jeudi 20 septembre 2018

20/09 - MARINE LE PEN REFUSE UN EXAMEN PSY 
POUR AVOIR POSTÉ DES PHOTOS DE DAECH SUR TWEETER.  





Qui est le coupable ? Celui qui dénonce les horreurs ou celui qui en est responsable?

Marine Le Pen s'est insurgée jeudi contre un examen psychiatrique ordonné par la justice, dans le cadre de l'instruction la visant pour avoir diffusé des photos d'exactions du groupe Etat islamique sur Twitter, une expertise pourtant prévue par la loi.
https://www.youtube.com/watch?v=aDjuzx7RXR0

"C'est proprement hallucinant. Ce régime commence vraiment à faire peur", a écrit sur son compte Twitter la présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN), qui a rendu elle-même publique cette mesure, en publiant l'ordonnance prévoyant cet examen.
"Je croyais avoir eu droit à tout: eh bien non ! Pour avoir dénoncé les horreurs de Daech par tweets, la justice me soumet à une expertise psychiatrique ! Jusqu'où vont-ils aller ?!", a aussi tweeté la finaliste de la présidentielle en 2017.
Sollicité par l'AFP, le parquet de Nanterre a rappelé que Mme Le Pen avait été mise en examen pour "diffusion de message violent susceptible d'être vu ou perçu par un mineur", un délit réprimé à l'article 227-24 du code pénal.
Pour ces infractions, la loi impose que les personnes poursuivies soient soumises à une expertise médicale - selon l'article 706-47-1 du code de procédure pénale.

"Régimes totalitaires" 
Datée du 11 septembre, l'ordonnance demande de procéder à un examen psychiatrique de Marine Le Pen "dans les délais les plus brefs".
Cet examen vise notamment à vérifier "si elle est en mesure de comprendre les propos et de répondre aux questions" et si "l'infraction reprochée au sujet est en relation avec des éléments factuels ou biographiques de l'intéressé".
Dans les couloirs de l'Assemblée, la députée a affirmé qu'elle ne se rendrait pas à cette expertise. "Je n'irai pas bien entendu me soumettre à cette expertise psychiatrique et j'attends de voir comment le magistrat entend m'y contraindre", a-t-elle déclaré.
La députée du Pas-de-Calais estime que cette mesure relève de régimes dictatoriaux. "Dans les régimes totalitaires c'est une des méthodes qui est utilisée contre les opposants. Les faire passer pour des fous" et "je commence à trouver ce régime un peu inquiétant", a-t-elle dit, soutenue dans ce sens par ses partisans sur Twitter.
Le chef de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a estimé sur Twitter que ce n'était "pas avec des méthodes pareilles qu'on fera reculer l'extrême droite". Celui qui avait qualifié Mme Le Pen de "semi-démente" pendant la campagne de 2012 a exprimé son "désaccord total avec la psychiatrisation de la décision politique". "Madame Le Pen est politiquement responsable de ses actes politiques", a-t-il estimé.
 
Elle subit les mêmes attaques que son Père Jean-Marie Le Pen après avoir rompu avec lui pour ne plus être diabolisée.
Pourquoi épargner ceux qui produisent des films obscène, qui mettent à la disposition des enfants des jeux vidéos violents, sans parler des pédophiles nombreux parmi nos hommes politiques qui échappent à la justice. Et toutes ces revues pornographiques, ces sex-shop, ces affiches exhibant des femmes dénudées dans nos rues à la vue de nos enfants....
Nos hommes de "pouvoir" ont vraiment peur, ils sont vraiment à cours d'idée pour en arriver là. C'est Macron qui devrait subir un examen psychiatrique, mais par un psy qui ne ferait pas partie de leur réseau de francs-maçons.

"Macron est un psychopathe" : l’analyse d’un psychiatre italien
Il se prend tantôt pour Hitler, tantôt pour le roi soleil à Versailles....


Le jugement de l'ancien président Sarkozy est une fois de plus reporté par ses amis franc-maçons.
* Sarkozy se croit intouchable. Il l'est tant que ses pareils sont au pouvoir. Quand ce sera le peuple tout sera différent.
Procès Bygmalion: Sarkozy attend la réponse de la justice sur ses recours

Bygmalion : retour sur une affaire qui a ébranlé l'UMP
--------------------------------
Pourquoi Marine Le Pen séduit (de plus en plus) les policiers
Les policiers sont appelés à manifester pour leurs conditions de travail et la reconnaissance de leur métier, ce mercredi, par leur syndicat SGP. Des policiers qui s'apprêteraient à voter en nombre pour Marine Le Pen, au second tour de la présidentielle, selon une étude du Cevipof. RMC a rencontré Gilles, policier des Bouches-du Rhône, qui expliquent pourquoi les idées du Front national le séduisent. Bourdin Direct est une émission d’information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l’actualité.

Les syndicats de police ne sont pas les plus honnêtes
-----------------------------------------
Ils essaient vraiment de museler le parti de Marine le Pen qui monte en flèche. Ils avaient déjà fermé ses comptes en banque pour la priver des dons de ses adhérents.
Puis il y a eu ceci avant les vacances. Un nouveau coup d'état. le système étrangle le RN, ancien FN :
Marine Le Pen crie au meurtre politique les juges retiennent 2 millions de subvention publique.!

Ils n’empêcheront rien. La déferlante arrive de toutes parts. Il s'enlisent dans le marécage qu'ils ont créé, nous le peuple avons appris à y survivre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.