mardi 4 décembre 2018

+++04/12 - LES GÉNÉRAUX FRANÇAIS SE LÈVENT 
CONTRE LA SIGNATURE DU PACTE MONDIAL POUR LES MIGRATIONS ! 
LE MOMENT EST GRAVE. 
EN COMMUNICANT NOUS POUVONS GAGNER. 


Alors que la France connaît une crise jaune, le 20 novembre 2018 Emmanuel Macron déclarait, lors de sa visite à Bruxelles, que la France soutenait le Pacte Mondial pour les migration*s. Nous n'avons pas vu cette horreur venir.
Face à cela, le Général Piquemal (2S) ainsi que le Général Martinez (2S) ont mis en place le 28 Novembre dernier une pétition sur le site des volontaires pour la France pour contrer le projet des « migrations sûres, ordonnées et régulières qui doit être adopté par les États membres de l’Organisation des Nations Unies à la conférence intergouvernementale les 10 et 11 décembre 2018. »
La France risquant de tomber dans une crise multiculturelle sans précédent, de nombreux français se soulèvent déjà face à ce nouveau fléau.
Le Général Didier Tauzin (3S) vient ce jour de soutenir la pétition de ses deux collègues.**

Pétition importante des généraux Martinez et Piquemal, soutenue par le général Tauzin et d'autres généraux, à signer et partager impérativement partout
Pour signer la pétition, cliquez ICI:
-----------------------------------------
*UNE SIGNATURE SE PRÉPARE 
ENTRE MACRON ET L'ONU. 

LE PACTE DE MARRAKECH OU LE DROIT UNIVERSEL DE L’IMMIGRÉ
Macron, le traître entraîne notre pays dans ce piège. Il faut absolument s'en débarrasser.
Danger imminent - pacte mondial sur les migrations de l'ONU
https://www.youtube.com/watch?v=1pqpP2pnDGM

Pacte mondial de l'ONU sur les migrations : qu'est-ce que c'est?
Jean-Paul Gourévitch explique à Boulevard Voltaire ce qu'est " le pacte mondial de l'ONU sur les migrations" et les conséquences d'un tel pacte sur les états occidentaux.

La conférence intergouvernementale chargée d’adopter le «Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières» se tiendra les 10 et 11 décembre prochains. Un pacte d’une importance cruciale.

Ce pacte divise la communauté internationale, opposant la France et l’Allemagne à un groupe de pays réfractaires, menés notamment par les Etats-Unis de Donald Trump. Au sein des Etats, le Pacte dit de Marrakech divise de la même façon, Angela Merkel étant notamment considérée par ses adversaires comme l’instigatrice des mesures ultra-immigrationnistes qui compléteront la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants.
Composé de 41 pages consultables sur le site officiel de l’Organisation des Nations Unis, le projet de document final de la conférence a pour objectif de faciliter grandement l’immigration à destination des pays occidentaux. Pis, il y encourage explicitement. Il faut, dans un premier temps, insister sur le fait que le document ne traite que des « migrants » et non des réfugiés, les distinguant dès le quatrième article de son préambule. Source principale de la synthèse finale, le rapport initial du Secrétaire général Antonio Guterres peut être résumé par son titre : « Rendre les migrations bénéfiques à tous ».

D’autres travaux ont probablement joué un rôle, à commencer par le rapport mondial de suivi sur l’éducation de l’Unesco intitulé « Migration, déplacement et éducation : bâtir des ponts, pas des murs », dont le vocabulaire trahit l’idéologie : « L’attitude envers les immigrants est influencée par le niveau d’étude. Il apparaît que les personnes plus instruites sont moins ethnocentriques, qu’elles valorisent davantage la diversité culturelle et qu’elles considèrent les effets économiques de la migration sous un jour plus favorable ». Voilà qui rappellera un peu les discours du Président Macron : si vous êtes contre moi, c’est que vous n’êtes pas suffisamment intelligent pour comprendre. Les peuples sont crétins et doivent laisser les grandes personnes décider à leur place ; experts, technocrates et économistes labellisés « progressistes all inclusive ».
Bref, revenons-en au « Pacte de Marrakech » tel qu’il devrait être voté dans quelques jours. Ses rédacteurs estiment nécessaire d’améliorer la coopération en matière de migration internationale parce que les migrations auraient « toujours fait partie de l’expérience humaine depuis les débuts de l’Histoire », et, qu’à l’heure de la mondialisation, elles seraient « facteurs de prospérité, d’innovation et de développement durable ». Car, vous l’ignoriez peut-être, mais la majorité des migrants « voyagent, vivent et travaillent dans des conditions sûres, ordonnées et régulières ». Rien que ça ! Une vision si irénique ne peut donc s’accompagner que de propositions pensées pour encourager les candidats à l’exil, pour les aider dans leur voyage et leur future installation. Ici, l’immigré n’a que des droits et aucun devoir. Il est l’Autre, le faible ontologiquement bon, la bonne nouvelle, notre enfant symbolique.
L’ONU cherche à créer un droit à immigrer clandestinement, riposte directe contre les vieilles nations repliées sur elles-mêmes
À l’image de l’Unesco qui estime l’assimilation préjudiciable à « l’identité des migrants », à l’inverse du multiculturalisme, les Etats signataires du futur Pacte de Marrakech s’engageront moralement à donner une image toujours positive de l’immigration et de la « diversité » ; voire à combattre judiciairement les réfractaires, qu’ils soient en politique, professionnels des médias, ou simples citoyens. L’ensemble, comprenant tant des recommandations demandant la protection des migrants à l’intérieur des frontières sur le mode « No Border » que des incitations à faciliter l’évasion des richesses vers les pays « d’origine », ainsi que le suggère aussi l’Unesco, forme un programme complet de remplacement des populations autochtones en Europe, les seules que méconnait l’ONU. Ce texte, s’il n’aura pas de force légale, achèvera de désarmer moralement les Occidentaux face à ce qui est, il faut bien le dire maintenant, une invasion méthodique et planifiée de notre continent. Imaginez donc que dans le « plein respect de la liberté de la presse », les journalistes devront être mieux formés à la question des migrations, c’est-à-dire éduqués à délivrer la doxa inclusive et multiculturaliste mondiale.

L’ONU cherche à créer un droit à immigrer clandestinement, riposte directe contre les vieilles nations repliées sur elles-mêmes, comme la Hongrie qui avait refusé de laisser ses frontières violer par des individus indésirables. A l’époque, l’organe chargé de la question migratoire pour l’ONU avait d’ailleurs publié un message sur Twitter indiquant que « franchir une frontière » n’était « pas un crime ». Le professeur de droit international de l’Université Catholique de Louvain Pierre d’Argent juge que le texte est un « instrument politique » qui finira immanquablement par servir d’outil aux avocats défendant des clandestins, et que les juridictions nationales pourraient s’appuyer sur le texte, quand bien même il n’aurait pas force légale. Quelques pays refuseront donc logiquement de céder au chantage des pays du tiers-monde et des globalistes occidentaux, parmi lesquels les Etats-Unis, l’Autriche, la Hongrie, la Pologne, Israël ou l’Australie. Très bientôt, à coup sûr, l’Italie.

La France, de son côté, devrait signer ce Pacte dans l’indifférence générale, sans qu’aucun média ne l’ait sérieusement évoqué. Par cette signature, Emmanuel Macron donnera son feu vert à l’intensification du processus de changement de peuple et de culture actuellement à l’œuvre dans notre pays. Ces idées délirantes ont déjà contaminé une bonne partie de la population. À titre d’exemple, une jeune femme de trente-trois ans affirmait récemment ne pas aimer les enfants mais vouloir accueillir des « migrants » et des « réfugiés climatiques ». Pour des motifs prétendument écologiques, Gaëlle n’entend pas enfanter une descendance qui « consommera encore et toujours ». Elle n’a en revanche que des mots compatissants pour ces subsahariens au taux de fécondité de cinq enfants par femme qui, une fois parvenus en Europe, deviennent des consommateurs comme les autres, souvent pires. Il faut sauver la France et l’Europe, même contre leur propre volonté…

************************

Je m'interroge énormément sur les intentions du gouvernement qui pousse les citoyens a agir ainsi, il y a forcément quelque chose qui se prépare en douce, je vous partage ce copié/collé, si c'est le cas, il nous faut agir et vite gilet jaune ou pas nous sommes citoyens de la France
La signature dans l’indifférence générale du Pacte de l’ONU pour les Migrations est un événement d’une extrême gravité sur lequel Nice Provence Info se doit d’alerter son lectorat (lire L’ONU, supplétif de la destruction des nations du 30 novembre 2018).

Rares sont les médias, ou même les partis politiques, qui alertent les Français sur leur disparition annoncée, car il s’agit bien de cela.
La Ligue du Midi fait partie des rares lanceurs d’alerte et publie un avertissement que nous reprenons volontiers dans nos colonnes :
Pacte de l’ONU sur les migrations :
le peuple de France écarté, les opposants définitivement bâillonnés
Un dernier acte législatif international qui vient dramatiquement parachever l’organisation de la submersion migratoire des peuples du Nord.
Personne mieux que Renaud Camus ne pouvait décrire les conséquences du «Pacte Mondial pour les migrations». Voici donc ce qu’il écrivait dans le communiqué n° 63 du mardi 20 novembre 2018 du CNRE (Comité National de la Résistance Européenne.)
«Le 10 décembre prochain doit être signé à Marrakech, sauf révolte des peuples d’ici là, et pour célébrer le soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, le “Pacte Mondial pour les migrations”. Il représenterait, s’il aboutissait, la consécration politique universelle du remplacisme global, l’officialisation des changements de peuple, la voie ouverte à la réduction de l’humanité à une unique Matière Humaine Indifférenciée (MHI). Ce serait le triomphe planétaire de la davocratie, gestion directe du parc humain par Davos et par la finance hors sol. On verrait par lui l’idéologie des droits de l’homme trouver son couronnement sinistre — grâce à l’alliance de l’antiracisme génocidaire et de l’hyperclasse — dans le droit universel, pour tous les individus et tous les peuples, à la nation de leur choix : c’est-à-dire dans la destruction des nations, des cultures, des civilisations et de la civilisation même, broyées toutes sous les grandes invasions organisées, pour l’avènement planétaire de l’homme remplaçable, désoriginé, déculturé, vacant, hébété, à la fois produit, producteur et consommateur».
Un texte totalitaire déniant les droits fondamentaux des peuples autochtones.
Les plus persévérants trouveront ci-dessous l’intégralité du texte de ce pacte :
C’est assommant, c’est en effet à tomber à la renverse. Tous les droits pour les nouveaux venus, les peuples autochtones sommés de s’écarter pour laisser la place.

Les opposants définitivement muselés
Il faut lire à la page 29 le paragraphe intitulé :
«Objectif 17 : Éliminer toute forme de discrimination et encourager un débat public fondé sur l’analyse des faits afin de faire évoluer la manière dont les migrations sont perçues».
On y voit que les populations autochtones des pays envahis n’auront strictement plus aucun droit, en particulier plus le droit de dire quoi que ce soit, de s’opposer ou simplement de dire la Vérité et que tout sera fait pour éliminer toute forme d’expression contraire. Enfin, que tout sera fait pour conditionner les peuples autochtones à se soumettre à la Loi des mondialistes.
« Nous nous engageons à éliminer toutes les formes de discrimination et à condamner et combattre les expressions, les manifestations et les actes de racisme, de discrimination raciale, de violence et de xénophobie visant tous les migrants et l’intolérance qui y est associée… »
Voilà, une fois ce pacte signé, nous ne pourrons strictement plus rien dire, plus rien dénoncer, plus rien énoncer et les réfractaires, les résistants, les dissidents seront traqués, poursuivis rudement condamnés et leurs droits éliminés. Ceux qui voudront exprimer leur rejet de la submersion migratoire massive qui va nous être imposée vont être bâillonnés et toute infraction à la loi d’airain qui va nous être imposée sera très sévèrement punie.
Il n’y aura plus d’expression libre possible sur ce thème, seule la vérité officielle, c’est à dire le dogme, aura droit de cité.
On peut s’attendre à ce que des lois européennes particulièrement répressives soient promulguées, bien entendu immédiatement retranscrites et aggravées avec le plus grand zèle dans le droit français.
La France parmi les pays les plus diligents, Macron parmi les plus zélés.

Macron qui est le plus parfait représentant dans le monde de la davocratie et de la mondialisation libérale s’apprête bien entendu à signer
-----------------------------------------
Cette partie ne va pas plaire aux "Gilets Jaunes" et est très dérangeante, mais il faut voir le positif, la possibilité d'enfin nous en sortir définitivement maintenant que nous connaissons l'ennemi et son but final.
Ce mouvement des Gilets Jaunes crée de belles choses et nous amènera à la victoire même si les gens se sont fait manipulés au départ. Ce mouvement n'a pas été lancé par le peuple, mais par nos ennemis pour cacher la signature du pacte mondial sur la migration. Fulford nous confirme que parmi les casseurs à Paris il y a des mercenaires, mais Macron ne l’emmènera pas au Paradis.
"Des sources de l'opposition française, pour leur part, affirment que Macron a engagé plus de 10.000 mercenaires étrangers pour se protéger"
La police et l'armée vont de plus en plus se rallier au reste du peuple


Signature du pacte mondial sur la migration. Révélations ésotériques. 
Dans la vidéo qui suit, cette homme va très loin, mais tout est vrai et nous sera expliqué après notre victoire

https://www.youtube.com/watch?time_continue=34&v=RrVbLY847WU

Comme dit dans cette vidéo, la France n'a plus de constitution depuis le 5 décembre 2016; donc Macron est illégal comme le dit aussi Eric Fiorile, donc le pacte sera également illégal car signé par Macron.
COUP D'ÉTAT SILENCIEUX EN FRANCE LE 5 DÉCEMBRE 2016. 

LES ANUNNAKI nous ont quitté, mais ont laissé leur marionnettes qui ne veulent pas abandonner leur pouvoir. Ils vont pourtant le devoir.

-------------------------------------------

Appel de Stan Maillaud, ex gendarme qui s'est attaqué aux pédophiles et la révolte des gilets jaunes

Stan Maillaud n'est pas tendre avec les français, mais il a raison sur certaines analyses. C'est certainement la très forte représentation des Gilets Jaunes qui provoquera la loi martiale et l'arrestation de Macron et son remplacement par le CNTF. La précipitation de Macron et le mépris du peuple causera sa pertes.*



Mais restons positif et rappelons ce qu'a prédit Fulford :
"Lorsque Macron proclamera la loi martiale*, l'armée française viendra se ranger avec les gilets jaunes [les manifestants] pour renverser cette marionnette Rothschild", indiquent les sources du Pentagone.
Le CNTF s'était préparé pour cette occasion et Eric Fiorile nous répétait sans cesse que le temps pressait et que le piège allait rapidement se refermer sur nous.
-----------------------------------
**Les généraux :
TRÈS IMPORTANT. SAUVONS LA FRANCE TOUS ENSEMBLE. DÉÇUS DE FRANCE. RALLIEZ-VOUS AU CNTF (Vidéo ARTE). Un appel très fort d'une ancienne policière.
http://canalisations-marie.blogspot.com/2018/02/1402-tres-important_14.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.