucoup souffert de la guerre, des mines de charbon et des coupde grisou
Dans le magnifique centre ville
Hauts de France (le Nord) le 5 janvier 2019
A la police : "Mercenaires, vous serez jugés!"
A 1h. Ils n'attendent pas la victoire. Ils dansent. "ça réchauffe dit une femme. Je suis orpheline d'eux! Je veux des manifs comme ça à Paris et je n'y arrive pas.

RENNES
Ils se sont déjà tant battu contre l'installation d'un aéroport inutile.

LYON 

TOULOUSE

MONTPELLIER - Tension extrême dans le centre ville

BORDEAUX.
«La violence, on la voit tous les samedis» : les Gilets jaunes sont rassemblés à Bordeaux
Violences policières : «La plupart des blessés ne sont pas des casseurs»
Affrontements entre forces de l'ordre et manifestants

DIJON 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.