mardi 16 octobre 2018

16/10 - VIDÉO HONGROISE ADRESSÉE À TOUS LES EUROPÉENS : 

POURQUOI “NOUS NE VOULONS PAS 

DEVENIR UN PAYS D’IMMIGRATION”. 
L'Europe des Nations face à l'Union Européenne.  





Hongrie – À la suite du vote de l’article 7 par le Parlement européen, les autorités hongroises diffusent un clip vidéo contre «les attaques perpétrés contre le pays».

«Nous voudrions dire clairement au grand public européen que nous ne voulons pas devenir un pays d’immigration. C’est pourquoi le gouvernement a publié cette vidéo Internet de langue anglaise en réponse aux attaques perpétrées contre notre pays»
Cette courte vidéo de 35 secondes débute par les mots de l’eurodéputé belge et président du groupe ADLE au Parlement européen, Guy Verhofstadt, expliquant que «nous avons besoin de migration».
Ensuite, la vidéo donne la parole au bon sens hongrois qui rappelle qu’«1,8 million de migrants sont entrés dans l’Union européenne depuis 2015» et que «des millions d’autres souhaitent venir».
«Depuis le début de la crise, des centaines de personnes ont perdu la vie dans de violents attentats dans toute l’Europe ». 
«Les crimes violents augmentent et Guy Verhofstadt veut plus de migration»! «C’est imprudent. Il est temps de secouer Bruxelles. Protégeons l’Europe!»
--------------------------------------

Discours de Viktor Orbán au parlement européen (11.09.2018)
Viktor Orban, un Homme calme qui ne mâche pas ses mots



Nigel Farage s'adresse à Viktor Orbán



Gilles Lebreton. Le Rassemblement National avec Orban face à l’UE!

Seul le Front National marche aux côtés de Viktor Orban


L'Europe des nations et des libertés est un groupe politique du Parlement européen fondé en juin 2015, situé à droite, voire à l'extrême droite de l'échiquier politique européen. Son parti associé est le Mouvement pour l'Europe des nations et des libertés (MENL).
Avec 35 membres, le groupe est le plus petit du Parlement européen (4,7 % des députés européens).

Défendre les chrétiens, la famille...
Coalition anti-Orbán au Parlement européen : quand l'UE rétablit les procès de Moscou
Depuis le Parlement européen, Marie-Christine Arnautu revient sur l'adoption du rapport Sargentini, ce mercredi 12 septembre 2018, rapport qui condamne la Hongrie et qui, au nom de l'état de droit, demande la suspension de son droit de vote au sein du Conseil de l'UE. En raison de sa défense de l'identité chrétienne de son peuple, de sa politique ferme en matière d'immigration et de son attachement à la famille traditionnelle, le gouvernement hongrois subit les foudres de Bruxelles.

RobertMénard : «Le Parlement européen est une menace pour l’Europe elle-même»

L'Europe, c'est ça : Mesdames Messieurs, le président de la commission Européenne. Il traine des casseroles au Luxembourg!
JeanClaude Juncker: la honte de l'Europe

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.