lundi 16 avril 2018

+++16/04 - BENJAMIN FULFORD. 
LA RÉVOLUTION POURRAIT COMMENCER EN FRANCE 
ALORS QUE DES SIONISTES EN FURIE ESSAIENT 
UNE FOIS DE PLUS DE DÉCLENCHER LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE. 


le 16 avril 2018
Les religieux fanatiques Sionistes qui ont essayé pendant des années de déclencher l’Armageddon ont échoué une fois de plus dans leur dernière tentative de le déclencher cette fois en Syrie. Ils encourent désormais de graves conséquences, qui pourraient commencer par une révolution en France.

Avant d’entrer dans les détails, rappelons-nous ce à quoi nous sommes confrontés en l’espèce. Il est difficile à des gens sains d’esprit et réalistes de comprendre que les pouvoirs établis politiques et financiers de l’Occident ont été infiltrés par des fanatiques religieux qui essaient de faire prévaloir leur propre interprétation de la prophétie biblique en massacrant 90% de l’humanité et en réduisant les survivants en esclavage. Néanmoins, des preuves accablantes montrent que c’est exactement ce qui est en train de se passer.

Cependant, nous n’exposerons pas ici toutes les preuves une fois de plus ; nous nous contenterons d’examiner ce que Jared Kushner, le gendre du Président des Etats-Unis Donald Trump, a essayé de faire. La famille Kushner a acheté un immeuble au 666 Cinquième Avenue à New York bien au-dessus du prix du marché.

Et oui, malgré une tentative tous-azimuts d’effacer cette information des sites non-«conspirationnistes», nous pouvons confirmer que "Lucent Technologies" y avait son siège et que la société développait une puce électronique sous-cutanée d’identification par radiofréquence (RFID). Voici un article extrait d’un magazine scientifique à propos de l’objet de ces puces :

Nous devons également nous rappeler que Kushner est membre de la secte radicale Chabad qui a pour but de fournir 2.800 esclaves à chacun de ses disciples après que le reste de l’humanité soit éliminé. En d’autres termes, il est possible de confirmer le fait que le gendre du Président des Etats-Unis fasse partie d’un groupe qui essaie actuellement de transformer la prophétie biblique en réalité :
Apocalypse de Jean, 13 : 16-18
«Par ses manœuvres, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libres et esclaves, se feront marquer sur la main droite ou le front, et nul ne pourra rien acheter ni vendre s’il n’est pas marqué au nom de la Bête ou du chiffre de son nom … et son chiffre, c’est 666». C’est là qu’il est opportun de rappeler aux lecteurs que ce verset est extrait du Nouveau Testament et non de l’Ancien Testament Juif, et donc qu’il ne s’agit pas d’un complot Juif et que ces gens ne sont pas de vrais Juifs, mais plutôt des adorateurs de Satan. Une fois de plus se confirme le vieil adage qui prétend que «la réalité est plus étrange que la fiction».

Maintenant, nous pouvons commencer à relier cela aux évènements récents. D’abord, jetez un coup d’œil au lien suivant d’une réunion de Trump avec des dirigeants du Chabad le 29 mars :

Après avoir rencontré ces gens, Donald Trump a signalé sa réticence à se conformer à leur complot délirant en annonçant que les Etats-Unis allaient se retirer de Syrie. Donc que s’est-il passé ? Trump a subitement ordonné l’attaque du vendredi 13, entre toutes les dates possibles. La réponse, selon la CIA et d’autres sources, est que ces cinglés de Sionistes Khazars, désespérés de voir s’effondrer leur réseau de contrôle, ont entrepris une énorme campagne pour contraindre les Etats-Unis et la Russie à déclencher la Troisième Guerre Mondiale et ainsi mener leur Armageddon planifié de longue date. La clé se trouve dans la perquisition des bureaux de l’avocat de Donald Trump, Michael Cohen, menée le 9 avril. Le but de la perquisition était de trouver matière à faire chanter Trump et donc à le contraindre à ordonner une attaque contre les troupes Russes en Syrie et déclencher la Troisième Guerre Mondiale, selon des sources de la CIA et du Pentagone. Etant donné que les casinos de Trump d’Atlantic City ont fait faillite en 1991, 1992, 2004 et 2009 et que Trump a probablement été sauvé de la faillite par des gangsters Russes et autres figures louches de la pègre, il ne peut y avoir de doute qu’on a découvert un tas de documents susceptibles de servir à un chantage.

Les militaires Américains ont répondu en posant pour la photographie suivante la nuit du raid. 


«Le message est que les militaires Américains soutiennent fermement Trump», et «le message adressé à la cabale est indiqué par 9 sur la gauche et 11 à la droite du Président», (9/11, le 11 septembre) selon des sources du Pentagone.

Les militaires Américains ont néanmoins accepté de mener l’attaque du vendredi 13 avril en raison … d’un accord conclu avec les militaires Russes et le gouvernement Syrien, expliquent les sources. Selon cet accord, les militaires Américains se sont vus désigner trois cibles autorisées en Syrie – un bâtiment délabré voué à la démolition, et deux bases aériennes abandonnées – afin d’empêcher les Sionistes d’avoir un prétexte pour exposer le linge sale de Trump, tout en évitant une guerre mondiale.
De plus, «l’attaque de missiles sur la Syrie a déblayé le terrain pour un retrait des troupes Américaines, et le tweet de Trump «mission accomplie» était destiné à George Bush Jr et aux auteurs du 11 septembre», affirment des sources du Pentagone.

Les satanistes Khazars (Sionistes) ont également tellement crié au loup à propos du gouvernement Syrien qui attaquait son propre peuple avec du gaz empoisonné (au moins à 6 reprises) que même la majorité des gens sous contrôle mental ne croit plus à leurs mensonges. Une même idée qui s’est répandue après la dernière attaque révélait à quel point la version officielle était absurde en faisant remarquer que «nous bombardons la Syrie parce que la Syrie bombarde la Syrie».

Les militaires Américains ont également lancé une nouvelle offensive contre le contrôle des médias par les Khazars la semaine dernière en contraignant à la démission Martin Sorrell, le patron de WPP (Wire and Plastic Products), la plus grande société de publicité au monde, selon des sources du Pentagone. De plus, le scandale Harvey Weinstein a «réduit à néant les ambitions présidentielles de Bob Iger, le PDG de Disney», ont-elles fait remarquer.

Il y aura à présent des représailles plus graves pour cette attaque fondée sur des mensonges dont les preuves ont été faciles à trouver et à diffuser. Les premières victimes seront sans doute les gouvernements esclaves de la Mafia Khazar, du Royaume Uni et de la France.


La situation en France devient particulièrement critique. Fabrice Dubordieu, le conseiller aux Affaires Etrangères du Conseil National de Transition Français (CNTF), s’exprimant au nom du Conseil, a déclaré que l’armée et la police Françaises sont au seuil de la révolte ouverte contre leur «gouvernement d’imposture».

Selon Dubordieu, dès que le Président Français Emmanuel Macron a pris le pouvoir grâce à des élections truquées, il est immédiatement entré en conflit avec le «très respecté général Pierre de Villiers, conduisant ce dernier à démissionner le 19 juillet 2017». Son remplacement par ce béni-oui-oui de général François Lecointre, dont la réputation est entachée par son implication dans plusieurs opérations louches en Afrique» et qui ne jouit pas du «respect de ses pairs», est une des nombreuses raisons de la tension qui règne dans l’armée, affirme-t-il.
Le Conseil de Transition annonce que des grèves sont menées dans la justice, la police anti-émeute et la police judiciaire.

Les juges et les avocats sont perturbés et organisent des grèves-surprise parce que les soi-disant «réformes judiciaires» rognent leurs pouvoirs et restreignent les droits de l’homme, affirment-ils. Ils rapportent que les Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS), ou police anti-émeute, n’ont pas le droit de faire grève, donc ils se sont portés malades collectivement parce qu’ils sont épuisés à force d’affronter les étudiants, les travailleurs syndiqués et les environnementalistes (Zad de Notre Dame des Landes) dont certains font partie de leurs propres familles.

La Gendarmerie Nationale Française forte de 100.000 hommes a eu de mauvaise relations avec Macron depuis les débuts de son gouvernement et s’apprête à arrêter la totalité du régime, selon le Conseil. La situation est devenue à ce point critique que Macron a récemment stationné 500 soldats de l’UE dans les cantonnements de la Gendarmerie Nationale à Versailles, affirme-t-il.

Non seulement cela, mais le CNTF reçoit des rapports selon lesquels des mercenaires seraient stationnés le long des frontières Belge et Allemande avec la France. «Recruter des forces étrangères et/ou irrégulières pour se protéger des émeutes est en fait de la trahison – sinon légalement, du moins dans l’esprit de notre peuple et du personnel militaire», affirme Dubordieu.

L’ordre de l’attaque Syrienne de Macron n’a fait qu’aggraver la situation, déclare-t-il. «Notre gouvernement d’imposture rejette la responsabilité sur le Président Syrien Assad, en mentionnant des renseignement auxquels nous n’avons pas accès», fait-il remarquer. En fin de compte, l’armée Française a affirmé qu’elle ne pourrait envoyer son seul porte-avions pour participer à l’attaque «parce qu’il était immobilisé pour subir des réparations», et à la place un navire plus modeste a tiré quelques missiles pour la forme.
En tout cas, le CNTF affirme que tous les efforts sont entrepris en vue du 5 mai. «Les étudiants des universités de Montpellier et Strasbourg, au cours de leurs assemblées générales, ont voté en faveur de l’occupation du Palais de l’Elysée» ce jour-là, déclare-t-il. «Ils ne tarderont pas être suivis par les étudiants d’autres universités», ajoute-t-il. Macron, de son côté, prévoit de se réfugier dans les lointains territoires du Pacifique Sud de Nouvelle-Calédonie à cette date, fait-il remarquer.
«La République Française entre finalement dans une phase de grande décrépitude ! La transition approche», a conclu Dubordieu.
----------------------------------------
Les médias Britanniques annoncent que la situation du gouvernement esclave de Theresa May au Royaume Uni est de plus en plus fragile suite à l’attaque «à l’évidence absurde» de la Syrie qui a reçu le soutien de moins d’un quart de la population. May a ordonné l’attaque sans aucun vote du Parlement parce «qu’elle savait qu’elle allait perdre».

Le gouvernement esclave Japonais de Shinzo Abe, bien que n’ayant pas participé à la dernière pitrerie Syrienne, est également en train de vaciller en raison de l’implication d’Abe dans la corruption et les crimes de guerre. Il y a maintenant quotidiennement des manifestations-monstres devant le Parlement Japonais pour réclamer sa démission.

Entre-temps, alors que l’ancien ordre continue de s’effondrer, il y eu de grandes initiatives vers un monde plus coopératif par le rassemblement de différentes Marines dans le Pacifique Sud, selon des sources de la CIA basées en Asie. Voici leur rapport :
« La véritable raison pour laquelle les Marines se sont rendues dans l’Océan Pacifique est qu’on a découvert un énorme gisement de terres rares situé à environ 950 kilomètre au sud et l’est de Tokyo au Japon, qui sont utilisées par le Programme Spatial Secret, assez de métaux pour alimenter le programme spatial pendant des décennies.
« Le problème réside dans le fait de récolter ces métaux à environ 3.000 mètres de profondeur, un sujet sur lequel planchait le Capitaine à la retraire Jacques Cousteau lorsqu’il est décédé. A présent, son ancien navire la Calypso a été remis en état et doté de la technologie la plus récente et se trouve dans la région pour trouver la solution, aux côtés de navires militaires Américains, Chinois et Russes armés des plus récents systèmes radar sous-marins.


«Apparemment il existe également un grand gisement de terres rares qui a été découvert au fond de la Mer de Chine méridionale, y compris une grande quantité de platine mélangé avec des PGM (métaux du groupe du platine). Voilà une autre raison de la «Grande Muraille de Chine Sous-Marine» établie selon le périmètre des neuf points par la Chine en 1947. Dans une initiative liée à ce captage de ressources, des sources du Pentagone affirment que « l’éruption du volcan Vanuatu pourrait dissuader la Chine de construire une base militaire aussi proche de l’Australie».

En guise de conclusion, Barbara Bush est en train de mourir.
Traduction de Patrick T.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire