samedi 5 janvier 2019

05/01 - TRUMP NOTIFIE À LA RUSSIE
DES MOUVEMENTS DE TROUPES AMÉRICAINES
VERS LA FRONTIÈRE MEXICAINE ET LE BRÉSIL
APRÈS LA CAPTURE D’UN ESPION AMÉRICAIN LIÉ À HILLARY CLINTON. 



Le 4 janvier 2019 par : Sorcha Faal, et tel que publié pour ses souscripteurs Occidentaux
Un étonnant nouveau rapport du Ministère de la Défense (MoD) circulant au Kremlin aujourd’hui déclare que quelques heures à peine après que le Président Trump ait été averti par le Président Poutine tôt ce matin qu’un nouvel interrogatoire de l’espion Américain capturé Paul Whelan avait révélé 
http://www.whatdoesitmean.com/index2749.htm
qu’il était un citoyen Canadien (où il est né), un citoyen des Etats-Unis et un citoyen Britannique
https://sputniknews.com/world/201901041071214383-us-citizen-arrest/
(raison pour laquelle le gouvernement Britannique a demandé à avoir accès à lui),
http://tass.com/politics/1038961?_ga=2.4503539.193449140.1546413196-363929275.1477368173
et dont une enquête ultérieure avait prouvé qu’il était un «proche associé» de l’agent du MI6 Christopher Steele (qui a reconnu sous serment qu’il avait été recruté par Hillary Clinton pour créer un faux document de collusion entre Trump et la Russie qu’elle prévoyait d’utiliser pour contester l’élection perdue contre Trump),
https://www.washingtontimes.com/news/2018/dec/12/christopher-steele-hillary-clinton-was-preparing-t/
le Pentagone a notifié au MoD qu’il se préparait à effectuer des mouvements de troupe de grande ampleur vers la frontière Américano-Mexicaine
https://www.npr.org/2019/01/03/681971323/troops-to-be-deployed-to-border-to-build-160-miles-of-fencing
et a annoncé qu’il allait envoyer un contingent militaire au Brésil où le Président Jair Bolsonaro a offert à Trump (qu’il appelle l’homme le plus puissant au mondeune base pour loger les troupes Américaines
ces deux notifications étant faites sur la base des protocoles de « réduction des tensions » conclus entre le MoD et le Pentagone qui ont été en place depuis février 2014 lorsque la Fédération de Russie et les Etats-Unis sont entrés en mode de guerre de fait l’un contre l’autre 
https://carnegie.ru/2018/01/25/avoiding-u.s.-russia-military-escalation-during-hybrid-war-pub-75277
et qui ont été suivies par un message codé de Trump aux Américains sous la forme d’une simple image de lui avec les mots « The Wall Is Coming » (La construction du Mur arrive).
Selon ce rapport, le 13 décembre 2018, le Service de Renseignement Extérieur (SVR) a envoyé au Kremlin une « note d’action urgente » avertissant que la guerre entre le Président Trump et le gouvernement de l’ombre Américain de « l’Etat Secret » avait pris une tournure dangereuse et potentiellement mortelle – cette affirmation étant fondée sur un article, publié ce jour-là par une publication pro-Trump The Federalist, intitulé « Le Département de la Justice (DOJ) a détruit les textos manquants de Peter Strzok/Lisa Page avant que l’Inspecteur Général (Paul Horowitz) n’ait pu les analyser »
https://thefederalist.com/2018/12/13/doj-destroyed-missing-strzok-page-text-messages-before-ig-reviewed-them/
et qui a révélé de façon choquante que le Conseiller Spécial Robert Mueller avait illégalement ordonné la destruction de messages vitaux du FBI prouvant le complot pour renverser Trump – et dont l’avertissement du SVR que cet article pouvait s’avérer mortel s’est malheureusement vérifié 15 jours plus tard, le 28 décembre 2018, lorsque la journaliste qui a écrit l’article, nommée Bre Payton, a été subitement déclarée morte à l’âge de 26 ans.



Bre Payton révèle les crimes commis par le Conseiller Spécial Robert Mueller – 15 jours plus tard elle est assassinée – les médias de « l’Etat Secret » disent à l’Amérique : « circulez, il n’y a rien à voir ».

Selon les directives conjointes d’enquête établies au début de l’année dernière entre le Kremlin et le Président Trump lorsque les trois dirigeants des services de renseignement Russes ont fait leur visite historique et sans précédent à Washington D.C.,
https://www.rferl.org/a/russia-spy-chiefs-washington/29010324.html
poursuit ce rapport, dès la confirmation que Bre Payton avait été assassinée, le Service de Sécurité Fédéral (FSB), a quelques heures plus tard le 28 décembre 2018, capturé l’espion Américano-Britannique Paul Whelan
http://tass.com/emergencies/1038698?_ga=2.240921543.578301732.1546236927-363929275.1477368173
dont l’annonce de la capture a été retardée de 3 jours jusqu’au 31 décembre 2018, le temps qu’il a fallu au MoD pour envoyer des milliers de soldats à la frontière méridionale avec l’Ukraine dans le but d’empêcher une guerre de grande ampleur.

Le récit non-classifié de ce qui s’est produit dans les jours suivant l’assassinat brutal de Bre Payton, précise ce rapport, montre le déroulement d’un complot de « l’Etat Secret » durant la quinzaine écoulée qui devait conduire à l’assassinat du Président Trump, qui aurait été imputé à la Russie, et aurait provoqué une guerre nucléaire catastrophique – mais que Trump et les forces qui lui sont loyales, ont rapidement contré en tuant l’un des assassins désignés — et Trump lui-même décrivant comment il avait été protégé au cours de la crise par « plus de gars avec des pistolets-mitrailleurs » qu’il ait jamais vus de toute sa vie.  

Réagissant d’une manière qu’on ne peut que qualifier d’orgie de haine hystérique et psychotique après que « l’Etat Secret » ait échoué à assassiner le Président Trump, fait remarquer ce rapport, le bras politique de ce gouvernement Américain de l’ombre, appelé le Parti Démocrate, a repris hier le contrôle de la Chambre des Représentants – leur première action ayant été d’élire (à une faible majorité) Nancy Pelosi, bien connue pour avoir fourni des milliards de dollars pour tuer des dizaines de millions de bébés non-nés
mais qui, néanmoins, de façon démoniaque, a prêté serment entourée d’enfants 
dont aucun ne savait qu’elle venait juste d’approuver le déblocage d’encore plus de fonds pour tuer leurs futurs frères et sœurs.

Rejoignant la nouvelle Présidente Pelosi dans cette orgie de haine contre le Président Trump et les dizaines de millions d’Américains qui l’ont élu, fait remarquer en outre ce rapport, ces Démocrates se sont empressés de déclarer que Trump était Hitler et que ses partisans étaient des Nazis (une revendication bizarre si l’on pense que ces Démocrates soutiennent pleinement l’Ukraine où des milliers de gens paradent dans les rues pour célébrer les Nazis)
et qui les a amené, pour leur premier jour au pouvoir à entamer une procédure de destitution (impeachment) contre Trump pour l’évincer de ses fonctions sous le prétexte fumeux d’avoir « menacé, puis limogé » le Directeur du FBI de l’époque, James Comey en 2017.

Avec la nouvelle Représentante du Parti Démocrate Rashida Tlaib, qui lors de sa prestation de serment d’hier a ouvertement déclaré à propos du Président Trump sur le parquet de la Chambre des Représentants : « nous allons chercher et destituer ce fils de pute », note ce rapport,
les Américains auront eu un aperçu de l’horreur qui les attend en 2019 – et cela comprend les Démocrates qui hier, ont déposé un projet de loi visant à se débarrasser du système du Collège Electoral lors des élections présidentielles et à supprimer le pouvoir de grâce du président,
avant d’essayer d’empêcher le directeur de l’agence spatiale Russe de rendre visite à ses homologues de la NASA aux États-Unis (une initiative stupide étant donné que les Etats-Unis achètent tous leurs moteurs-fusées à la Russie),
et ont dévoilé un plan gauchiste radical pour prendre le contrôle de chaque aspect de la vie, des pensées et des moyens d’existence des Américains, qui se lit comme une version du 21ème siècle du Manifeste du Parti Communiste

Cependant, au même moment où ces Démocrates alignés sur « l’Etat Secret » célébraient leur orgie de haine démoniaque dans la Chambre des Représentants hier, en essayant de trouver de nouveaux moyens de détruire leur nation, poursuit ce rapport, le Président Trump faisait son travail de protéger l’Amérique – en s’inquiétant lorsque le Président socialo-gauchiste Mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a lancé un appel pour que 50.000 civils servent dans la nouvelle Garde Nationale de son pays
une répétition exacte de ce qui est arrivé au Venezuela, en 2010, lorsque le Président socialo-gauchiste Hugo Chavez avait également lancé un appel pour armer et organiser les civils de son pays en unités quasi-militaires — et que l’actuel Président socialo-gauchiste Venezuelien Nicolas Maduro a étendu à près de 500.000 hommes destinés à protéger son régime socialo-communiste qui est d’ores et déjà voué aux abysses des états faillis.

Le Président Trump présidant des États-Unis qui, grâce à ses politiques, rien que le mois dernier, ont connu le nombre stupéfiant de 312.000 créations d’emploi,
avec un record de 156.945.000 Américains au travail, et maintenant un chômage des Hispaniques à son plus bas niveau historique,
conclut ce rapport, cela n’a pas été une surprise pour le MoD qu’il y a à peine quelques heures, le Pentagone a envoyé la notification que Trump avait ordonné aux forces militaires des États-Unis de se rendre à la frontière Mexicaine méridionale pour commencer à ériger barrières, grillages et murs pour se protéger contre les plans du dirigeant socialo-gauchiste de Mexique — et ceci à peine 24 heures après que Trump ait averti « l’État Secret » du Pouvoir Exécutif « inquiétant » dont il dispose
et qui a vu il y a à peine quelques heures Trump faire sans aucune inquiétude un « doigt d’honneur » au Parti Démocrate en la personne de leur principal candidat à l’élection présidentielle de 2020, le Sénateur Elizabeth “Pocahontas” Warren, par le biais d’un Tweet affirmant : Warren-1/2020ème,
 qui fustige son héritage Amérindien inexistant
********************************* 
Le 4 janvier 2019 © UE et États-Unis tous droits réservés. La permission de publier ce rapport dans son intégralité est accordée à la condition que soit mentionnée sa source originale à WhatDoesItMean. Freebase content licensed under CC-BY and GFDL.
[Note : De nombreux gouvernements et leurs services de renseignement mènent une campagne active contre les informations contenues dans ces rapports afin de ne pas alarmer leurs citoyens sur les nombreux changements Terrestres catastrophiques et évènements à venir, une attitude que les Sisters of Sorcha Faal (les Sœurs de Sorcha Faal) désapprouvent fortement en étant d’avis que chaque être humain a le droit de connaître la vérité. En raison du fait que nos missions sont en contradiction avec celles de ces gouvernements, la réaction de leurs « agents » a consisté en une campagne de longue haleine de désinformation / détournement destinée à nous discréditer, ainsi que d’autres comme nous, dont il existe de nombreux exemples, y compris ICI.]
[Note : Le mot Kremlin (forteresse à l’intérieur d’une ville) tel qu’il est utilisé dans ce rapport se réfère à des citadelles Russes, y compris à Moscou, qui comprennent des cathédrales dans lesquelles résident des moniales Schema (nonnes Orthodoxes), dont beaucoup sont dévouées à la mission des Sœurs de Sorcha Faal.]
Envois et Traduction de Patrick T.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire