samedi 13 octobre 2018

13/10 - L'ITALIE REJETTE LA VACCINATION OBLIGATOIRE
DANS UN VOTE HISTORIQUE.*
QU'EN EST-IL DE LA FRANCE ? 
La vaccination est une religion. 
Un mensonge français.


Pour vos enfants. Désobéissez ! Entrez en résistance.

Arrêtons d'avoir peur et protégeons nos enfants.
Macron a été mis à la tête de l'état pour faire passer ces lois contre le Peuple. Il nous faut le destituer et mettre une personne qui travaille Pour le peuple et non plus contre. Pour ça, il nous faut nous bouger. Fini les manifs autorisées. Il y a des solutions, des personnes qui nous tendent la main.



Conférence : 11 Vaccins, enjeux, décryptages et vérités - Me Jean Pierre Joseph
Comprendre et se soigner par l'Humour avec cet avocat immunisé


Grace à des lanceurs d'alerte, nous avons évité le H1N1, nous avons payé les vaccins, mais éviter une immense catastrophe.



Par Christian Cotten qui défend la famille d'Eliane Kabile (voir article d'hier)
Roselyne Bachelot (ex ministre de la santé), tu mens.
Et maintenant Bachelot est payée pour apparaître sur nos petits écrans
Combien de personnes retraitées vont-elles être éliminées par le vaccin contre la grippe cet hiver?

VACCINATION Discours de l'avocat Jean-Pierre Joseph*
Pourquoi nous avoir caché la multiplication étonnante des cas de maladies, après les vaccinations de masse dans le monde entier : multiplication par 6 des cas de variole aux Philippines en 1918 après la vaccination, par 2 des cas de diphtérie en France ou par 7 en Allemagne en 1935 après le vaccin anti-diphtérique, etc… Pourquoi une étude réalisée en Californie en 2010 montre-t-elle que 92 % des enfants atteints de coqueluche étaient vaccinés ? Pourquoi nous a-t-on caché que des milliers de malades neurologiques graves avaient en commun le vaccin contre l'hépatite B ? Pourquoi 13 pensionnaires d'une maison de retraite, vaccinées contre la grippe, sont-elles mortes de la grippe l'hiver 2005 ? Pourquoi l'autisme (dont le nombre de cas s'est multiplié par 10 en 5 ans aux U.S.A.) ne touche-t-il pas les enfants non vaccinés ? Pourquoi nos experts sont-ils dans le déni systématique du lien de causalité entre vaccins et graves handicaps ? Pourquoi nous aurait-on menti ? Et que faire pour nos enfants risquant des effets secondaires graves, uniquement car "c'est obligatoire" ? Comment la Justice réagit-elle ? Cette obligation ne serait-elle pas contraire au droit Européen, comme l'a laissé entendre la Cour de Strasbourg ? Les vaccins ne sont en effet plus obligatoires que dans 5 pays sur les 27 que compte l'Europe. Jean-Pierre Joseph est avocat au Barreau de Grenoble, auteur de "Les radis de la colère" qui montre les aberrations de la chasse aux sectes en France et du roman "Même les beaufs en robe noire dansent avec le diable".
Et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira jean 8: 32
Relaxe pour le père qui refusait de vacciner son fils
Publié par Le Nouveau Paradigme sur 12 Novembre 2015
Un jeune père et sa femme (non présente au tribunal) jugés pour avoir refusé de vacciner leur fils ont été relaxés par le tribunal correctionnel de Strasbourg...

Un médecin à suivre. Il a été radié de l'ordre des médecins
Dr Jean-Pierre Willem - Pourquoi guérir quand on peut prévenir ?
Un peu technique :-) Mieux vaut bien se nourrir et bien VIVRE
Voir l'alimentation vivante plus bas, jeûner une journée par semaine...

Le Dr Warburg a été l’un des éminents physiologistes du 20ème siècle, et il a découvert que la cause du cancer est une acidité trop importante dans le corps
---------------------------------------
LIVRE - Vaccins - On nous aurait menti ? L'avis d'un avocat – 7 juin 2013 de Jean-Pierre Joseph
Pourquoi nous avoir caché la multiplication étonnante des cas de maladies, après les vaccinations de masse dans le monde entier : multiplication par 6 des cas de variole aux Philippines en 1918 après la vaccination, par 2 des cas de diphtérie en France ou par 7 en Allemagne en 1935 après le vaccin anti-diphtérique, etc… Pourquoi une étude réalisée en Californie en 2010 montre-t-elle que 92 % des enfants atteints de coqueluche étaient vaccinés ? Pourquoi nous a-t-on caché que des milliers de malades neurologiques graves avaient en commun le vaccin contre l'hépatite B ? Pourquoi 13 pensionnaires d'une maison de retraite, vaccinées contre la grippe, sont-elles mortes de la grippe l'hiver 2005 ? Pourquoi l'autisme (dont le nombre de cas s'est multiplié par 10 en 5 ans aux U.S.A.) ne touche-t-il pas les enfants non vaccinés ? Pourquoi nos experts sont-ils dans le déni systématique du lien de causalité entre vaccins et graves handicaps ? Pourquoi nous aurait-on menti ? Et que faire pour nos enfants risquant des effets secondaires graves, uniquement car "c'est obligatoire" ? Comment la Justice réagit-elle ? Cette obligation ne serait-elle pas contraire au droit Européen, comme l'a laissé entendre la Cour de Strasbourg ? Les vaccins ne sont en effet plus obligatoires que dans 5 pays sur les 27 que compte l'Europe. Jean-Pierre Joseph est avocat au Barreau de Grenoble, auteur de "Les radis de la colère" qui montre les aberrations de la chasse aux sectes en France et du roman "Même les beaufs en robe noire dansent avec le diable".
--------------------------------------
Vaccins, mais alors on nous aurait menti ?
Par jean-pierre.joseph le lun, 20/08/2007 - 12:02
VACCINS : MAIS ALORS, ON NOUS AURAIT MENTI ??
Jean-Pierre JOSEPH,?
Avocat au Barreau de Grenoble
auteur de : ?
?-« Les radis de la Colère » (Ed. Louise Courteau)?
?-« Vaccins, l'avis d'un avocat : On nous aurait menti ? » (Ed. Marco Pietteur)?
?_____________________?
Pourquoi nous a-t-on caché le fait que dans les mois qui ont suivi le lancement du ??1er vaccin anti-polio en France en 1956, le nombre de cas de polio s'est multiplié ?par 6 ??
Pourquoi nous avait-on caché les mêmes multiplications de cas, lors des ?vaccinations de masse contre la variole aux Philippines en 1918, contre la Diphtérie ?en France en 1925, et plus récemment, contre la méningite en Afrique ??
Pourquoi 13 pensionnaires d'une maison de retraite de Lorraine, toutes vaccinées ?contre la grippe, sont elles mortes de la grippe en hiver 2005 ??
Pourquoi a-t-on oublié de nous dire que le chien qui avait mordu le petit alsacien ?vacciné par Pasteur, avait aussi mordu d'autres personnes du village qui ne furent ?ni vaccinées ni malades ??
On nous aurait menti ? Mais pourquoi ??
?________________ ?
Depuis plusieurs années, nous tremblons périodiquement à l'annonce d'un ?nouveau risque d'épidémie qui, si l'on en croit les media, va terrasser un grand ?nombre d'entre nous. ?
Et quand nous apprenons que, contre cette nouvelle menace, « il n'y a pas de ?vaccins », nous sommes glacés de terreur, et prêts à vivre à la cave avec des stocks ?d'eau et de boites de conserves.?
Mais il semble que le danger de la maladie de la vache folle soit passé, sans ?vaccins : seules quelques dizaines de personnes auraient été touchées.?
Il semble également que la pneumopathie atypique, qui, toujours selon les ?media, devait nous décimer, n'ait touché que quelques centaines de personnes dans ?le monde, et aujourd'hui, plus personne n'en parle. Pourtant il n'y avait pas de ?vaccins non plus. (Peut être est-ce pour cela qu'on n'en parle plus)?
La grippe aviaire nous guette : verrons nous le même scénario ??
L'humanité peut elle survivre sans vaccins ??
Au Moyen-Âge, tout comme les nouvelles maladies que nous connaissons ?aujourd'hui, la peste, le choléra, la suette picarde se sont arrêtées brusquement, ?sans vaccins, après avoir fait, beaucoup de victimes, il est vrai. ?
L'épidémie de grippe espagnole en 1918, s'est aussi brusquement arrêtée, ?après avoir fait entre 20 et 50 millions de victimes dans le monde ?
Les victimes auraient-elles été moins nombreuses, ou plus nombreuses, ?s'il y avait eu des vaccins ? ?
La question parait absurde ? Et pourtant...?
Les vaccins contiennent soit, de l'hydroxyde d'aluminium à des doses 30 fois ?supérieures au seuil toxique, soit des dérivés du mercure, soit encore des éthers de ?glycol, parfois du sérum de veau ou des cellules cancérisées. Ces produits toxiques ?sont nécessaires, selon les fabricants, qui les appellent des adjuvants de ?l'immunité, et qui indiquent que sans ces adjuvants, ils seraient inefficaces.?
Les vaccins, selon de nombreux scientifiques, sont responsables de milliers ?de maladies neurologiques graves, scléroses en plaques, encéphalites, morts subites ?du nourrisson... Le personnel des hôpitaux, les rares fois où il fait la relation de ?cause à effet entre le vaccin et la maladie, aurait la consigne, soit de ne rien dire ?aux familles, soit de les culpabiliser en disant par exemple « ...Son organisme n'a ?pas supporté le vaccin... ». Dans certains hôpitaux psychiatriques, il existe des ?pavillons entiers, peuplés de malades, hospitalisés à vie avec le discret diagnostic ?d' « encéphalite post-vaccinale »...?
Depuis 1994, les substances d'origine bovine sont interdites dans les ?produits pharmaceutiques. ?
Or le BCG est fabriqué à partir de la bile de bœuf. Ainsi la Loi, jusqu'en juillet 2007, ?nous obligeait à administrer à nos enfants des produits qu'elle interdisait par ?ailleurs ! (L'obligation vaccinale pour le BCG vient d'être suspendue par la Loi du ??19 juillet 2007) Déjà Sylvie SIMON, dans son ouvrage « Vaccination, l'Overdose », ?écrivait il y a quelques années "...Le BCG bovin a été interdit en 1955 après 20 ans ?d'utilisation, en raison d'une tuberculinisation rendant la viande impropre à la ?consommation. Il reste cependant obligatoire en France pour les humains. Aurait-on ?moins d'égard envers nos enfants qu'envers nos vaches..."?
? ?
Bien plus, la Loi oblige avant tout acte vaccinal, de prendre « toutes les ?précautions », c'est-à-dire de procéder à des examens destinés à dépister ?d'éventuels risques graves pour chaque individu. Mais seuls les vétérinaires le font ?pour les animaux !...?
Ceci montre bien qu'en cette matière, nous sommes totalement bovinisés, ?chloroformés, et que, dans toutes les couches de la société, nous avons perdu tout ?sens critique, acceptant sans broncher des affirmations contradictoires, comme des ?disciples d'un gourou enseignant des dogmes ; les plus acharnés étant ceux-la ?même qui n'ont jamais vérifié ni dans la littérature médicale, ni sur le terrain, ?l'efficacité des vaccins.?
En effet, ceux qui font « cocorico » en allant vacciner des pauvres gens du ?tiers monde, restent- ils après sur place, pour contrôler ce qui se passe après les ?vaccinations ? Ils auraient de grosses surprises !?
Ces risques valent-ils la peine d'être courus ? Depuis un siècle, à chaque ?campagne de vaccination, tant en Europe qu'en Afrique ou en Asie, le nombre de ?cas de la maladie que l'on combattait s'est toujours multiplié par 4 voire par 6 dans ?les mois qui ont suivi la vaccination de masse. (variole aux Philippines au début du ?vingtième siècle, diphtérie en France en 1925, polio en France en 1956, récemment ?méningite en Afrique, etc...)?
Pourquoi nous l'a-t-on caché en nous faisant croire le contraire ? Quand ?les épidémies s'arrêtent (comme elles l'ont toujours fait dans l'histoire de ?l'humanité), l'on crie alors victoire, en attribuant cela au vaccin.?
Pourquoi, (selon le Pr. GREENBERG) au moment de l'épidémie de polio des ?années 60, dans l'Etat du Massassuchetts, lorsque les autorités américaines se ?sont aperçues que les ¾ des sujets atteints étaient correctement vaccinés, a-t-on ?changé la définition de la maladie, diagnostiquant alors chez tous ceux qui ?arrivaient dans les hôpitaux des encéphalites, des méningites, etc... créant ainsi ?l'illusion que le vaccin avait éradiqué la maladie ? ?
Si au Moyen-Âge, au plus fort des épidémies de peste ou de choléra, un ?alchimiste avait distribué de la bave de crapaud à toute la population, tous ceux qui ?ne sont pas tombés malades, auraient cru avoir été sauvés grâce au produit, car ?ces épidémies se sont toujours arrêtées naturellement sans décimer toute ?l'humanité. ?
Le chien qui avait mordu le petit alsacien « sauvé » de la rage par Pasteur, ?avait aussi mordu une partie du village qui n'a été ni vacciné ni malade !?
Mais alors, on nous aurait menti ? Mais pourquoi donc ? Quel hasard ! la ?France est un des plus gros pays producteurs de vaccins du monde !?
?11 pays d'Europe ont abandonné l'obligation vaccinale, certains en ?totalité, d'autre partiellement. En France on ne connaît même pas cette ?information. Comme par hasard, chez nous le vaccin est une religion (ensemble de ??«vérités » que, par définition, l'on s'interdit de vérifier). François MITERRAND n'a-t-il ?pas dit « La santé des français est une marchandise qui se vend ».?
Combien cette réflexion était pleine de bon sens ! Ainsi, par exemple, le ?journal « Alternative Santé » de mars 2006 dénonçait : « ...Après l'Académie de ?médecine, le Conseil National de la Pédiatrie réclame la suppression du BCG ?chez tous les enfants, en raison de ses effets secondaires. Le gouvernement ?fait la sourde oreille ...» ?
Le Dr. Jean Méric, dans son ouvrage « vaccinations, je ne serai plus complice, écrit ;?
?"...Une étude en Inde (sous l'égide de l'O.M.S.) en milieu tuberculeux, a concerné un ?énorme échantillon de population, le plus gros échantillon jamais étudié, un groupe de ?villages, au total 209 villages, soit un échantillon de population de 260.000 ?personnes. De plus, ces habitants ont été suivis pendant une très, très longue ?période, exactement 7 ans et demi. C'est l'étude la plus vaste et la plus longue jamais ?réalisée en foyer infecté. Non seulement cette étude n'a montré aucune protection pour ?les vaccinés par le BCG, mais au contraire, les tuberculoses chez les vaccinés ont ?été plus graves, tuberculoses miliaires... Les Anglais ont abandonné, à cause de son ?inefficacité, le BCG et pourtant n'ont-ils pas, eux aussi, une forte population ?d'immigrés venant de pays hautement contaminés (Inde, Bengladesh)" ?
?(O.M.S. Bulletin n° 57 de 1979)?
Ainsi depuis 1979, on sait que le BCG est inefficace, et dangereux. Pourquoi a-t-on ?continué ? Les vaccinations seraient elles de simples opérations commerciales sur ?le dos de notre santé ??
La simple lecture des titres des ouvrages publiés depuis 30 ans sur l'inefficacité et ?la dangerosité des vaccins devrait faire réfléchir :?
-« Les vaccins n'ont pas fait reculer les épidémies » (Pr. F. DELARUE)
-"La mafia médicale" (Dr. G. Lanctôt) Ed. Voici la Clé,
-"La dictature médico-scientifique" (Sylvie Simon) Ed. Filipacch,
-"Vaccination, erreur médicale du siècle" (Dr. L. De Brouwer) Ed. Louise Courteau,
-"Danse avec le diable" (G.Schwab) Ed. Courrier du livre,
-« Les charlatans de la médecine » (C.V. D'AUTREC) Ed. La table ronde
-"Dossiers sur le gouvernement mondial" (A.Meurois-Givaudan) Ed. Amrita,
-"La guerre des virus" (L.Horowitz) Ed. Félix,
-"Au coeur du vivant" (J. Bousquet) Ed. St Michel,
-"Le malade déchaîné" (R. Bickel) Ed. ALTESS.
-"Vaccinations : l'Overdose" (Sylvie Simon) Ed. Déjà
-"Tétanos, le mirage de la vaccination" (F. JOET) Ed. Alis
-"Pour en Finir avec Pasteur" Dr Eric Ancelet (Ed Marco Pietteur)
-"La Santé confisquée" Mirko et Monique Beljanski (Ed Compagnie)
-"La lumière médicale" Dr Norbert Bensaïd (Ed Le Seuil)
-"Mon enfant et les vaccins" Dr F. Berthoud (Ed Soleil)
-"On peut tuer ton enfant" (Dr P. Chavanon) Ed Médicis
-"Les Vérités indésirables- Le cas Pasteur" (archives Internationales Claude Bernard) Ed La Vieille Taupe 1989,
-"L'intoxication vaccinale" (F. Delarue) Ed Le Seuil 1977
-"La rançon des vaccinations (Simone Delarue) Ed LNPLV 6°Ed 1988
-« le procès des vaccinations obligatoires » (Dr. J. KALMAR – Me J. EYNARD, Avocat Grenoble 1961,
-« Pour la liberté, contre l'obligation des vaccinations » Marcel LEMAIRE (Préface de Me F. HOFFET, Avocat Strasbourg) 1961
-"L'intox, quelques vérités sur vos médicaments" (Dr Bruno Donatini) Ed MIF
-"Des lobbies contre la santé" Roger Lenglet (Ed Syros)
-"Des enfants sains même sans médecins" (Dr R.Mendelsohn) Ed Soleil 1987
-"La poliomyélite, quel vaccin  quel risque  " (Dr Jean Pilette) Ed de l'Aronde 1997
-"La catastrophe des vaccins obligatoires" (Pr. TISSOT) Ed. de l'Ouest 1950
-"Les dessous des vaccinations (Dr. SCOHY) Ed. Cheminements
-"Vaccinations : le droit de choisir" (Dr. F. CHOFFAT) Ed. Jouvence
-« Vaccin Hépatite B : Les coulisses d'un scandale » (Sylvie SIMON et Dr. Marc VERCOUTERE) Ed. Marco Pietteur,
-« La santé publique en otage » (Eric GIACOMETTI) Ed. Albin Michel
-« La médecine retrouvée » (Dr. Jean ELMIGER) (Ed. Léa)
-« La faillite du BCG » Dr. Marcel FERRU
-« Déjà vacciné  Comment s'en sortir  » (Sylvie SIMON)
-« vacciner nos enfants  » Dr. Françoise BERTHOUD (Ed. Soleil)
-« Vaccinations, les vérités indésirables » (Pr. GEORGET) Ed. DANGLES : Préface du Pr. CORNILLOT, Doyen de la Fac. De Médecine de BOBIGNY. (*)
-« Les vaccinations en question » Me AUTERIVE, Avocat, Paris, G. BUCHWALD, J. CLEMENTS, B. DUNKBAR, K. GAUBLONNE, M. GEORGET, L. HESSEL, K. HOPPENBROUWERS, P. LANNOYE, D. MIEDICO, P. SHATTOK (Ed. Frison-Roche)
-« Vaccination, la grande illusion » (ouvrage sous forme de B.D.) René BICKEL 2003
-« Vaccinations, je ne serai plus complice » (Dr. Jean MERIC) Ed. Résurgence 2004.
-« Les vaccins sont des poisons » (Dr. Tal SCHALLER) Ed. Vivez Soleil
-« Les 10 plus gros mensonges sur les vaccins » (Sylvie SIMON) Ed. DANGLES 2005.
-« Vaccins, l'avis d'un avocat : On nous aurait menti  » (Jean-Pierre JOSEPH) Ed. Marco Piétteur. 2006
-« VACCINS, l'avis d'un médecin holistique » (Dr. TAL SCHALLER) Ed. Marco Pietteur 2006
Ce qui est incroyable est que, non seulement la quasi-totalité de l'opinion publique française, mais en plus 90 % des médecins ignorent l'existence même de ces publications. Le fait que la France soit le pays producteur de vaccins par excellence en Europe, ne serait-il pas qu'une coïncidence
Jean-Pierre JOSEPH est avocat au Barreau de Grenoble.?
Il est aussi instructeur fédéral de karaté, musicien et auteur compositeur.?
A l'occasion d'un procès médiatisé, (TF1 émission « 7 à 8 » : défense d'un français accusé du ?meurtre de sa femme) il a séjourné en République d'Haïti en 2001, sans vaccins, et sans ?traitement préventif contre le paludisme. Par contre, il savait ce qu'il fallait ne pas manger et ?ne pas boire, lors de son séjour. Il est revenu criblé de piqûres de moustiques, et n'est ?toujours pas malade...?

Que la nourriture soit ton médicament
L'alimentation vivante nous épargne les maladies.
-------------------------------------------------------------------------
*Le chef de la ligue, Matteo Salvini, a qualifié les vaccins obligatoires de "inutiles" et a déclaré qu'ils étaient "dans de nombreux cas dangereux, voire nocifs".
Maintenant, ils ne seront pas nécessaires.
Par un vote de 148 voix contre 110, à la chambre haute du Parlement, l'Italie a brisé les lois sur les vaccins obligatoires et se veut «plus inclusive».
Les 10 vaccins obligatoires préscolaires ou garderies sont maintenant suspendus, du moins en termes de lois obligatoires.
Le parti démocrate a adopté la loi initiale sur les vaccins obligatoires en juin 2017, mais maintenant, un an plus tard et en pleine révolution en Italie, les parents ne seront plus obligés de se conformer. À l'origine, les démocrates utilisaient une épidémie de rougeole pour alimenter l'adoption de la loi.
Le Mouvement des cinq étoiles et la Ligue, deux partis politiques souvent considérés comme ayant grandi dans la foulée de l'ascension de Trump, ont déclaré craindre que les enfants soient exclus des communautés.
Roberto Burioni, un microbiologiste, a exprimé son mécontentement sur CNN. L'article de CNN indique que la décision a «envoyé une onde de choc à la communauté scientifique» et l'un de leurs titres était le suivant: «Pourquoi c'est dangereux». En résumé, les médias grand public ne gèrent pas cela du tout.
CNN n'était pas le seul point de vente traditionnel ou le défenseur pro-du vaccin obligatoire à fondre, pas de loin.
Source : Vaxxter
http://initiativecitoyenne.be/2018/08/italie-suppression-de-la-vaccination-obligatoire.un-vote-historique.html
-----------------------------------------------------------------------------
A la télé, en France, on nous gratifie d'une pub sur l'institut Pasteur qui sauverait des vies et on nous demande de mettre encore la main au porte monnaie pour assassiner le peuple français
L'arnaque de la vaccination
Manipulations et falsification des données relatives à la vaccination par l'OMS (notamment financée par Rockefeller), absence de preuves scientifiques quant à l'utilité réelle des vaccins, véritable mythologie construite autour de Pasteur et des vaccins, multiplication des maladies en même temps que le nombre de vaccinations augmente chez les enfants etc.
Les enfants non-vaccinés sont nettement en meilleure santé

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.