vendredi 27 juillet 2018

+27/07 - AFFAIRE MACRON : FIN DE LA MASCARADE 
DE COMMISSION D'ENQUÊTE À L'ASSEMBLÉE NATIONALE. 
«C’EST LA NOTION DE DISSIMULATION 
QUI CRÉE L’AFFAIRE ÉTAT». 


Derrière cette passe d’armes, le terme « affaire d’Etat », qui n’est pas défini juridiquement, pose question. Depuis le début de la Vème République, qui donne des pouvoirs très forts au président de la République, les mandats exécutifs ont souvent été entachés d’une affaire d’Etat :
  • Ben Barka pour Charles de Gaulle (1965),
  • Markovic pour Georges Pompidou (1968),
  • les diamants de Bokassa pour Valéry Giscard d’Estaing (1979),
  • le Rainbow Warrior pour François Mitterrand (1985), sans compter son cancer non déclaré et Mazarine, sa fille cachée qui logeait avec sa maitresse à l'Élysée
  • les emplois fictifs de la Mairie de Paris pour Jacques Chirac (1999),
  • Karachi pour Nicolas Sarkozy (20202),
  • ou encore Cahuzac pour François Hollande (2012)…
------------------------------------------------------
Macron. On le voit partout sauf à PARIS.
En temps de crise ça serait pourtant sa place. Mais il fuit.

La tempête dans un "verre d'eau", déclaration de Macron en Espagne en visite chez le ministre espagnol qui est accusé lui aussi d'avoir failli. Il a utilisé un avion aux frais de l'état pour se rendre à un concert, je crois.

Affaire Benalla: "une tempête dans un verre d'eau" pour Macron

Ça chauffe à tous les niveaux, La Gare Montparnasse à Paris, est bloqués à cause d'un incendie. Ce soir Plus longue éclipse de lune du siècle
Un transformateur d'Issy-Les-Moulineaux a pris feu. Il s'en passe à Issy, Benalla devait s'y marier. Étrange! Comme c'est étrange!
Ils ne font pas nous laisser la victoire sans nuisances.

Macron a la main sur L'ASSEMBLÉE NATIONALE, donc sur la commission d'enquête où la "ripoublique en marche" est prioritaire, les députés de l'opposition et même de LaRem se rebiffent.
------------------------------------------------------
AFFAIRE BENALLA : LA COMMISSION ENQUÊTE IMPLOSE
Guillaume Larrivé, co-rapporteur, essaie depuis le début de limiter la main mise sur la commission sur l'enquête. Il quitte aussi ce théâtre de Guignol. Marine Le Pen se décide à aller suivre les commissions d'enquête du Sénat

Guillaume Larrivé un des porte-paroles du parti "Les républicains", avait salué publiquement l'appel à "l'insoumission" d'Élisabeth Badinter, la philosophe qui avait appelé, le 4 avril 2016, au « boycott » des marques vendant des tenues islamiques. Il a tiré une expérience de son long passage au cabinet du ministère de l'Intérieur sous Sarkozy et Hortefeux, et l'utilise non pas pour son ambition mais pour le bien de la France et conserve sa liberté de pensée et d'action.


Yaël Braun-Pivet, présidente de la commission d’enquête et faisant partie de La République en marche donc complice de Macron, bloque tout depuis le début, elle ne convoque pas les bonnes personnes, ceux que réclament Guillaume Larrivé et les députés, et fait  tout pour que l'opposition n'ait pas trop de temps pour s'exprimer. Guillaume Larrivé le déplore depuis le début et essaie de contre balancer, heureusement le Sénat qui n'est pas aux mains de LaREM a pu les entendre et Marine Le Pen a fini par s'y rendre.

Le corapporteur Guillaume Larrivé (Les Républicains) a claqué la porte jeudi 26 juillet.
Chronique d’un échec annoncé. Jeudi 26 juillet, en fin d’après-midi, le député Les Républicains (LR) Guillaume Larrivé a annoncé ce qui semblait inéluctable depuis plusieurs jours. « Je suis contraint de suspendre ma participation à ce qui n’est devenu, hélas, qu’une parodie », a déclaré le corapporteur de la commission d’enquête parlementaire lancée à l’Assemblée nationale dans la continuité de l’affaire Benalla. Dans son sillage, l’ensemble des groupes d’opposition ont annoncé qu’ils tournaient également le dos à cette commission censée « faire la lumière sur les événements survenus lors de la manifestation parisienne du 1er-Mai ». Depuis lundi, ses membres tentent, dans un climat très tendu, d’identifier comment fut rendue possible la présence d’Alexandre Benalla, chargé de mission à l’Elysée, place de la Contrescarpe à Paris, où il a molesté deux personnes.


Nicolas Dupont-Aignan appelle ses collègues à boycotter la Commission d’Enquête
Nicolas Dupont-Aignan appelle ses collègues de l’opposition et du Modem à boycotter la Commission d’Enquête de l’Assemblée nationale.
--------------
* Livre - "Insoumission. Pour que vive la nation" " 12 janvier 2017 de Guillaume LARRIVÉ
L'Histoire de France n'est pas finie : la soumission ne peut être le destin de notre Nation. Parce qu'il ne cache rien des périls qui menacent la France, Guillaume Larrivé plaide pour un réarmement civique, politique et juridique de la Nation. Il propose ainsi le logiciel d'une nouvelle droite française, républicaine et patriote. Notre pays est affaibli par des décennies de renoncements. Le pouvoir n'exerce plus le pouvoir. Le système politique est à bout de souffle. L'immigrationnisme fait des ravages. L'ennemi islamiste s'attaque à une Nation fragilisée. C'est le mal français. Mais il n'est pas trop tard pour réarmer la Nation, dans toutes ses dimensions. C'est le combat d'une génération. Organiser un contre-choc migratoire, assumer la belle idée de l'assimilation, apporter une réponse nationale à la question musulmane, rebâtir la justice au nom du peuple français, réussir la transformation sécuritaire : voilà les urgences opérationnelles. Pour les mettre en œuvre, il faudra conduire des changements institutionnels majeurs. La puissance retrouvée de l'État passera par la modernisation de la Vème République et la réinvention d'une Europe au service de la Nation. Pour que la France reste la France, le temps de l'insoumission est devant nous.
http://www.auxerretv.com/content/index.php?post/2016/10/28/Guillaume-Larriv%C3%A9-publie-un-livre-intitul%C3%A9-l-Insoumis
La désobéissance civile de Gandhi, Thoreau...
---------------------------------------------------
"Mascarade" E. Coquerel explique pourquoi la FI a quitté la Commission des Lois 26/7
Benalla va raconter sa "fable" au journal "Le Monde", dont le journaliste Fabrice Lomme tombe sous son "charme" qui relaie ses mensonges (c'est gros), et se dit persécuté par les policiers. L'effet miroir ! Il redit que les manifestations étaient très violentes Place de la Contrescarpe. Nous avons vu les images et savons qu'il n'en est rien
Benalla a la ruse de beaucoup d'arabes pour arrivera ses fins

Entretien exclusif : Alexandre Benalla livre SES vérités

---------------------------------------------------
Motion de censure déposée en application de l'article 49 alinéa 2 de la Constitution par M. Christian Jacob et 90 membres de l'Assemblée
http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/motion_censure_juillet2018

Une deuxième motion de censure va être déposée, comme le dit Olivier Faure PS, il n'auront pas la majorité, mais ceci est fait dans le but d'alerter le peuple sur la main mise de Macron sur la commission d'enquête de l'Assemblée Nationale.
-----------------------------------
Sur les lieux de la manif du 1er mai, se trouvait la CRS15 et ceci avait été préparé dans les locaux de la CRS1

Ce matin a été convoqué à la commission d'enquête de l'Assemblé Nationale,  Pierre Leleu (accent chti*), commandant de l'unité CRS15 de *Béthune Écoutez bien : La réunion préparatoire de la manif du 1 er mai a eu lieu comme toujours apparemment à la CRS1 de Vélizy en région parisienne. Je rappelle que c'est celle du CRS Marc Granié, faisant partie du CNT qui a été interné après la diffusion de sa vidéo le 2 mai. Drôle de coïncidence et le 5 mai, le CNT montait sur'l'Elysée! Je ne pense pas dire de bêtises (de Cambrai), la chaleur liquéfie des fois le cerveau.
Béthune présent place de la Contrescarpe le 1er mai. Il dit ne pas avoir été mis au courant de la participation de Benalla à cette manifestation. Ceci n'a pas d'importance, car même si cette commission était truquée, les députés ont fait parler ou mentir les personnes auditionnées et les preuves sont là. 

Guillaume Larrivé est absent aux côté de la président et la salle s'est bien vidée. Autant suive cela de son ordinateur
et laisser quelques député interroger la personne que la président a bien voulu convoquer,
étant entendu qu'il ne peut dire qu'une partie de la vérité. Sinon!!!
Les personnes tabassées par Benalla étaient assises à la terrasse d'un café, ont été agressés par des "forces de polices, peut-être gazés, (le 5 mai 2 barges nous ont gazés gratuitement, j'ai les photos et le film) et on lancé une bouteille sur eux.... J'ai assisté à ces scènes...

L'intervention de Benalla le 1er mai "n'a pas apporté de plus-value" aux forces de l'ordre. 
Benalla a dit, par l'intermédiaire de son avocat, avoir voulu aider la police :-)
La présidente de la commission dit que les personne tabassées par Benalla ont été extrêmement agressives et elle le martèlera sans aucune finesse, une honte !!!! Elle aura a répondre de sa traîtrise car elle charge la mule. Elle remet ça avec le nombre de personnes interpellées dans les manifs n'est pas révélateur des faits, ils attrapent souvent n'importe qui dans le tas.
Écoutez bien à 11mn: La réunion préparatoire de la manif du 1er mai a eu lieu comme toujours apparemment à la CRS1 de Vélizy en région parisienne. Je rappelle que c'est celle du CRS Marc Granié, faisant partie du CNT qui a été interné après la diffusion de sa vidéo le 2 mai. Drôle de coïncidence et le 5 mai, le CNT montait sur'l'Elysée! Je ne pense pas dire de bêtises (de Cambrai), la chaleur liquéfie des fois le cerveau.
Depuis le début de l'affaire Benalla, je sens une petite voix qui me force à me poser la question sur cette "coïncidence".
Plus en détail, de bonnes question sur le Back Bloc qui a pu se déplacer du Pont d'Austerlitz à la tête de la manif sans être iniquités malgré les nombreuses caméras. Le Black Bloc ne se trouvait pas sur la Place de la Contrescarpe :
La présidente de la commission, a, par son comportement, provoqué la fuite des députés, mais la Force est avec nous. La présidente fait dire que les personnes agressées par BenAlla étaient agressives. Lancer des bouteilles pour se défendre est normal.
-----------------------------------
Sur BFM tout est montré maintenant, nous venons de voir Benalla donner des ordres aux forces de police lors du retour des bleus; qui aurait été dans son rôle alors qu'il aurait été démis de ses fonctions. Benalla un porteur de bagage de Christophe Castaner*, sa seule déclaration.
Porte parole d'Emmanuel Macron pendant la campagne électorale, Délégué général de La République en marche.

Enfin des médias, des informations qui informent.
Forces de polices et journaliste peuvent enfin parler, les scientifiques et autres "spécialistes aux ordres vont suivre

Ça va trop vite, je n'arrive pas à mettre les infos que j'ai préparé qu'il en tombe d'autres.
Affaire Benalla: des photos mettent à mal la version de l'Élysée
Dans l'article que suit, nous voyons Benalla auprès du couple Macron dans des manifestation officielles.

Affaire Benalla: un député LFI (ugo Bernalicis, ancien fonctionnaire du ministère de l'intérieur) envisage de "convoquer Brigitte Macron" devant la commission d'enquête
https://www.bfmtv.com/politique/affaire-benalla-un-depute-la-france-insoumise-envisage-de-convoquer-brigitte-macron-devant-la-commission-d-enquete-1493246.html

Affaire Benalla «Le copinage avec le président de la République est en cause»
Entretien du 26/07/2018 avec Jacques Myard, maire LR de Maisons-Laffitte et ancien député. Il estime que le président n'est «pas seulement responsable, mais coupable», réclame des contre-pouvoirs, et, rebondissant sur les débats sur réforme constitutionnelle, considère cette dernière comme un «crime contre les institutions». Selon lui, Emmanuel Macron veut gouverner la France comme un monarque, avec autour de lui une «camarilla» asservie de technocrates


Les bonnes et courtes vidéos pour suivre ce feuilleton ici :

La commission d'enquête du Sénat qui n'est pas piégé par LaREM donne de bons résultats. 

J'ai un peu perdu le fil des événements depuis 14h. Je reviens de Paris, il y a une belle pagaille avec le problème de la gare Montparnasse. Mais ça va permettre de rénover notre système ferroviaire. 
L'ancien monde est en train de s'écrouler. 


Le CNTF est prêt pour la Transition

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.