lundi 16 juillet 2018

+++16/07 - NIKOLA TESLA 
ET ALBERT EINSTEIN. 
IL FAUT EN FINIR AVEC L'HYPOCRITE "SECRET DÉFENSE"!


Par Rand Clifford pour Veterans Today le 23 juin 2018
Lorsqu’on a demandé à Albert Einstein 1879-1955, comment on se sentait d’être « la plus intelligente personne vivante », il a répondu : « Je ne sais pas, il faut que vous posiez la question à Nikola Tesla 1856-1943».

Certains spécialistes doutent de la véracité de cet échange, en grande partie parce que Tesla … eh bien, en 1934, le jour de son 79ème anniversaire, Tesla avait qualifié la Théorie de la Relativité d’Einstein de « … mendiant drapé de pourpre que des personnes ignorantes prennent pour un roi ».


Autres citations de Tesla concernant ses désaccords publics avec Einstein sur la Théorie de la Relativité : « … une accumulation d’erreurs et d’idées trompeuses violemment opposées aux enseignements des grands hommes de science du passé et même au bon sens … la théorie enveloppe toutes ces erreurs et illusions dans un magnifique habillage mathématique qui fascine, éblouit et rend les gens aveugles aux erreurs sous-jacentes. Ses partisans sont des hommes très brillants, mais ce sont des métaphysiciens plutôt que des scientifiques ».
« Pas une seule des hypothèses de la relativité n’a été prouvée ». (New York Times du 11 juillet 1935, p. 23).

Einstein était évidemment plus intelligent que quiconque ; son « Je ne sais pas, il faut que vous posiez la question à Nikola Tesla » en est certainement une preuve à la fois subtile et profonde. Peut-être que cela dépend de la définition que vous donnez à « intelligent ».

La révérence témoignée à Einstein, historiquement et publiquement, semble assez générale. Sa position éminente a été gravée dans l’esprit du public par ceux qui contrôlent la mentalité du public, le Statu Quo du Pouvoir (SQP).

Le cas de Tesla est exactement inverse ; les preuves en sont accablantes. Essayez de trouver des gens aujourd’hui qui savent qui est Nikola Tesla – c’est ce que j’ai fait hier dans le Centre Commercial du Nord de Spokane. J’ai abordé des gens apparemment abordables avec une simple question : « Que signifie pour vous le nom ‘Tesla’ ? »

En n’interrogeant que des personnes sans téléphone portable à la main, j’ai fini par trouver 66 personnes dont les mains (et les esprits ?) n’étaient pas encombrées. Deux tendances ont émergé ; pour les personnes de moins de trente ans, pas une seule n’a dit autre chose que : « … voitures électriques, incendies de batteries, défaillances de l’autopilote ». Conformes à la propagande du SQP.

Néanmoins, j’ai pu trouver 3 personnes qui ont répondu : « Nikola Tesla ». Toutes d’âge moyen. Oui, 5% des personnes interrogées étaient au courant de l’existence de la personne peut-être la plus importante de l’humanité.
Bien sûr, l’échantillon était limité. Mais fournit pourtant une indication évidente de la réussite de l’opération du SQP pour effacer Nikola Tesla de la mémoire du public. Qui rappelle la chanson immortelle des Pink Floyd : Brain Damage(Dégâts au cerveau – de l’album Dark Side of the Moon).

Donc pourquoi l’homme qu’Einstein avait présenté comme la personne vivante la plus intelligente a-t-il été aussi vilipendé par le SQP – virtuellement au point de devenir inexistante ?
D’emblée, un premier exemple flagrant de l’opposition de Tesla au SQP a été son affirmation souvent répétée : « La science n’est qu’une perversion d’elle-même à moins d’avoir pour but ultime l’amélioration de l’humanité ».
Entre-temps, le SQP demeurait obsédé par son : « Arrêt du développement humain ». Considérez donc cette citation de William Casey, Directeur de la CIA de 1981 à 1987 : « Nous saurons que notre programme de désinformation est achevé lorsque tout ce que croira le public Américain sera faux ».
Bien sûr de la part du SQP il y a de la rhétorique concernant l’authenticité de Casey proclamant la vérité. Cependant, virtuellement toutes les preuves/la vérité de notre bourbier actuel, ne font que confirmer la déclaration de Casey.
--------------------------------------
Peut-être que cette lettre signée par Einstein serait plus en adéquation avec ce que le SQP aimerait entendre :

Albert Einstein
Old Grove Rd.
Nassau Point
Peconic, Long Island

Le 2 août 1939

F.D. Roosevelt,
Président des Etats-Unis,
Maison Blanche
Washington, D.C.

Monsieur,
Certains travaux récents de E. Fermi et L. Szilard, dont les notes manuscrites m’ont été communiquées, m’incitent à penser que l’élément uranium pourrait être transformé en importante source d’énergie dans un avenir immédiat. Certains aspects de la situation qui en a résulté me semblent requérir la vigilance et, si nécessaire, la réaction rapide de l’Administration. Je crois donc qu’il est de mon devoir d’appeler votre attention sur les faits et recommandations suivants :
Au cours des quatre derniers mois, il est devenu probable – grâce aux travaux de Joliot en France ainsi que de Fermi et de Szilard en Amérique – de pouvoir déclencher une réaction nucléaire en chaîne dans une grande masse d’uranium, par laquelle une énorme quantité d’énergie et de nouveaux éléments radioactifs pourraient être générés. Il apparaît désormais presque certain que cela pourrait être réalisé dans un avenir immédiat.
Ce phénomène pourrait mener à la construction de bombes, et il est concevable – mais bien moins certain – que des bombes extrêmement puissantes d’un nouveau genre puissent être fabriquées. Une simple bombe de ce genre, emportée par bateau et explosant dans un port, pourrait probablement détruire l’ensemble du port et de ses environs. Cependant, de telles bombes pourraient s’avérer trop lourdes pour être transportées par air.
Les Etats-Unis sont très pauvres en minerai d’uranium. Il y a de bons gisements de minerai au Canada et dans l’ancienne Tchécoslovaquie, bien que la plus importante source d’uranium se trouve au Congo Belge.
Compte-tenu de la situation, il pourrait vous sembler souhaitable de maintenir un contact permanent entre l’Administration et le groupe de physiciens travaillant sur la réaction en chaîne en Amérique. Un des moyens d’y parvenir serait de charger de cette tâche une personne de confiance qui pourrait le faire de manière inofficielle. Cette tâche pourrait comprendre ce qui suit :
a)  contacter les Services gouvernementaux, les maintenir informés des développements ultérieurs, et formuler des recommandations pour l’action du Gouvernement, en portant une attention particulière au problème de l’approvisionnement en minerai d’uranium des Etats-Unis.
b)  accélérer la recherche expérimentale, qui est à présent menée dans le cadre limité des budgets des laboratoires universitaires, en s’occupant de financements supplémentaires, s’ils s’avèrent nécessaires, en contactant des personnes privées désireuses de contribuer à cette cause, et peut-être également de s’assurer la coopération de laboratoires industriels dotés de l’équipement nécessaire.

Je sais que l’Allemagne a mis fin à la vente d’uranium des mines tchécoslovaques qu’elle a occupées. Qu’elle ait réagi aussi rapidement peut s’expliquer par le fait que le fils du Vice-Ministre des Affaires Etrangères, von Weizsäcker, travaille au Kaiser-Wilhelm-Institut à Berlin, qui s’emploie à reproduire certaines expériences Américaines sur l’uranium.
Très sincèrement à vous,
Albert Einstein
---------------------------------------------
Einstein lui-même pourrait bien avoir perdu les faveurs du SQP avec des déclarations publiques ultérieures du genre : « Je ne sais pas quelles armes seront utilisées au cours de la Troisième Guerre Mondiale, mais la Quatrième Guerre Mondiale sera menée à coups de bâtons et de jets de pierres ».
Et : « L’énergie nucléaire est une manière diabolique de faire bouillir de l’eau ».
L’élégante citation de Tesla sur son effacement par le SQP : « Je ne permettrai pas à quelques individus étroits d’esprit et jaloux d’avoir la satisfaction de voir échouer mes efforts. Ces gens-là ne sont pour moi que les microbes d’une vilaine maladie ». *

Dans la deuxième partie (ci-dessous) :
- «… autopsie de la « vilaine maladie»
- Les cadeaux de Tesla à l’humanité – supprimés ou adoptés selon le cas
- Un autre Tesla est-il possible ?
- «… le mécanisme de la nature», et le pouvoir du SQP – tous deux éclairés par Nikola Tesla
--------------------------------------------------
2ème partie : Vilaine Maladie
Par VT Senior Editors, le 29 juin 2018



Tesla a offert à l’humanité la clé pour transcender la tyrannie … et même pour mater la vilaine maladie (VM).
Un autre génie a d’abord été acclamé par les microbes de la VM comme « l’Ange de l’Electricité » … mais c’était avant qu’il ne bascule de ce que le SQP considère apparemment comme étant « le mauvais côté » - l’humanité et tout ce qu’elle signifie. L’humanité … la conscience, la bienséance, la compassion, la dignité, l’honnêteté, la pensée libre, le sens de l’appartenance à … l’humanité …

Cet autre génie, c’est Eric Dollard. Sa citation sur Tesla et la VM est parfaite :
« Tesla a effrayé les banquiers centraux à leur faire perdre la tête. Ils savaient ce que son projet impliquait. L’indépendance énergétique signifiait une perte presque complète de contrôle sur les gens ».

NOUVEAU ! Sous-Titres en Français. - Eric Dollard : Le soleil n'est pas ce qu'on vous a dit - 2013 GÉANT !!!

Le contrôle des gens, l’accent est mis sur contrôle. Dollard était utile au SQP jusqu’à ce qu’il se libère de la laisse. Maintenant il dort dans sa voiture, dans le désert, après qu’on lui ait incendié huit laboratoires successifs, et infligé d’autres traitements habituels du SQP. Peut-être que le surnom de « nouveau Tesla » sous-entendait les capacités de Dollard et le danger qu’il représentait pour le SQP. Il semble bien qu’Eric Dollard* ait été le seul à avoir réussi à rééditer l’expérience de Tesla de captation de l’éther.
*Eric P. Dollard est un ingénieur électricien qui est une « légende vivante » dans le domaine de la recherche en électricité. Il est considéré par beaucoup comme le meilleur expert vivant de la véritable nature de l’électricité. Auteur de l’étude mathématique fondamentale Symbolic Representation of Alternating Electric Waves and Symbolic Representation of the Generalized Electric Wave (Représentation symbolique des ondes électriques alternatives et Représentation symbolique de l’onde électrique généralisée), Eric a montré comment tous les phénomènes électriques peuvent être mesurés mathématiquement et utilisés SANS passer par les « Equations de Maxwell ». Auteur d’une introduction résumée au transformateur de Tesla et à la Théorie de la transmission sans fil de l’énergie, il est également la seule personne au monde depuis la mort de Tesla à avoir construit avec succès un véritable Amplificateur de Transmission.


Eric Dollard devant un arrière-plan
montrant Nikola Tesla et le banquier J. P. Morgan
Le pouvoir est la pire des maladies si vous considérez l’actuelle étendue de ses conséquences. La citation suivante semble aussi adéquate que la précédente d’Eric Dollard, mais du point de vue des Illuminati : 
 « Le pouvoir est le meilleur des aphrodisiaques ».
Elle émane de Henry Kissinger, l’enfant-chéri du SQP, détenteur du Prix Nobel de la Paix en 1973, officiellement interdit de déplacement international par un grand nombre de pays désireux de l’arrêter pour crimes de guerre.

Un bon article de la plume d’Andy Piascik, intitulé : Crimes contre l’Humanité : Pourquoi Henry Kissinger peut-il toujours se déplacer librement ? souligne cette vérité dissimulée qui imprègne l’humanité tout comme l’éther imprègne l’univers :
Du moins y a-t-il toujours de l’espoir. Kissinger avait été désigné pour mener « l’enquête », hum, sur le 11 septembre, mais il y a eu assez de gens à l’esprit indépendant pour faire avorter ce projet.

La « Vilaine Maladie »
Ce serait le pouvoir, le gouvernement sous stéroïdes des banques centrales : la monnaie de dette garantie par rien, qui se traduit essentiellement par une hyper-concentration des richesses aux mains de quelques privilégiés, et par la guerre. L’argent, en tant que valeur tangible, s’est métamorphosé en carte de crédit à la charge des générations à venir, émise par une infime cabale de psychopathes ultrariches. Seuls 4% des humains naissent sans conscience, des psychopathes qui considèrent avec un grand optimisme l’ascension vers le pouvoir et les niveaux d’immoralité atteints par le SQP. Ce qu’ils infligent aux 96% restants semble aussi inimaginable que ce que Nikola Tesla a offert à l’humanité et lui aurait offert s’il n’y avait pas eu cette vilaine maladie.

Une chose à savoir concernant le SQP, est que le cœur de leur pouvoir repose sur la faiblesse de l’humanité. Leur palette d’inhumanité … la peur, la tromperie, la guerre, le racisme, le génocide, la propagande, le contrôle du pain et des jeux, et tant d’autres choses, tout cela semble sans espoir. Eh bien, il est heureux pour nous que Tesla ait été plein d’humanité. Imaginez qu’il soit né sans conscience !

A quel point était-il plein d’humanité ? Einstein était plein d’équations que le SQP a manipulées à son avantage. Ils lui ont offert des parades de confettis sur Wall Street (un autel du SQP).

Voici l’équation de Tesla :
Taux de suppression de Tesla = taux de dangerosité de Tesla pour le SQP

A la lumière de ce kaléidoscope de censure, évasion, diversion et mensonges à n’en plus finir, destinés à saturer l’esprit du public, le degré de dangerosité de Tesla était éthérique, de même que ses cadeaux à l’humanité.

Peut-être que l’exemple le plus frappant de la lutte du SQP contre l’humanité a été « La Guerre des Courants ».
Elle opposait Thomas Edison et J.P. Morgan et leur courant continu (DC) à Nikola Tesla et George Westinghouse, avec leur courant alternatif (AC). L’équipe DC baignait dans l’inhumanité, électrocutant « … des animaux de cirques en excédent » y compris des éléphants – jusqu’à la « chaise électrique » destinée aux exécutions capitales.
Malheureusement, la tentative d’exécution a tourné à une horrible mort lente par ébullition dans un grand nuage de fumée. Le médecin légiste a conclu à une rupture de la colonne vertébrale. Les démons de l’équipe DC ont entrepris une campagne de dénigrement pour convaincre le public des dangers du haut-voltage du courant alternatif.

Heureusement, l’équipe AC a prévalu, réduisant à néant les fortunes investies par « … les microbes de la vilaine maladie » dans le courant continu. Et désormais tout le système de distribution électrique, de générateurs, de moteurs fonctionne avec du courant alternatif … le tout potentiellement inchangé à partir des quarante brevets déposés par Tesla en 1888.
Confronté aux kilomètres et aux kilomètres de lignes à haute tension et aux interminables lignes soutenues par des forêts de poteaux équipés de transformateurs … Tesla a trouvé une meilleure solution.

Ironiquement, c’est en travaillant pour Edison que le phénomène de l’arc bleu a frappé l’esprit de Tesla, générant potentiellement la plus grande avancée jamais effectuée pour le bien de l’humanité. Edison utilisait des générateurs de courant continu ; le système électrique du courant continu était alors le seul système disponible pour fournir de l’électricité aux foyers et aux usines de l’Amérique – avant que l’invention par Tesla de générateurs, moteurs, transformateurs, transmission à longue distance de courant alternatif … ne devienne la norme de l’industrie.
L’électricité est généralement définie comme une énergie résultant de l’existence de particules chargées sous forme d’accumulation de charge (électricité statique) ou de flux de courant (courant électrique).
Le système de distribution de courant continu d’Edison était si inefficace que la résistance des lignes faisait que le voltage se dissipait au bout de quelques quartiers urbains. Le voltage était amplifié dans le générateur principal, et des « stations de pompage » étaient nécessaires tous les huit cents mètres pour augmenter le voltage du courant qui baissait.

Lorsqu’on abaissait l’interrupteur principal pour alimenter les lignes avec du voltage amplifié près des générateurs principaux, une pluie d’étincelles bleues et pourpres et des sensations piquantes rayonnaient dans toutes les directions à partir des lignes de transmission avant que les électrons (le courant) n’affluent dans les lignes. Ce phénomène instantané avait déjà causé la mort de certains électriciens.
Les ingénieurs considéraient ces explosions de potentiel électrostatique amplifié comme un inconvénient qu’il fallait éliminer. Tesla y a vu le plus grand don pour l’humanité, et y a consacré le reste de sa vie.

Une forme d’énergie inconnue. La véritable électricité de cet univers, l’éther. De l’électricité sans le flux de particules massives chargées (électrons). De l’électricité sans masse, froide. C’est ainsi qu’est née la Bobine Tesla, et la magie des impulsions.

Tesla a observé que le « phénomène de l’arc bleu » se produisait seulement au moment avant que les électrons ne commencent à affluer dans les lignes. Son génie s’est manifesté en recréant la situation avec des impulsions d’hyper-fréquence de courant continu dans un système conducteur – impulsions amorties avant tout afflux d’électrons dans le système. L’actuelle Bobine Tesla.

Alors que la principale fonction de la « bobine Tesla » détournée est d’évacuer le chef d’œuvre de Tesla de la réalité, la principale fonction de la Bobine Tesla est de dissocier le voltage du courant – dissocier la « véritable électricité » (l’éther) du flux massif d’électrons. Ce n’est que lorsque le courant zéro est atteint dans la Bobine Tesla que l’Ether va s’écouler librement dans le système et que « l’effet Tesla » peut être réalisé. Tout flux d’électrons étouffe l’Ether. Ce n’est pas une coïncidence que le populaire jouet du stupéfiant arc électrique de la « bobine Tesla » ait remplacé la Bobine Tesla pour éloigner la menace du SQP.

Tesla semble avoir été le plus grand exemple lumineux du dicton concernant le gouvernement/SQP : « Ne croyez jamais une chose jusqu’à ce qu’elle soit officiellement démentie ».

Veuillez considérer le couronnement de l’œuvre de Tesla, Wardenclyffe, qui a été gravée dans l’esprit du public comme : « la folie d’un million de dollars de Tesla ».

Wardenclyffe aurait été le plus grand des cadeaux faits à l’humanité. Le SQP a démoli Wardenclyffe avant qu’on n’ait pu ouvrir le cadeau.

Dans la troisième partie (ci-dessous) :
Colorado Springs
Le Dieu de l’éclair
Wardenclyffe
Conclusion
---------------------------------------------------
3ème partie : Les clés de l’Univers

- Par VT Senior Editors, le 9 juillet 2018
Par Rand Clifford pour Veterans Today
Il est virtuellement impossible de se représenter à quel point nous avons été déviés de notre trajectoire de « l’amélioration de l’humanité » par le Statu Quo du Pouvoir (SQP) et ses banques centrales. Mes amis, nous avons atterri dans une mare appelée par le SQP : « arrêt du développement humain ». Peut-être plus qu’aucun autre être humain, Nikola Tesla aurait pu nous ramener dans la voie du Mécanisme de la Nature.

Nikola Tesla a déclaré : « La science n’est qu’une perversion d’elle-même si elle n’a pas pour but l’amélioration de l’humanité »*. Dommage qu’il ne soit pas aux commandes – mais attendez, il l’est en réalité, à commencer par tout le système du courant alternatif (AC) qui alimente la civilisation, la liste est longue. Tant de contributions détournées par le SQP sont issues directement de l’incroyable esprit de Tesla. Mais lorsqu’il a menacé les fondements mêmes du pouvoir qui conférait au SQP sa domination sur l’humanité, Tesla a été et est probablement encore la personne la plus calomniée de tous les temps. Eric Dollard affirme qu’environ 99% de l’information diffusée par les grands médias sur Tesla est « dénuée de valeur ».
Rabelais aurait dit : "Science sans conscience n’est que ruine de l’âme"

Au lieu de l’amélioration de l’humanité que Tesla a offert, plusieurs générations de scientifiques ont perdu leur temps à prouver qu’Einstein avait raison. Tesla l’a parfaitement formulé : « Les scientifiques d’aujourd’hui ont substitué les mathématiques aux expériences, et ils s’égarent d’équation en équation pour finir par élaborer une structure qui n’a aucun lien avec la réalité ».

La réalité était le terrain d’observation de Tesla : phénomènes naturels, les intrications de la nature suscitant des tourbillons de moyens dans son immense conscience pour améliorer la condition humaine ; ultime contraste avec la science du SQP. Peut-être que les 23.000 milliards de dollars « manquants » du Pentagone caractérisent parfaitement qui … ou, quoi est aux commandes.
--------------------------------------------
Nous allons nous en sortir
27 TRILLIONS DE DOLLARS QUI VONT CHANGER LE MONDE. 
--------------------------------------------
Cette citation d’Eric Dollard nous mène directement à la main qui détient les clés du parcours de l’humanité à travers le temps : «Tesla a effrayé les banquiers centraux jusqu’à leur faire perdre la tête. Il savait ce que son plan signifiait. L’indépendance énergétique impliquait une perte de contrôle presque complète sur les gens».

Toutes les guerres sont des guerres de banksters.

Les Bobines de Tesla
Il y en a en réalité deux, toutes deux brevetées par Tesla. Nous parlons là de la plus grande des inventions – certainement celle qui avait le plus grand potentiel de libérer l’humanité de la tyrannie du SQP – la Bobine Tesla. L’autre … peut-être devrions-nous l’appeler, celle qui a été popularisée, la Bobine de Lodge … le générateur de SUPER-ARC ELECTRIQUE de courant alternatif (AC) qui est virtuellement sans application autre que, comme nous le dit Wikipédia : « Un circuit de transformation de résonance électrique, conçu par l’inventeur Nikola Tesla en 1891. Il sert à produire de l’électricité de haut-voltage, de courant faible, alternatif à haute fréquence ». Et : « Aujourd’hui, sa principale utilisation est dans des démonstrations à des fins de divertissement ou éducatives, bien que de petites bobines soient toujours utilisées comme détecteurs de fuite dans des systèmes à vide poussé ». La différence entre la Bobine Tesla et la Bobine de Lodge ne saurait être plus grande. Considérez la différence qu’il y a entre « un dispositif à des fins de divertissement et d’éducation … » et la Bobine Tesla qui nous offre les clés de l’univers.



Comme l’a dit Tesla : « De toutes les résistances de friction, celle qui retarde le plus l’avancement de l’humanité est l’ignorance, que le Bouddha appelait « le plus grand mal du monde ». Il n’y a pas plus grand incitateur à l’ignorance que le SQP – et pas de meilleur exemple que Nikola Tesla. Sinon, pourquoi auriez-vous besoin de dire à presque tout le monde que vous interrogez sur Tesla : Non, ce n’est pas une voiture ?

Alors que nous considérons la Bobine Tesla comme une percée sans précédent pour l’humanité et une menace sans précédent pour le SQP, veuillez garder à l’esprit la définition de Wikipédia : « électricité de courant alternatif faible de haute fréquence ». Et considérez la citation fondamentale de Tesla : « La science n’est qu’une perversion d’elle-même si elle n’a pas pour but l’amélioration de l’humanité ». C’est en fait Sir Oliver Lodge qui a perfectionné la Bobine de Lodge.

Après la découverte de l’Electricité Radiante en 1889, Tesla a découvert une nouvelle force en utilisant des décharges violentes de courant continu (DC). En 1892, Tesla a présenté son étude : « La dissipation de l’Electricité ».

En fait, la plupart des scientifiques de l’époque ont apparemment mal compris la magie du rapport de Tesla. Les principaux scientifiques, dont Sir Oliver Lodge, pensaient que quand Tesla parlait de « fréquences élevées », il se référait au courant alternatif produit par la Bobine Tesla. Une énorme bévue des scientifiques dont le SQP a profité à perpétuité … ou du moins jusqu’à ce que les gens apprennent la vérité.
Tesla a complètement abandonné tout ce qui touchait au courant alternatif (un thème qui lui est resté collé à la peau et que le SQP a usé jusqu’à la corde) pour le reste de sa vie, après que sa Bobine Tesla lui ait révélé le Mécanisme de la Nature, l’éther.

Tesla travaillait désormais dans un nouveau domaine de la physique basé sur les décharges de forces électrostatiques de courant continu et la libération résultante d’électricité cinétique radiante de ce roi des technologies interdites, la captation et le contrôle de l’éther omniprésent.

Les explications de Tesla de son développement de la Bobine Tesla, du comportement de l’éther à des « fréquences » croissantes et les durées plus courtes des rafales de décharge sont si limpides et frappantes qu’il a fallu beaucoup de censure, de diversion et de désinformation au SQP pour garder tant de gens aveugles à l’énorme bond technologique que cela représentait pour « l’amélioration » de l’humanité.

Le SQP l’a banni des livres d’histoire, des manuels scolaires et même du Smithsonian (Institute).



En route pour Wardenclyffe : la centrale de Colorado Springs
Tesla s’est rendu à Colorado Springs mi-mai 1899 dans l’intention de faire des recherches sur : 
- Les conditions de propagation des courants à travers la terre et l'atmosphère 
- Les transmetteurs de forte puissance
- L’individualisation et l’isolation des moyens de transmission de l’énergie
Les conditions de propagation des courants à travers la terre et l’atmosphère

Tesla pensait qu’il était possible de transmettre du courant sans fil si l’air était plus raréfié, et donc plus conducteur.

Un ami, l’avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle, Leonard E. Curtis, a trouvé un terrain pour la centrale de Tesla, et a offert l’électricité gratuite à la Compagnie d’Electricité El Paso de Colorado Springs. Le Colonel John Jacob Astor a fourni le financement et la centrale de Tesla a pu démarrer.

La centrale de Tesla comportait un mât métallique de 43 mètres de haut couronné d’une grande boule de cuivre, et un toit coulissant de manière à ne pas prendre feu. A l’intérieur, une énorme Bobine Tesla fournissait la magie, le mécanisme de la nature : un amplificateur de transmission améliorait la portée.

Tesla mesurait à peu près tout, et a découvert au cours des expériences électriques de la centrale de Colorado Springs, que la Terre était « … vivante avec des vibrations électriques ». Tesla croyait que les éclairs de foudre s’abattant sur terre, étant donné que la terre était un énorme conducteur, (comme le disait Tesla, comme une énorme boule de métal chargée) provoquaient de puissantes vibrations qui traversaient toute la planète. 

En 1893, lors d’une réunion de la National Electric Light Association, Tesla avait dit qu’il était « … faisable de perturber, grâce à de puissantes machines, les conditions électrostatiques de la terre, et donc de transmettre des signaux intelligibles, et peut-être, de l’électricité ».

Tesla a provoqué ses propres « décharges de foudre », de plus en plus importantes – jusqu’à carboniser les bobinages des générateurs de la centrale. La El Paso Power Company déclara qu’elle ne lui fournirait plus de courant. Ce n’était pas un problème, Tesla avait appris ce dont il avait besoin pour son ultime cadeau à l’humanité, Wardenclyffe.
Pensez aux guerres pour le pétrole et le gaz naturel déguisées en interventions humanitaires. Des millions de gens innocents massacrés, des millions de réfugiés. A tous les soldats qui reviennent au pays dans des cercueils enveloppés du drapeau, ou handicapés à vie, physiquement, mentalement ou le deux et considérés par le SQP comme de la chair à canon. 
Pensez à notre réseau électrique vulnérable aux impulsions électromagnétiques (IEM) d’énormes éjections de masse coronale du soleil … ou aux explosions à la bonne altitude de bombes nucléaires terroristes largement popularisées. La liste des dangers et problèmes que Wardenclyffe allait résoudre élégamment à mesure que tout de mettait en place dans l’esprit de Tesla, est incroyable. Et c’est ainsi que le SQP s’en est tiré en appelant Wardenclyffe « la folie d’un million de dollars de Tesla ». Pour le SQP, il fallait mettre le paquet pour enfoncer dans l’esprit du public ce que le Bouddha appelait « le plus grand mal du monde », l’ignorance.

La plupart des gens qui ont une vague idée de ce qu’était Wardenclyffe, ont été amenés à penser que la tour de 56 mètres surmontée du dôme en cuivre était destinée à transmettre de l’électricité à travers l’air sur de longues distances. C’était exactement l’opposé de la fonction de Wardenclyffe. La Tour de Wardenclyffe était un récepteur d’éther alimenté par une Bobine Tesla géante. Un énorme Amplificateur de transmission alimentait l’antenne. Sous la tour, sur une profondeur de 36 mètres, il y avait une énorme antenne enroulée de 80 kilomètres de long en forme de sapin de Noël, modulée pour transmettre de la véritable électricité (mécanisme de la nature) à travers le sol à la fréquence de résonance terrestre de 7,83 hertz*. Un simple récepteur de même fréquence planté dans le sol pouvait remplacer toutes les lignes de notre réseau électrique en implantant de nombreuses tours du même genre dans le monde entier. C’est tout. 
*Cette fréquence est connue sous le nom de résonance de Schumann, d’après le physicien Winfried Schumann*, dont les travaux les plus intéressants ont également été classés secrets.
*Winfried Otto Schumann (20 mai 1888 - 22 septembre 1974) est un physicien allemand qui prédit les résonances de Schumann, une série de résonances en extrêmement basses fréquences dues aux décharges électriques des éclairs dans l'atmosphère. (Source Wikipédia).

Conclusion
Tesla a déclaré, concernant l’énergie vue par le SQP : « Aucun appareil à énergie libre ne sera jamais autorisé à être mis sur le marché ».
Et il a ajouté : « L’invention est le produit le plus important du cerveau créatif de l’homme. Le but ultime est la maîtrise complète de l’esprit sur le monde matériel, de mettre la nature humaine au service des besoins humains ».

Le Congrès des Etats-Unis a eu une meilleure idée en votant la « Loi sur le Secret des Inventions » (Invention Secrecy Act), en décidant en 1951 que dans cette « nation d’idées », certaines idées devaient être gardées secrètes.

Grâce aux demandes faites en vertu de la Loi sur la Liberté de l’Information (Freedom of Information Act), la Fédération des Scientifiques Américains a révélé que le nombre d’ordres de classement secret ont augmenté dans les dernières années. 
En 2012, plus de 5.300 demandes de brevets avaient été classées sous la protection nébuleuse de la sécurité nationale (en France, « secret défense »), dont beaucoup remontent à des décennies.

Le Pentagone, le Département de la Justice, la National Security Agency (NSA), le Service de la Sécurité Intérieure (Homeland Security) – c’est là que sont prises les décisions finales concernant les dizaines de milliers de demandes de brevet examinées chaque année sous le couvert du « Invention Secrecy Act ».

Tesla savait assurément qu’aucun appareil à « énergie libre » ne serait jamais autorisé à menacer le SQP. Toute la palette des énergies fossiles et nucléaire étaient leurs vaches à lait. Même Einstein, l’enfant-chéri du SQP, a reconnu que « l’énergie nucléaire est une manière diabolique de faire bouillir de l’eau ». Il a sûrement eu raison sur le « diabolique ».

Donc que se passerait-il si nous ouvrions et utilisions le cadeau que Nikola Tesla a fait à l’humanité ? 
- Plus de réseau électrique, ni de prodigieux profits à en retirer ; 
- plus de possibilité de terroriser l’humanité avec des impulsions électromagnétiques susceptibles de nous ramener à « l’âge de pierre ». 
- Plus de perspectives de destruction totale de notre avenir par la combustion des énergies fossiles (jusqu’aux schistes bitumineux Canadiens) et les horribles pipelines destructeurs de bitume dilué). Prenez le charbon et ses traces de mercure imprégnant les endroits autrefois les plus préservés de la terre. Plus de guerres pour le pétrole. 
- Plus de fusion de réacteurs nucléaires qui polluent actuellement l’Océan Pacifique (Fukushima). 
La liste est longue, mortelle et complètement évitable – sans compter les dégâts effrayants déjà infligés à notre petite bulle de vie flottant dans un univers hostile. 
Les médias de masse ressemblent à un horrible fleuve pollué grouillant de mensonges qui sont une insulte à tous les gens intelligents et conscients qui pensent par eux-mêmes que la liberté de l’énergie est le pire cauchemar du SQP. Le triomphe des cadeaux de Tesla serait le rêve le plus cher de l’humanité. 

Le fleuve du mensonge a pourtant toujours des affluents limpides et non pollués de vérité sur Tesla. Ils sont difficiles à trouver, mais ils coulent toujours. Trouvez-les avant qu’ils ne soient vilipendés par le SQP et condamnés.

Avec Tesla à nos côtés, nous aurions pu gagner depuis longtemps un avenir radieux, au lieu du … bon, cherchez et apprenez les leçons de Nikola Tesla. Aidez à répandre la vérité. 
Il n’y a pas de meilleur avenir pour l’humanité que celui qu’il avait envisagé, et mis à sa portée – il y a un siècle, hostile, inhumain, horrible et Satanique.

Selon les propres mots de Tesla : « Que l’avenir nous révèle la vérité, et évalue chacun d’entre nous selon ses œuvres et ses accomplissements. Le présent leur appartient ; l’avenir pour lequel j’ai œuvré en réalité, m’appartient ».

A propos de l’auteur :
Rand Clifford vit à Spokane, dans l’état de Washington. Ses romans, CASTLING, TIMING, et Priest Lake Cathedral sont publiés par StarChief Press. Contactez Rand Clifford sur : randtruth@gmail.com
Envois et traduction de Patrick T.

Liens recommandés 
Liens à Tesla :
(Colorado Springs)

(Eric Dollard)

(Recherche libre sur Tesla)

(Gerry Vassilatos)

(John Bedini)
https://sites.google.com/site/johnbediniresearcharchive/radiant-electricity

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.