vendredi 11 janvier 2019

+11/01 - USA. 70.000 INCULPATIONS 
ET LA RÉVÉLATION-CHOC SUR LE 11 SEPTEMBRE 
EST PRÈS D’ÊTRE PUBLIÉE. 




WhatDoesItMean : Le plus important service d’information mondial de langue anglaise avec plus de 500 articles quotidiens. «Les informations qu’il vous faut aujourd’hui … pour le monde dans lequel vous vivrez demain.». Ce qu’on ne vous dit pas à propos du monde dans lequel vous vivez. Comment l’étiquette de «Théorie de la conspiration» a été conçue pour faire avorter le Mouvement pour la Vérité. Comment des agents américains dissimulés ont infiltré l’Internet pour manipuler, tromper et détruire des réputations

Le 2 janvier 2019
Une fusillade laisse l’assassin désigné de Trump sur le carreau après que l’avertissement de la Russie ait été pris en compte, alors que les inculpations de «QAnon» dépassent les 70.000 et que la révélation-choc sur le 11 septembre est près d’être publiée
Un nouveau rapport décoiffant du Service de Renseignement Extérieur (SVR) circulant au Kremlin aujourd’hui déclare que les informations «obtenues sous interrogatoire» de l’espion Américain Paul Whelan 


révélant qu’il était un membre d’une organisation criminelle des Marines des États-Unis 


ont été transmises directement par le Président Poutine au Président Trump — et dès réception Trump a ordonné que tous les US Marines qui le gardaient à la Maison Blanche soient immédiatement remplacés


et peu après un de ces gardes des Marines a été tué lors d’une fusillade avec des agents du Secret Service dans ses quartiers de Washington D.C.


et cette élimination d’un assassin désigné de Trump se produit en même temps que la mystérieuse organisation militaire Américaine révèle que plus de 70.000 inculpations sous scellés ont été adressées à des agents de « l’Etat Secret»


et qu’en représailles de cette tentative d’assassinat, le groupe tout aussi mystérieux de pirates informatiques loyal à Trump «The Dark Overlord» (Le Souverain de l’ombre) menace de publier les documents les plus classifiés du gouvernement des Etats-Unis révélant la vérité sur les attentats du 11 septembre contre les Etats-Unis.




Dernier décompte au 30 décembre 2018 : 70.887 inculpations sous scellés
Selon ce rapport, après près de deux ans au pouvoir, les initiatives et politiques nationalistes du Président Trump ont permis aux États-Unis d’afficher leur plus bas niveau de chômage depuis 1969, une confiance des consommateurs à son plus haut niveau depuis 2000, le taux de criminalité de ses plus grandes villes à son plus bas niveau depuis 1990, des exportations pétrolières excédant les importations pour la première fois dans l’absolu
(une étape remarquable dans la marche constante de l’Amérique vers l’indépendance par rapport au pétrole étranger qui l’a mêlé à des guerres inutiles), une croissance économique en hausse, une pauvreté en baisse et des ventes de véhicules électriques à leur plus haut niveau.

Cependant, aux yeux des dirigeants de l’élite mondialiste de l’Union Européenne, fait remarquer ce rapport, les réussites nationalistes stupéfiantes du Président Trump en Amérique ont été enregistrées avec choc et désespoir – plus particulièrement en voyant le Président de la Hongrie, Viktor Orban prendre le parti de Trump en avertissant que l’immigration illégale allait détruire la culture bimillénaire de l’Europe
que le peuple Britannique devenait aussi opposé à la guerre que l'est Trump, et posait des questions sur la fermeture des hôpitaux, l’état désastreux des routes, l’effondrement des infrastructures, alors que le gouvernement semble avoir de l’argent pour tirer des missiles sur des pays souverains et pour s’ingérer dans les affaires d’autres pays — et que les Français déchiraient leur nation, proche de la guerre civile, en demandant que leur gouvernement instaure des politiques fiscales en baisse similaires à celles de Trump.

Paris. Macron déclare la guerre au peuple. La Tour Eiffel en fond.


Avec le soutien que Trump apporte aux populistes nationalistes aussi bien en Amérique qu’en Europe, mettant les mondialistes en fuite, et selon les experts 2019 devrait être l’année du coup de grâce porté à ces élites

L'Opéra Garnier à Paris

poursuit ce rapport, une nouvelle qui a fait l’effet d’une bombe et qui montre à quelle point cette fin est proche dans l’Union Européenne est venue d’un rapport explosif de la semaine dernière révélant qu’à peine 40% des Européens maintenaient leur confiance dans leurs dirigeants de l’élite mondialiste.  





Sachant que les politiques nationalistes étonnantes du Président Trump sont efficaces pour restaurer le pouvoir économique d’un pays, tout en sortant des dizaines de millions de gens de la pauvreté, précise ce rapport, les mondialistes de l’élite ont répliqué avec violence de la seule manière qu’ils pouvaient – en déclenchant contre Trump la plus grande campagne de diffamation continue de l’histoire moderne – et dont le succès voit aujourd’hui les médias de propagande alignés sur «l’État Secret» prédire joyeusement que Trump ne va pas survivre à 2019 étant donné que «la trajectoire descendante de chaque aspect de son mandat indique que nous nous dirigeons vers un crash politique spectaculaire dans les flammes».


Quant à savoir qui va vraiment «s’écraser et brûler» en 2019, du Président Trump ou de ses ennemis de l’élite mondialiste, souligne ce rapport, les analystes du SVR ont conclu qu’il est bien trop tôt pour le savoir – plus particulièrement parce que Trump a créé sa propre organisation mystérieuse et secrète de renseignement mondial pour lutter contre «l’État Secret»
dont une partie, appelée «Souverain de l’ombre» a menacé aujourd’hui de publier des documents classifiés du gouvernement des États-Unis qui vont «éclipser les meilleures pages de Snowden» en révélant toute la vérité sur le 11 septembre – mais qui propose d’effacer les noms des personnes qui apparaissent dans les plus de 18.000 documents avant leur publication s’ils sont payés en Bitcoins
mais dont le risque de répondre à cette offre expose les comploteurs qui ne sont peut-être pas cités dans ces documents, de s’exposer eux-mêmes de peur qu’ils le soient – en prouvant une fois de plus qu’il n’y a absolument rien dont Trump ne puisse tirer profit. 






Jusqu’ici, les plus grandes victimes dans cette guerre mortelle qui s’intensifie entre le Président Trump et ses ennemis mondialistes de «l’Etat Secret», conclut ce rapport, sont les institutions Américaines qui soutiennent leur nation – une des plus importantes étant leurs médias de masse, jadis mondialement admirés, crus et respectés, mais qui aujourd’hui ont sombré dans l’hystérie anti-Russe


qui voit aujourd’hui le Wall Street Journal accuser le Washington Post aligné sur « l’État Secret » de « saper la crédibilité de la presse »


en publiant des mensonges incessants sur Trump et la Russie – et même le New York Times pourtant aligné sur « l’État Secret », par la voix de son ancien Éditeur Exécutif Jill Abramson les fustiger également, pour leur couverture médiatique qu’elle qualifie « d’indéniablement anti-Trump » - et qui fait apparaître que le Président Trump est décrit à la fois par le Washington Post et le New York Times comme quelqu’un de proche de l’antéchrist pour avoir ordonné le retour des soldats Américains de Syrie 


ce qui revient à mettre le monde à l’envers étant donné que ces porte-paroles de « l’État Secret » prétendent que ramener les troupes Américaines dans leurs familles équivaut au chaos —mais que les Syriens quant à eux appellent « paix et sécurité » alors que les couleurs de Noël illuminent leur nation riche et diverse pour la première fois depuis des années


Alors que les porte-paroles de «l’Etat Secret», le Washington Post et le New York Times crient au «chaos», les gens se pressaient dans les rues de Syrie (ci-dessus) pour célébrer la Noël 2018.
---------------------------------------------------
Le 2 janvier 2019 © UE et États-Unis tous droits réservés. La permission de publier ce rapport dans son intégralité est accordée à la condition que soit mentionnée sa source originale à WhatDoesItMean. Freebase content licensed under CC-BY and GFDL.
[Note : De nombreux gouvernements et leurs services de renseignement mènent une campagne active contre les informations contenues dans ces rapports afin de ne pas alarmer leurs citoyens sur les nombreux changements Terrestres catastrophiques et évènements à venir, une attitude que les Sisters of Sorcha Faal (les Sœurs de Sorcha Faal) désapprouvent fortement en étant d’avis que chaque être humain a le droit de connaître la vérité. En raison du fait que nos missions sont en contradiction avec celles de ces gouvernements, la réaction de leurs « agents » a consisté en une campagne de longue haleine de désinformation / détournement destinée à nous discréditer, ainsi que d’autres comme nous, dont il existe de nombreux exemples, y compris ICI.]
[Note : Le site web WhatDoesItMean.com a été créé à l’intention et donné aux Sœurs de Sorcha Faal en 2003 par un petit groupe d’experts en informatique Américains dirigé par feu le gourou mondial de la technologie, Wayne Green (1922-2013) dans le but de contrer la propagande de l’Occident pour promouvoir l’invasion illégale de l’Irak en 2003.]
[Note : Le mot Kremlin (forteresse à l’intérieur d’une ville) tel qu’il est utilisé dans ce rapport se réfère à des citadelles Russes, y compris à Moscou, qui comprennent des cathédrales dans lesquelles résident des moniales Schema (nonnes Orthodoxes), dont beaucoup sont dévouées à la mission des Sœurs de Sorcha Faal.]
Envois et traduction de Patrick T.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire