dimanche 6 janvier 2019

06/01 - GJ. ACTE VIII. SAMEDI 5 DÉCEMBRE, UNE HONTE. 
EN FRANCE, IL N'Y A QUE 2 CHOIX POSSIBLES : 
OU ON EST GILET JAUNE, 
OU ON EST COLLABO. 

Article vite fait avant d'aller rejoindre mes sœurs GJ à Paris
Ceci n'est pas une manifestation pour les féministe, premier réflexe à cette annonce. Macron et Caserner (dit la castagne) oseront-ils donner l'ordre de tirer sur un groupe de femmes. Ils ont estropié des femmes dans les manifs, une jeune femme de 20 ans a perdu un œil.
Manifestation « Femmes Gilets jaunes 
mobilisons-nous ! » dimanche 6 janvier 2019 à 11h. Le lieu sera indiqué à 9h45.
https://paris.demosphere.net/rv/66454

Les premiers collabos sont les forces de l'"ordre" et les médias aux ordres, tous les journalistes en ne dénonçant pas sont des collabos. Ceux du peuple qui méprisent les GJ ou ne les soutiennent pas sont aussi des collabos. GJ ou collabos, le moment est venu de choisir son camp il y a des morts et de nombreux blessés. Les gaz sont maintenant dangereux et il sera difficile à de nombreuses personnes de se remettre de ces gazages. Nous sommes en guerre.
Aurélie de BFM, que fais-tu là, ma Belle! Tu cautionnes ça :


Grande colère, message d'Amour d'un p'tit gars du Peuple, Ramous
UN GILET JAUNE EST DÉCÉDÉ. IL EST TEMPS QUE LA VÉRITÉ ÉCLATE. NE PASSER PAS DEVANT CETTE VIDÉO SANS PARTAGER !!

Nous avons défilé paisiblement, profitant de cette convivialité, la manifestation avait été déclarée et nous suivions le parcours prévu, quand à 100m de l'Assemblée Nationale, la police de Macron a commencé à nous gazer et à nous tirer avec leur flashball, la presse collabo a encore menti aux français. Ils ne nous ont plus lâché et leur collègues ont poursuivis dans tout Paris, cassant les groupes. Les complices du pouvoir, les casseurs, sont intervenus comme à chaque fois. Le scénario est toujours le même. On nous laisse défilé quelques heures, puis la corrida commence. Le 5 mai, lorsque le CNTF est remonté sur l'Élysée, au bout de 6 h quand nous nous somme à  nouveau regroupés sur la Place de la Concorde, un chef de gendarmerie certainement Eurogendfor, nous a coincé près d'une entrée de métro, nous disant, ça fait 6 heures que vous nous emmerdez, maintenant ça suffit, vous allez le regretter, vous n'avez qu'une option, descendre dans le métro. Même les personne qui avaient leur véhicule à 100m ont du descendre dans le métro. C'est ce qu'ils fassent chaque samedi. On nous laisse défilé et sans changement d'attitude de la part des GJ, la chasse est ouverte et la police, les CRS, les gendarmes collabos nous bloquent avec leurs véhicule pour laisser la police de la gestapo s'attaquer à nous.


Gilets jaunes : «Emmanuel Macron n'a absolument pas réussi à calmer le mouvement»
Entretien du 05/01/2019 avec Pierre-Henri Picard, secrétaire général adjoint du groupe de réflexion Le Millénaire. Il analyse l'acte 8 des #GiletsJaunes et les réponses politiques apportées à leurs revendications.
A 10 mn, on voit Philippe Pascot et Ramous lors de la lecture de la lettre à Macron sur la Place de l'Hôtel de Ville de Paris, fief de Notre Drame de Paris, Hidalgo.
Pierre-Henri Picard s'exprime sur le RIC
Maxime Nicol, qui lit cette lettre, est moins inquiété car moins dangereux pour le pouvoir qu'Eric Fiorile et Eric Drouet.

Gilets jaunes : «La part de l'humain est écartée depuis trop longtemps»
Esther Benbassa, sénatrice EELV, et Faouzi Lellouche, dirigeant de l'association Accès’cible et Gilet jaune.
Il est prévu de payer un loyer même en étant propriétaire de sont logement.

**************************
Un vétérinaire a émis l'idée d'endormir les forces de police comme on le fait avec des fauves que l'on veut endormir. Pas con!
J'ai rencontré 2 avocats intéressés par le CNTF.
Si vous voyez un sans abris qui a froid, allez lui chercher un grand café, rien que la tasse en carton lui réchauffe les mains, mais le geste leur va droit au cœur, ce sont des personnes qui apprécient encore, même un petit geste de solidarité. Et quel bonheur pour nous!!!
Aimer est plus fort que d'être aimé..Daniel Balavoine
--------------------------------------
Samedi 5 décembre matin. Acte VIII sur les Champs-Elysées
Ramous, 4 h sur les champs avec les GJ
--------------------------------------
15h - 4 heures de manif avec BRUT (Rémy Busine)
Voyez le nombre de vues
D'après BFM et Cnew, nous étions à nouveau peu nombreux. Beaucoup de drapeau français cette fois.
A 30mn arrivés au pont
Léopold Sédar Senghor  en face de la rue de Solferino des CRS nous attendaient pour nous gazer, malgré cela d'autres gilets jaunes veinent encore nous rejoindre

Rappels :
Alors qu'il était en train de suivre la situation des «gilets jaunes» à Bruxelles, en Belgique, le journaliste de Brut Rémy Buisine, s'est fait arrêter par un policier.

«Gilets jaunes» : À Bruxelles, des manifestants tentent d’entrer dans le Parlement européen
----------------------------------------------------------------
Effet de surprise le 17 novembre
«Gilets jaunes» : mouvement de charge des manifestants vers l'Élysée
--------------------------------
Les «gilets jaunes» à deux pas de l'Élysée
--------------------------------
Les manifestants chantent la Marseillaise tout près de l'Élysée
--------------------------------
Maintenant nous sommes attendus chaque samedi par la Bac, Eurogendfor et les policiers, CRS, gendarmes qui jouent au gentils face à nous et qui nous bloquent avec leur camions afin que nous nous fassions gazer, tirer comme des lapins avec des flashball dans la tête ce qui est interdit, repousser avec leur lances à eau. Soulignons que leurs gaz sont beaucoup plus fort et dangereux.
--------------------------------
Les "gilets jaunes" dans le monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire