lundi 16 juillet 2018

+++16/07 - BATACLAN - L’ÉTAT VOYOU COUPABLE DOIT PAYER.
DE NOUVELLES ZONES D'OMBRE DÉNONCÉES 
DANS L'ENQUÊTE SUR LE BATACLAN
"Les cerveaux courent toujours et seraient haut placés. 

Tout ça n'est pas grave, on est les champions et dehors les Français fêtent notre victoire alors que nous sommes des esclaves et que nous sommes en guerre. Qui a gagné? Pour l'instant c'est l'état voyou. 
Des centaines de milliers de personnes font la fête sur les Champs-Elysées pendant que Macron parade en Russie. Pourquoi n'étaient-ils pas aussi nombreux le 5 mai pour défendre l'avenir de leurs enfants et manifester pour la Paix dans le Monde?



Les coupables auront à payer



Rappel des faits :
COMMANDO DES TERRASSES : LE GOUVERNEMENT VOUS MENT
Plus de détail sur les fusillades plus bas***

26 gendarmes armés de Famas ont été priés de quitter le Bataclan!

Un héro a désobéi et a sauvé des vie. ON met à l'honneur ce maline qui aurait sauvé un enfant accroché avec un harnais à un balcon et personne n'a entendu parler de ce héros
Maître Jean Sannier : "Au Bataclan, ordre a été donné aux soldats Sentinelle de ne pas engager le feu contre les terroristes"

"L'islam, c'est le balai d'Israël, ils font le travail à notre place"
BATACLAN : L'HORRIBLE MANIPULATION 

ET SI LE "BATACLAN" ÉTAIT LE FRUIT D'UN COMPLOT ET LE TERRORISME ISLAMISTE DU TERRORISME ÉTAT ?
Un témoin a dit qu'il avait vu un grand blanc armé, pas du tout typé, descendre d'une voiture avant de tirer sur les personnes à la terrasse d'un restaurant
Selon les aveux de Xavier Raufer (de son vrai nom : Christian de Bongain) professeur de criminologie à l’université de Paris II, le terrorisme islamiste serait plutôt un terrorisme d’État et l’attentat du Bataclan le fruit d’un complot. Dans cette vidéo il n'est à aucun moment remis en cause le fait que les attentats du Bataclan n'est pas eu lieu. C'est un fait établi. La question qui est posée c'est de savoir si se sont au vue des propos tenu par Mr de Bongain et Mr Hollande, des terroristes islamistes désorganisés ou l'état qui commandite ces actes sacrificiels, à des fins de manipulation de population, de management de la terreur ou autre.... En ce qui me concerne, je suis chrétien et je condamne avec la plus grande fermeté ces crimes odieux et lâche ainsi que tout acte de violence quel qui soit.

RÉVÉLATIONS DE L'EX PRÉSIDENT FRANÇOIS HOLLANDE
Et si le "Bataclan" était le fruit d'un complot et le terrorisme islamiste du terrorisme d’État ?
Selon les aveux de Xavier Raufer (de son vrai nom : Christian de Bongain) professeur de criminologie à l’université de Paris II, le terrorisme islamiste serait plutôt un terrorisme d’État et l’attentat du Bataclan le fruit d’un complot. Dans cette vidéo il n'est à aucun moment remis en cause le fait que les attentats du Bataclan n'est pas eu lieu. C'est un fait établi. La question qui est posée c'est de savoir si se sont au vue des propos tenu par Mr de Bongain et Mr Hollande, des terroristes islamistes désorganisés ou l'état qui commandite ces actes sacrificiels, à des fins de manipulation de population, de management de la terreur ou autre.... En ce qui me concerne, je suis chrétien et je condamne avec la plus grande fermeté ces crimes odieux et lâche ainsi que tout acte de violence quel qui soit.

Bataclan, la mère d'une victime dénonce : C à vous - 17/03/2016
-------------------------------------------
Si on résume bien la situation au sujet de la nuit sanglante du Bataclan : des policiers de la Bac voulaient intervenir, ils en ont été empêchés. Des militaires de l’opération sentinelle ont réagi de même, ils en ont été empêchés. On apprend maintenant que 26 gendarmes qui étaient sur place, armés jusqu’aux dents et équipés de matériel militaire, ayant même eu à sauver une otage, ont eux-aussi été empêchés d’agir ; on leur a demandé de se retirer. Bilan : 137 morts et 413 blessés !
Une question reste à poser, exigeant une réponse claire : qui a le droit aujourd’hui en France d’agir lorsqu’un attentat terroriste survient ? Apparemment personne puisque tous les corps sécuritaires en ont été empêchés. Avez-vous entendu parler de sanctions ? Absolument pas ! Comment après de tels faits aussi étranges qu’irrationnels et inadmissibles, pouvez-vous oser dénier le droit aux gens qui réfléchissent encore de parler de complot ?

30 familles de victimes portent plainte. Nous devons les soutenir, ne pas lâcher cette affaire qui peut permettre d'arrêter ces monstres qui sont à la tête de la France.
--------------------
Rappel par suptnik : Des témoins racontent une nuit d'horreur à Paris
Il y avait, comme à chaque attentat, eu un simulation d'attentat la veille sur les lieux, histoire de repérer les lieux.
"Le matin avait été organisé au Samu un exercice sur des attentats multisites" Patrick Pelloux
Le groupe qui s'y produisait : " Eagles of Death Metal, la chanson : " «Kiss the devil» (embrassez le démon)
------------------------
**Rappel sur les différentes fusillades - L'agence Sputnik a recueilli des témoignages de Parisiens après les attaques meurtrières survenues dans la capitale française dans la soirée du 13 novembre.
"Oui, nous avons entendu des coups de feu, et après on nous a demandé de quitter le bar où nous étions. C'était une horreur absolue, nous avons été terrifiés", raconte une interlocutrice de l'agence.
"Qu'est-ce que j'ai vu? Lorsque des coups de feu ont retenti, j'étais dans un café à proximité d'un McDonalds. Des gens couraient, j'étais tellement choqué… Ils tiraient sur tout ce qui bougeait. Je vis à Paris depuis moins d'un an, et j'ai déjà assisté à un tel carnage", confie un autre habitant de la capitale.
"J'ai entendu des coups, et on nous a interdit de sortir du café. Nous étions effrayés", déclare une jeune femme.
"Je n'ai pas entendu de coups de feu, mais j'ai vu des gens qui couraient en face du restaurant où je me trouvais. Nous avions terriblement peur. Nous avions juste voulu boire un verre de vin vendredi soir, et puis ce cauchemar s'est produit", a fait savoir une autre interlocutrice.
Six attaques simultanées ont frappé la capitale française dans la soirée du vendredi 13 novembre. Selon diverses estimations, entre 120 et 153 personnes ont trouvé la mort dans les attentats.
Trois explosions se sont produites, d'abord à Saint-Denis, aux abords du stade de France, pendant le match amical France-Allemagne. Les trois assaillants auraient fait détoner des ceintures d'explosifs, faisant une victime. Cinq autres lieux parisiens ont ensuite été touchés: rue de la Fontaine au Roi (5 morts); rue Bichat (12 morts); boulevard Voltaire (un terroriste mort); rue de Charonne (19 morts); la salle de concert du Bataclan (plus de 70 morts).

Le président François Hollande a décrété l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire français et rétabli les contrôles aux frontières nationales.
-----------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------
A qui appartenait le Bataclan?


Le Bataclan venait d'être racheté? comme l'hyperCasher d'un autre attentat...
LE BATACLAN, VENDU LE 11 SEPTEMBRE PAR SON DÉTENTEUR PARTI EN ISRAËL
Bataclan : la vidéo censurée

Panamza : La famille Touitou possédait le Bataclan depuis 1976. Le 11 septembre 2015, la salle de spectacle -transformée vendredi en scène de carnage- fut cédée au groupe Lagardère par ses ex-propriétaires engagés en faveur d'Israël.
Le10.11.2017 : l'article ci-dessous m'a valu une mise en examen et un futur procès à la suite d'une plainte déposée par le judéo-fasciste franco-israélien Sammy Ghozlan.
********************
L'information provient de sources qu'il sera difficile de qualifier d'"antisémite"ou de "complotiste"  : The Times of Israel et l'Agence télégraphique juive.
Les deux organes de presse rapportent des propos tenus par les frères Laloux (Pascal et Joël) et accordés à la seconde chaîne de télévision israélienne : ces deux hommes affirment avoir vendu le Bataclan le 11 septembre dernier (au groupe Lagardère qui a choisi de conserver ses gérants Jules Frutos et Olivier Poubelle) en raison de la récente émigration de l'un d'entre eux (Joël) en Israël.
Soit deux mois avant la prise d'otages du 13 novembre qui causa la mort de plus de 89 spectateurs (sur la centaine de victimes fauchées au total par les attentats).
Rappel : Michel Emsalem, propriétaire de l'Hyper Cacher, avait vendu son magasin la veille de l'acte terroriste au cours duquel quatre personnes –enterrées par la suite en Israël– ont été retrouvées mortes.


Originaire de Tunisie et enterré (en 2000) à Jérusalem, le père des frères Laloux, dénommé Elie Touitou et surnommé Kahlaoui Tounsi, était un célèbre chanteur dans les années 60. En 1976, cet ex-associé d'Enrico Macias avait acquis la prestigieuse salle de spectacle du Bataclan. 
Dès les années 80, ses deux fils se sont répartis la gestion du lieu : le management pour Pascal et la programmation pour Joël.
Si ce dernier est désormais installé en Israël, son frère Pascal est également investi dans le régime de Tel Aviv, notamment en raison d'"obligations professionnelles" (non précisées) selon un article du Parisien paru le 21 décembre.
Et il suffit de consulter le compte Facebook semi-public de Pascal Laloux,président du club ultra-sioniste de football UJA Maccabi, pour y découvrir son soutien politique envers Gil Taïeb (figure emblématique de la communauté juive, vice-président du Crif, ancien militant du Bétar aujourd'hui proche de la LDJ, fondateur de "l'association du bien-être des soldats israéliens" et époux de l'élue PS Karen Taïeb).
En toute logique, Pascal Laloux affiche également sur le réseau social son "goût"pour l'armée israélienne.
Nulle surprise, dès lors, à ce qu'un tel propriétaire du Bataclan ait organisé (avec l'association Migdal) des galas en faveur de cette armée d'occupation comme le dénoncèrent, le 13 janvier 2008, des militants propalestiniens non-violents.
Ecoutez bien les révélations qui suivent sur la complicité de la France avec le l'état sioniste





Signalons ici que la vidéo ci-dessus n'a pas bénéficié de la même exposition médiatique qu'un autre document audiovisuel, capturé le 20 décembre 2008 et particulièrement relayé depuis hier pour illustrer la "dangerosité" de certains militants propalestiniens (curieusement masqués) à l'encontre du Bataclan.


Le 10 octobre, la salle accueillait d'ailleurs un évènement digne du folklore politique d'outre-Atlantique : le "concert des amis chrétiens d'Israël".
Sans oublier le groupe rock-punk qui entama un morceau dédié amoureusement au "diable" lorsque débuta le massacre du vendredi 13 : Eagles of death metal. En juillet, de passage à Tel Aviv pour un concert, le chanteur faisait ainsi savoir (à 0'45) qu'il était un "fervent supporter" d'Israël.




Coïncidence : le zèle passé du Bataclan en faveur de l'armée israélienne est partagé par un lieu qui fit -discrètement- partie de l'affaire Charlie. Il s'agit du local situé dans un quartier où vit la plus importante communauté juive de France et devant lequel les terroristes avaient abandonné leur voiture avant de disparaître dans la nature. Extrait d'un article de Panamza publié le 31 janvier :
Patistory est l'un des sept "points de vente" -dans toute la France- à destination d'un gala annuel dédié à l'armée israélienne et organisé par l'association française Migdal
Enfin, cette première immersion de Panamza dans les tréfonds de ce sanglant 13 novembre ne serait pas complète sans le signalement de cette curieuse synchronicité. Dans la matinée se sont déroulés deux faits singuliers : 
* sous la direction de son chef Pierre Carli (décoré en avril du titre de commandeur de la Légion d'honneur), le Samu de Paris était en exercice sur une thématique dénommée "Attentats multi sites".




* au même moment, ce vendredi matin, les responsables de la sécurité au sein de la communauté juive auraient appris "l'imminence d'une large attaque terroriste" selon The Times of Israël. L'auteur de cette confidence : le bien informé Jonathan Simon-Sellem, extrémiste franco-israélien de la cause sioniste et grand ami de Meyer Habib.
Vous avez dit Habib? Souvenez-vous : il s'agit de cet influent député ultra-sioniste, ancien vice-président du Crif et ami intime (depuis 1991) de Benyamin Netanyahou, qui avait été étrangement présent dans le sillage de Manuel Valls lors de la visite du Premier ministre dans les locaux dévastés de Charlie Hebdo.
L'émotion suscitée par l'effroyable carnage de vendredi ne doit pas empêcher de démêler le vrai du faux dans le torrent d'informations à venir sur les assaillants, leurs complices et les commanditaires.
Rien n'exclut, à ce jour, l'hypothèse -déjà présentée comme une vérité incontestable par la classe politique et médiatique- d'une série d'attentats réalisés, en amont comme en aval, par la mouvance djihadiste affiliée à Daesh.
Mais au regard de l'histoire du terrorisme occidental, rien ne permet, non plus, d'évacuer d'emblée la thèse de l'instrumentalisation de délinquants psychotiques par des forces étatiques et souterraines.
Un fait demeure certain : dans un régime dont le président vient de décréter l'état d'urgence, s'arrogeant ainsi le droit de "contrôler la presse et des publications de toute nature"ne comptez guère sur les médias traditionnels pour espérer connaître les ramifications d'opérations imputées exclusivement à une cellule islamiste activée un vendredi 13, au début du shabbat.

HICHAM HAMZA
Bonus : pour en savoir plus sur l'affaire du 13 novembre, consultez le dossier de Panamza.




  1. ----------------------------
  2. "Lagardère Live Entertainment" a racheté 70 % de la salle de spectacles du Bataclan (XIe) aux côtés de ses gestionnaires actuels Jules Frutos et Olivier Poubelle vient d'annoncer la société dans un communiqué. Des travaux vont être effectués « dès 2016 pour améliorer les conditions d'accueil du public et des artistes ». La branche de Lagardère centrée sur le divertissement détient déjà plusieurs salles dans la capitale (Casino de Paris, Folies Bergère, 20 % du Zénith) et est active dans la production de spectacles (Florent Pagny qui a vendu son âme au diable, Grégoire, Love Circus…). Fondé en 1864, Le Bataclan est une salle de café-concert célèbre pour son architecture atypique qui évoque une pagode.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.