vendredi 2 novembre 2018

+02/11 - ÉLECTIONS EUROPÉENNES*
QUALIFIÉ DE «PROPAGANDE» :
UN CLIP DU GOUVERNEMENT FAIT POLÉMIQUE.
PÉTITION DE DÉNONCIATION DE CE SCANDALE !




Tout ça, c'est bon pour nous. Merci Macron. Nous allons leur reprendre ce qu'ils nous ont volé



«Immigration: maîtriser ou subir?», «climat: agir ou ignorer?», «emploi partenaires ou concurrents?», «Europe: union ou division?», sont les quatre thèmes abordés dans ce clip, sur fond d’images choc et musique alarmiste. Il a été visionné plus d’un million de fois en moins d’une semaine.

Le clip: "Élections européennes : faites changer l’Europe !" Non changer les Système.

Le chef de l’État a encore pointé, dans un entretien à Ouest-France publié mercredi soir, le risque pour l’Europe «de se démembrer par la lèpre** nationaliste». Je pense qu'il va de plus en plus nous faire rire et que nous allons  finir par avoir pitié de lui. Il agace de plus en plus sa femme et ils ont du profiter de ses vacances à Honfleur pour le remplacer par un clone comme pour Bush fils. Cet histoire de repos est plus que louche.



Ils nous ont toujours gouvernés par la peur, mais la peur arrive de plus en plus dans leur camp. Nous avons Poutine et Trump qui changent la donne et le petit Macron va devoir s'y faire et capituler. Brigitte le consolera ou plutôt ira se consoler dans les bras de Stéphane Bern.




Dance clip, objet du scandale; on y voit des images de migrants sauvés de la noyade, de femmes portant leurs enfants à bout de bras ou encore de catastrophes naturelles. Puis surviennent celles du ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini et du Premier ministre Viktor Orban, haranguant les foules.

Un clip payé par nous, pour mentir, nous influencer, il ne sont plus à ça prêt, ils savent qu'ils ont perdu, mais se battront jusqu'au bout.
C'est un détournement d'argent publique pour la publicité du parti de Macron "en marche"  Mais comme la France est truffée à tous els poste des plus haut niveau, tant que le CNTF avec l'aide des forces de l'ordre n'a pas renversé le système, nous sommes coincés jusqu'en 2012. 3 ans 1/2, c'est trop long alors que nous avons la solution.

Plainte au CSA contre le clip électoral de Macron pour Détournement d'Argent Public» (CNEWS,1/11/18)

Par contre L'équipe accuse RT France qui dit la vérité de faire de la propagande.
«Notre patience n'est pas infinie» : la Russie met en garde la France suite aux accusations portées par Benjamin Griveaux* à Sputnik et RT France. Le 22 octobre dernier, le porte-parole du gouvernement avait déclaré à nos confrères du site PureMédias que Sputnik et RT France n'étaient pas des organes de presse, «mais de propagande». La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a en retour dénoncé les mesures de «censure» adoptées par l'Élysée.
LA RUSSIE RÉPOND AU PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS
Enfin! Poutine a été trop patient.
*Benjamin Griveaux secrétaire d'état auprès du premier ministre, porte-parole du gouvernement défend sa place :



Macron creuse sa tombe :

Ici le collabo Christophe Barbier. Il sera le dernier à défendre Macron.
" Le gouvernement "a raison d'être passé au combat" dans son clip pour les européenne"
Son écharpe rouge serait un cadeau d'Emanuel Macron? :-)
Il ne répond même pas à l'argument que ce clip est fait avec l'argent du contribuable.

Il ne peuvent plus faire ce qu'il veulent, des personnes que le député Thierry Mariani qui a eu la curiosité, l'honnêteté, l'intelligence d'aller rencontrer le Président Assad en Syrie, veillent.
Macron est parti se reposer, il a raison car la partie ne fait que commencer.

L'opposition dénonce la diffusion d'un spot gouvernemental appelant à voter aux élections européennes. 
Un clip du gouvernement français appelant les citoyens à voter aux élections européennes en affichant l'Italien Matteo Salvini et le Hongrois Viktor Orban comme repoussoirs, fait l'objet, vendredi, de critiques. «Immigration: maîtriser ou subir?», «climat: agir ou ignorer?», «emploi: partenaires ou concurrents?», «Europe: union ou division?» sont les quatre thèmes abordés, sur fond d'images chocs et de musique alarmiste, dans le clip du gouvernement qui a été visionné plus d'un million de fois en moins d'une semaine, selon l'AFP.
C'est de la propagande!

On y voit des images de migrants sauvés de la noyade, de femmes porter leurs enfants à bout de bras ou encore de catastrophes naturelles. Puis, surviennent celles du ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini et du premier ministre hongrois Viktor Orban, haranguant les foules. «En mai 2019, l'Europe changera, à vous de décider dans quel sens», est-il écrit à la fin du clip.
Il n'y a que des jeunes hommes parmi les migrants comme en ce moment au Mexique et le réchauffement  climatique de plus en plus de personnes savent que c'est une de leurs nombreuses arnaques pour nous ponctionner de l'agent, nous culpabiliser, nous faire peur. Le climat ce sont eux qui le manipulent avec leurs machines du diables. Tremblez, charogne, le peuple se réveille.

«Jouer sur les peurs pour favoriser les populismes et se dresser ensuite en rempart… Ce clip gouvernemental est une scandaleuse propagande officielle au profit du parti au pouvoir», a dénoncé le sénateur PS Rémi Féraud, qui estime que «l'État LaREM» est en fait «un pompier pyromane».
«En réalité, ces clips sont des vidéos partisanes de La République En Marche (parti présidentiel, ndlr) financées sur fonds publics. Leur contenu totalement orienté (...) n'a aucun rapport avec une incitation à la citoyenneté», s'insurge dans un communiqué Mehdi Ouraoui, le porte-parole du mouvement “Génération.s”, fondé par l'ancien candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon. “Génération.s” a annoncé jeudi qu'il allait saisir le CSA (autorité supérieure de l'audiovisuel) et la Commission nationale des comptes de campagne.

Salvini: «Macron et ses amis doivent avoir très peur»
Interrogée vendredi sur Cnews, la porte-parole des Républicains, Laurence Sailliet a elle aussi estimé qu'Emmanuel Macron «fait sa propagande sur les frais de l'État» «C'est un clip de propagande, mais il le fait passer pour un clip qui amènerait les citoyens à aller voter et je ne trouve pas ça très honnête», a-t-elle critiqué.
«Comme vous l'avez payé avec vos impôts, sachez apprécier ce clip gouvernemental, pour les élections européennes, qui n'hésite pas à stigmatiser de manière hypocrite et sournoise Salvini et Orban. La propagande avec de gros sabots!!», s'offusque pour sa part un ancien ministre de droite Thierry Mariani.
Le président Emmanuel Macron n'a cessé ces dernières semaines de marteler que les élections européennes de mai 2019 se résumeraient à une lutte entre progressistes et nationalistes dont Salvini et Orban seraient les premiers représentants. Le chef de l'État français a encore pointé, dans un entretien à Ouest-France publié mercredi soir, le risque pour l'Europe «de se démembrer par la lèpre nationaliste».
Deux jours après la parution du clip, Matteo Salvini a estimé sur Twitter que «Macron et ses amis doivent avoir très peur». «Le gouvernement français publie, avec l'argent des contribuables, un clip officiel pour les Européennes en m'utilisant comme un épouvantail. Macron et ses amis doivent avoir très peur. En 2019, un printemps des peuples qui va les balayer les attend», a-t-il ajouté.

Saisie du CSA
«En réalité, ces clips sont des vidéos partisanes de La République En Marche financées sur fonds publics. Leur contenu totalement orienté […] n’a aucun rapport avec une incitation à la citoyenneté», s’est également insurgé dans un communiqué Mehdi Ouraoui, le porte-parole du mouvement Génération.s fondé par l’ancien candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon.
«Je demande le retrait immédiat de ces clips de campagne LREM maquillés en clips officiels sur fonds publics», a-t-il réagi, précisant qu’il «saisira le CSA et la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques de ce nouveau manquement éthique».
De son côté, le président du parti chrétien-démocrate Jean-Frédéric Poisson a annoncé avoir écrit au président de la Commission des comptes de campagne et appelle à signer une pétition pour «imputer les frais de création et de diffusion de cette vidéo aux dépenses de propagande électorale»
Une peur panique s’installe chez Macron
Jean-Frédéric Poisson, préside le Parti chrétien-démocrate (PCD) et maire de Rambouillet, travaille aux côtés de Nicolas Dupont Aignan de "Debout la France" et "Les amoureux de la France" :

Un très bon trio de personnes honnêtes, des patriotes amoureux de la France :



PÉTITION – VIDÉO DE PROPAGANDE EUROPÉENNE DU GOUVERNEMENT : DÉNONÇONS CE SCANDALE !

**Macron dresse un parallèle entre notre époque et les années 1930. 
Il déraille!
«Le moment que nous vivons ressemble à l’entre-deux-guerres.» C'est ainsi qu'Emmanuel Macron a présenté les choses au journal Ouest-France. Phrase volontairement alarmiste, parallèle jugé par certains inexact... quel est le but d’une telle communication ?

En bon chrétien JF Poisson a ici des vidéos sur la PMA et la marchandisation de l'enfant, sujet des plus graves!.
--------------------------------------
*Les élections européennes : 79 élus français
Le Parlement sera composé de 705 députés européens dont 79 Français (74 aujoud'hui) élus pour 5 ans au suffrage universel direct.
Les sièges sont attribués en fonction du nombre d'habitants de chaque État membre.
Les missions d'un député européen :
-         Adopter des actes juridiques communautaires.
-         Établir le budget annuel de l'UE, avec le conseil de l'UE.
-         Contrôler et questionner la Commission européenne.
-         Favoriser l’influence française au Parlement européen.

 Amis français qui avez fui à l'étranger, préparez vos bagages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.