vendredi 18 janvier 2019

+++19/01 - IMPORTANT ! TRAHISON ! 
L’ARNAQUE DE LA COURONNE BRITANNIQUE : 
LA PLUS GRANDE CONSPIRATION CRIMINELLE 
DE L’HISTOIRES DES ETATS-UNIS. 




LA PLUS GRANDE CONSPIRATION CRIMINELLE DE L’HISTOIRE DES ETATS-UNIS : La Couronne Britannique, le Conseil Privé et la «City de Londres» gouvernent effectivement l’Amérique
Paul (Stramer), merci de t’assurer que l’article sur le Crowngate (le scandale de la Couronne) soit inclus afin que les gens comprennent à quoi je fais référence.

Chère Nina,
J’apprécie tout le travail que State of the Nation (SOTN) et les médias du Renseignement Américain (AIM) ont accompli avec leurs recherches sur la calomnie et la tromperie Britannique qui ont ruiné notre pays et détruit des millions de vies anonymes.
SOTN et AIM ne font que confirmer ce que j’ai affirmé il y a de nombreux mois déjà. Revenez en arrière et vérifiez. J’ai dit à tout le monde que ce n’était pas la Russie, mais la Grande- Bretagne qui causait le problème. C’est TOUJOURS la Grande-Bretagne qui est à la base de chaque amoncellement de problèmes. Une fois que les nations du monde comprendront ce fait, il sera plus difficile à la Grande-Bretagne d’utiliser ses marionnettes aux États-Unis, au Qatar, à Hong Kong et ailleurs pour causer des problèmes. Nous avons tous besoin de damer le pion aux deux Gouvernements «Britanniques» - Westminster et Whitehall – et à toutes leurs filiales, particulièrement le Gouvernement de l’Écosse qui a été utilisé dans un tas de manipulations bancaires et juridiques.

Les gens doivent également savoir que le Gouvernement de la France influence largement – et est également utilisé en coulisse – par les pouvoirs monarchiques pour causer des problèmes d’une manière secondaire.

La Grande-Bretagne manipule les États-Unis, l’Écosse et d’autres pays comme des marionnettes pour menacer et tromper d’autres pays, mais coopère avec la France pour promouvoir les mêmes objectifs*.
*Par exemple au Moyen-Orient (NdT)
Le résultat final est le même – la seule différence est que les Français en sont plus conscients, donc certains protestent – d'où le mouvement des Gilets Jaunes. Voilà la différence entre les «Jobards» qui reçoivent des ordres et sont utilisés à leur insu comme complices de crimes. La Grande-Bretagne et la France entretiennent des liens de longue date remontant à l’Âge des Ténèbres (le Haut Moyen-Âge) et ont souvent été régies par les mêmes pouvoirs – ce qui fait qu’elles travaillent ensemble d’une manière qui étonnerait beaucoup de gens et ne sont pas les «Ennemies Naturelles» qu’elles prétendent être.
Ils font mines de se faire la guerre, mais c'est contre les peuples qu'ils font la guerre.
Il suffit de remarquer que pendant de nombreuses années, Jacob Rothschild a contrôlé la Banque de France et Nathan Rothschild la Banque d’Angleterre et vous comprendrez à quel point ils travaillent main dans la main.

La France (Fille aînée de l’Église) a également été l’atout en réserve du Saint-Siège pendant des siècles. La plupart de ses investissements sont centrés dans la «France loyale» et l’Espagne est le lieu où il conserve ses comptes en banque privés (Opus Dei).
Le Saint-Siège se sert de la France de la même manière que les Britanniques manipulent les États-Unis.
Cela crée une situation dans laquelle les petits saints criminels – la Grande-Bretagne et le Saint-Siège – peuvent se détendre et jouer les innocents, alors qu’en fait ce sont eux les premiers responsables des problèmes. Ils sont invariablement à l’origine de 90% des problèmes de la Terre.
Et il faut que cela cesse.
Nous devons tous nous éveiller, révéler leur «Main Cachée» - les Sociétés Secrètes qu’ils ont dirigées par l’Office du Pontife et qu’ils proposent à présent d’orchestrer par «le Saint-Empire Romain» ressuscité – tout en maintenant les regards concentrés sur eux.
C’est comme surveiller un vilain petit garnement qui ne cesse de causer des problèmes. Vous devez surveiller tout ce qu’il fait et les autres enfants qu’il influence pour les maintenir dans le rang.
Vous devez identifier les chefs de bande avant de pouvoir les maîtriser.

Maintenant que nous savons que ce ne sont pas les Américains qui causent ces problèmes et que les «États-Unis» sont une marionnette dirigée par la Grande-Bretagne, il est beaucoup plus facile de comprendre ce qui s’est passé dans le monde. La Grande-Bretagne a utilisé les «États-Unis» comme un siphon pour assécher l’Amérique et s’en servir pour disposer d’une abondance de mercenaires à bas prix.
Maintenant que les Américains s’éveillent, les Comploteurs essaient de transférer leur base d’opération en Chine et d’utiliser les Chinois de la même manière – comme des mercenaires abondants et pas chers sous le contrôle des Britanniques et du Saint-Siège. Par une combinaison de cooptation et de pots-de-vin, ils comptent utiliser Hong Kong à l’intérieur de la Chine tout comme ils ont utilisé le District de Columbia à l’intérieur des «États-Unis». Cela constituerait une base d’opération sûre pour eux à l’intérieur et en association avec le pays qu’ils ont ciblé.

Avec le temps, ils confondraient l’identité de Hong Kong avec la «Chine» de la même manière qu’ils ont confondu l’identité des «États-Unis» avec l’Amérique. Cela leur permettrait ensuite de saper l’actuel gouvernement Chinois et d’avoir accès à la main-d’œuvre et aux ressources du Peuple Chinois. Ils essaieront alors d’infliger à la Chine ce qu’ils ont fait ici en Amérique. Et ils vont essayer d’utiliser la Chine et ses jeunes hommes pour menacer et piller le reste du monde, tout comme ils ont dévoyé, manipulé et abusé les Américains.  

Il incombe à chaque être pensant sur cette planète de comprendre ce que fait cette Vermine et de la dénoncer afin qu’elle échoue à atteindre ses objectifs. La Russie doit jouer un rôle crucial dans cette dénonciation parce qu’aucune autre nation ne peut le faire. L’Amérique commence à peine à s’éveiller et le reste du monde est désespérément handicapé.
Alors que de plus en plus de gens reconnaissent les horreurs du Féodalisme Commercial et les plans de la Grande-Bretagne et du Saint-Siège pour l’imposer au monde entier via la manipulation de la Chine, ils seront contrés par de nombreuses forces aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Chine. Une fois qu’ils seront complètement éveillés, les Américains seront furieux des mauvais traitements et de l’Abus de Confiance dont ils ont souffert de la part de ces criminels – et ils n’auront aucune difficulté à aider le reste du monde à mettre fin à ces syndicats du crime monarchistes diaboliques et égoïstes.
Assez c’est assez.
Nous savons quels gouvernements sont vraiment responsables et qui sont les criminels. Nous avons identifié la source du problème et ce n’est pas la Russie.
Nous avons révélé les intentions de la Vermine d’intervenir au Moyen-Orient pour fomenter des troubles par l’intermédiaire de sa propagande mensongère et de son financement de l’État Islamique. Nous avons identifié ses tentacules parasitaires cherchant à «ouvrir boutique» en Chine et opérer une usurpation d’identité nationale similaire aux «États-Unis contre l’Amérique» avec «Hong Kong contre la Chine».

Il est temps pour le monde entier de s’éveiller pour mettre fin à ces activités parasites – comprenez-les et mettez-y un terme.
Fin des commentaires d’Anna.
----------------------------------
Il ne peut y avoir qu’une conclusion : la Grande-Bretagne dirige les États-Unis. C’est pourquoi ce n’était pas la Russie qui a essayé de truquer les élections présidentielles Américaines de 2016, mais les Britanniques.

L’ARNAQUE DE LA COURONNE : LA PLUS GRANDE CONSPIRATION CRIMINELLE DE L’HISTOIRES DES ETATS-UNIS.

La Couronne Britannique, le Conseil Privé et la «City de Londres» gouvernent effectivement l’Amérique
Vous connaissez cette «Relation particulière» que tant de Présidents des États-Unis affirment exister entre les États-Unis et le Royaume Uni ? Elle est en effet particulière à tout point de vue ! Si particulière que chaque Président des États-Unis qui a répété ce mantra fabriqué par l’Institut Tavistock* savait qu’il travaillait en réalité pour la «Couronne», non pour le peuple Américain.
* L'Institut Tavistock (Tavistock Institute) a été fondé en 1947 par Frédérick Emery, Eric Trist, Henry DicksLeonard BrowneRonald HargreavesJohn Rawlings ReesMary Luff et Wilfred BionTommy Wilson en fut le premier Président. Le nom originel était Tavistock Institute of Human Relations. Son objet était principalement l'étude du comportement de groupe et du comportement organisationnelKurt Lewin eut une grande influence sur le travail de l’institut. Les auteurs conspirationnistes John Coleman et Daniel Estulin le présentent comme un élément structurel devant conduire à un Nouvel Ordre Mondial.
A propos, selon la Constitution des États-Unis, cela s’appelle de la TRAHISON

Livre Le club Bilderberg ; l'histoire secrète des maîtres du monde de Daniel Estulin, 


Complot illuminati - 30 Citations politique du Nouvel Ordre Mondial e t satanique



State of the Nation
Cet exposé sera relativement court. Ceci parce que toutes les preuves à l’appui de la trahison aux plus hauts échelons du gouvernement des États-Unis sont maintenant visibles en pleine lumière. Cela n’est jamais arrivé auparavant !
Chaque élément de preuve qui démontre que le Royaume Uni a régné sur les États-Unis – PENDANT ASSEZ LONGTEMPS – est si accablant et concluant qu’il est l’évidence même.



L’histoire abrégée que voici a été joliment résumée dans cette excellente vidéo : FIN DE PARTIE ! le temps est venu de sortir les torches et les fourches.
Pour tous ceux qui veulent étoffer le squelette de cette énorme conspiration Britannique s’étendant sur des décennies, destinée à usurper la République Américaine et soumettre insidieusement les citoyens des États-Unis à la Couronne, veuillez vous référer à cet important article sur SERCO – quelquefois connu sous le nom de la «Pieuvre». SERCO : Une pieuvre multinationale dont les tentacules s’enroulent autour du globe
Ensuite, il y a un article crucial qui explique comment les choses sont connectées entre les parties mouvantes de ce mastodonte de traîtrise.

L’INSTITUT BRITANNIQUE TAVISTOCK CONTROLE LA PROPAGANDE DES MEDIAS DE MASSE ET DES RESEAUX SOCIAUX, MUELLER, SERCO ET LE SENIOR EXECUTIVE SERVICE (SES).


Grâce à cette compréhension cruciale de la manière dont la Communauté du Renseignement Britannique a usurpé la souveraineté Américaine et a réduit financièrement en esclavage la population, il est bien plus facile de comprendre pourquoi la nation a été soumise à une fausse enquête du Russiagate de la part du Conseiller Spécial Robert Swan Mueller III. Oh, il est «spécial» à tout point de vue ! C’est un agent Britannique très spécial, en effet, qui est également un tueur impitoyable de l’État Secret, une marionnette de longue date des Rothschild et un employé séditieux du SES*. 
*Senior Executive Service
Le service des cadres supérieurs est une classification des postes dans la fonction publique du gouvernement fédéral des États-Unis, équivalente aux grades d'officier général ou d'officier général des forces armées américaines. Wikipédia

L’ENQUETE DE MUELLER : Une énorme dissimulation de la criminalité et de la corruption de l’État Secret

Rappelez-vous : Mueller, qui a retourné sa veste, a été initialement recruté pour dissimuler les auteurs du plus grand attentat terroriste perpétré sur le territoire des États-Unis connu sous le nom de 11 septembre. Il est un fait avéré qu’en tant que directeur du FBI pendant 12 longues années, étant entré en fonction 7 jours à peine avant le coup monté de l’opération terroriste d’état sous faux pavillon du 11 septembre 2001, Mueller a été spécifiquement sélectionné pour agir en tant «qu’expert de la dissimulation du millénaire». Comme suit :
POINTS-CLES : Robert Mueller a été délibérément choisi pour diriger le FBI au cours des attentats terroristes du 11 septembre 2001. C’est à dessein que son mandat de directeur du FBI a commencé le 4 septembre 2001, 7 jours exactement avant le coup monté de l’attentat terroriste du 11 septembre. Et, qu’il soit resté en place pendant 12 ans de corruption jusqu’au 4 septembre 2013 pour s’assurer que le FBI n’enquêterait jamais sur le plus important crime de terrorisme perpétré sur le sol Américain. En fait, les 12 années de Mueller à la tête du FBI ont été caractérisées par un ensemble de preuves de négligence professionnelle, de mauvaise gestion et de non-dénonciation de haute-trahison. Il est évident que son plus grand crime jusqu’ici a été de superviser la dissimulation institutionnelle de la conspiration gouvernementale du 11 septembre visant à perpétrer des actes terroristes, des meurtres et des destructions contre le peuple et la propriété du peuple Américain.
(Source : ROBERT MUELLER : ce n’est pas un Conseiller Spécial, c’est un tueur et un maître-dissimulateur de l’État Secret !)

Herr Mueller a effectivement détruit l’état de droit en Amérique avec la brutalité caractéristique de ses complices digne de la Gestapo et de la Stasi.

Pourquoi se focaliser à ce point sur Mueller ?
Parce que son interminable carrière de trahison et de sédition calculée est représentative de tant d’autres politiciens Américains élus, de fonctionnaires du gouvernement et d’hommes d’état de haut-niveau – voilà pourquoi !
En d’autres termes, l’agent de l’État Secret Mueller a été capable de littéralement détruire l’état de droit en Amérique parce qu’il a soigneusement été protégé par ses maîtres de la cabale mondialiste du Nouvel Ordre Mondial. L’individu est non seulement intouchable parce qu’il agit dans l’impunité pénale, mais il opère également totalement en-dehors du cadre du Code de Justice des États-Unis.
Chacun a vu à quel point – l’ensemble du Congrès des États-Unis – a fait l’éloge de Mueller juste avant et après sa désignation comme Conseiller Spécial par un autre agent de l’État Secret – Rod Rosenstein.
Pourquoi est-ce précisément l’agent Britannique Mueller qui a été choisi pour mener une fausse enquête aussi évidemment factice ?
Voici les dessous de l’histoire : MUELLER a été mis en place par ses Maîtres de l’État Secret pour dissimuler de vrais crimes et protéger l’élite au pouvoir des poursuites

Le fin mot de l’histoire est que le Gouvernement Fédéral des États-Unis est truffé de «Mueller» - d’agents Britanniques qui sont sur la liste de paie – pécuniairement ou politiquement – du Gouvernement du Royaume Uni. Il y a littéralement des milliers d’employés des services du Gouvernement des États-Unis (particulièrement parmi les cadres supérieurs du SES) qui travaillent activement pour la Communauté du Renseignement Britannique, le Syndicat du Crime des Rothschild et/ou le District Financier de Londres.
"Barack** et Michelle Obama", Hillary et Bill Clinton, Joe Biden et Bernie Sanders, Nancy Pelosi et Chuck Schumer, Adam Schiff et Kamala Harris, Lindsey Graham et Diane Feinstein, James Comey et John Brennan, James Clapper et Michael Hayden ne sont que quelques-uns parmi les agents apparents, et cependant dissimulés, de «la Couronne». Et la plupart d’entre vous ne le savent même pas !
-------------------------------------
Le Grand Jeu contre la Russie
L’autre face de cette quête multiséculaire de domination mondiale est la guerre (militaire et politique, financière et économique) contre la Fédération de Russie. Alors que les États-Unis étaient complètement conquis par la Couronne Britannique depuis quelque temps déjà, la Russie refusait d’être absorbée dans l’Empire Américano-Britannique. Par conséquent, le Grand Jeu commença il y a des siècles pour s’emparer du territoire Russe de façon insidieuse, par des intermédiaires, et par tous les moyens nécessaires.
L’actuel scandale bidon du Russiagate n’est rien d’autre qu’une tentative Britannique impudente et délirante de fomenter une Guerre Mondiale entre les États-Unis et la Russie. L’incessante campagne de propagande guerrière menée par les mondialistes de Londres contre les nationalistes du Kremlin dépasse de loin tout ce que l’humanité a vu jusqu’ici. Leurs manigances brutales contre tout ce qui a trait à la Russie sont à ce point exacerbées, que le monde entier connaît maintenant les desseins Britanniques pour maintenir et étendre leur hégémonie clandestine dans le monde (quelquefois appelée le Commonwealth).
Voir : «L’Institut Britannique de Gouvernance» finalement dénoncé, «l’Initiative pour l’Intégrité» révélée en pleine lumière

Ce qu’il est essentiel de comprendre, c’est que cette opération psychologique internationale dirigée par le renseignement Britannique n’est qu’un élément parmi d’autres d’une stratégie élaborée destinée à conquérir la Russie – et ensuite le monde entier.
Les principaux acteurs de cette opération noire complexe de style Gladio d’imposer un Gouvernement Mondial Unique à toute la civilisation planétaire, comprennent :
- le Vatican (contrôle religieux et social),
- Londres (contrôle financier et économique),
- Washington D.C. (contrôle politique et militaire)
- Tel Aviv (contrôle du renseignement et du crime organisé).
Une part vitale de ce plan ultime pour la domination du monde est bien décrite ici :
Le Chef du STRATFOR révèle le complot Sioniste-Anglo-Américain pour la domination du monde

Comment la Couronne, le Conseil Privé et la City de Londres exercent-ils leur règne sur l’Amérique ?
C’est compliqué. En réalité, c’est une très longue histoire extrêmement compliquée qui remonte à la Guerre Révolutionnaire Américaine et même avant. Cependant, c’est la dernière phase de la subversion Britannique de la République qui est détaillée dans les trois publications suivantes. D’abord il y a cette excellente vidéo intitulée :
Un autre vidéo fournit plus de détails et une perspective cruciale sur Comment les Britanniques ont essayé de renverser le Président Trump.
La vidéo a disparue

Enfin, il existe une excellente compilation multimédias ci-dessous de preuves directes, anecdotiques et circonstancielles, qui démontrent catégoriquement que les pouvoirs Britanniques ont conspiré avec l’État Secret d’abord pour invalider l’élection du candidat Trump, avant d’essayer de renverser le Président Trump – une énorme et complexe conspiration criminelle qui continue à ce jour.
-----------------------------------------------------------
2018 : L’ANNÉE OU LES CITOYENS ONT MIS EN ÉCHEC LA FAMILLE ROYALE DANS SA TENTATIVE DE RENVERSER DONALD J. TRUMP

La reine d'Angleterre abandonnerait la Cabale au profit de l'Alliance?  

Conclusion
Une seule conclusion s’impose : la Grande Bretagne gouverne les États-Unis. C’est la raison pour laquelle ce n’était pas la Russie qui a essayé de truquer l’élection présidentielle des États-Unis en 2016, c’étaient les Britanniques.

Dossier fabriqué de toutes pièces contre Trump par une Société Bidon Britannique.
Illégalement financé par la Campagne de Clinton et le Comité National Démocrate.
Puis utilisé pour diligenter une enquête et nommer un Conseiller Spécial,
Et entamer une Chasse aux Sorcières contre Trump et la Russie [1]

Et savez-vous que les Britanniques continuent de promouvoir leur arnaque enfantine désormais ridiculisée dans le monde entier comme «le faux scandale du Russiagate dirigé par le MI6».
Non seulement les vrais auteurs continuent de promouvoir leur absurde arnaque – 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 – en utilisant la presse Londonienne et les grands médias New Yorkais, mais ils essaient également de faire ouvertement pression sur le Président Américain pour qu’il ne publie pas les documents compromettants du Russiagate parce que tant d’organes du Gouvernement Britannique sont directement impliqués dans cette affaire de trahison.
Voir : Le MI6 s’efforce d’empêcher Donald Trump de publier les documents classifiés de l’enquête sur la Russie

En vérité, lorsque tout le linge sale sera lavé entre Londres et Washington D.C., des générations d’Américains vont enfin comprendre ce dont ils ont été victimes : LA PLUS GRANDE CONSPIRATION CRIMINELLE DE L’HISTOIRE DES ETATS-UNIS
State of the Nation, le 31 décembre 2018
Envois et traduction de Patrick T.
---------------------------------------------------
Source
http://stateofthenation2012.com/?p=112432 
-------------------------------------------------
** Qui sont Obama et Trump ? Donald Trump soutenu par la Fédération Galactique de la Lumière (Ashtar Command), apportera la prospérité à l'Amérique.
https://vol370.blogspot.com/2017/12/3112-qui-sont-obama-et-trump-donald.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.