samedi 27 octobre 2018

27/10 - USA - LES BOMBES : OPÉRATION SOUS FAUX DRAPEAU 
AFIN D'ACQUÉRIR UN VOTE DE SYMPATHIE. 
Les immigrants clandestins se dirigent vers la frontière. Cela fait partie du plan de l'état profond organisé et financé par Soros.
Des colis contenant des bombes ont été envoyés à 9 démocrates, jusqu'à présent: George Soros, John Brennan, ancien directeur de la CIA à CNN, Eric Holder, Hillary Clinton, Barack Obama, Debbie Wasserman Schultz, Maxine Walters, Robert DeNiro, Joe Biden. Chaque colis contenait une bombe. Cela semble faire partie du plan visant à obtenir le vote de sympathie. Trump a contré cela en disant au pays de se rassembler autour de ceux qui travaillent à leur Libération. 
La fable des fausses bombes qui circule depuis 2 jours s’est rapidement avéré être un désastre politique canular. C'est un fiasco. Les soi-disant «bombes piégées» n'étaient rien de plus que des «accessoires de cinéma» construits de manière presque cartoon. Aucun d'entre eux n'était fonctionnel et ils ne contenaient aucun explosif. Les horloges bon marché collées sur les tuyaux n’ont aucune fonction d’alarme et ne peuvent rien déclencher. Tout ce fiasco n’était rien d’autre qu'un théâtre élaboré. Le moment où les "bombes" ont été envoyées juste deux semaines avant les élections - et envoyées exclusivement aux démocrates - a été considéré comme une tentative d'ingérence électorale et une opération évidente sous Faux Drapeau (False Flag).


Colis suspects : pour les médias, le coupable est Trump ; pour Trump, ce sont les médias. Un dialogue de sourds s’est instauré entre une partie de la presse et le président américain depuis la découverte d’engins explosifs artisanaux.
Mais avaient déjà un coupable tout préparé. La police est efficace dans ce pays :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.