mardi 26 décembre 2017

26/12 - PHILIPPINES. UNE TEMPÊTE TROPICALE 
FAIT 240 MORTS ET 50.000 SINISTRÉS. 
NOUVEAU MÉFAIT DE LA CABALE







Le bilan du passage de la tempête tropicale Tembin s’alourdit. Le nombre de victimes est de 240 et les sinistrés se comptent par dizaines de milliers.
La tempête tropicale Tembin, qui s’est abattue samedi, a fait 240 morts dans le sud des Philippines, où des dizaines de milliers de personnes ont été contraintes de fuir. La police a fait état lundi de 240 morts lundi tandis que plus de 50 000 sinistrés ont fui leur domicile pour trouver refuge dans des centres d’évacuation. Selon un communiqué de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, un total de 70.000 personnes ont été déplacées ou affectées par la tempête.
« Les gens ont tout laissé derrière eux dans leur fuite », a expliqué dans un communiqué Patrick Elliott, responsable des opérations et des programmes de la Fédération aux Philippines.

Des maisons englouties

Tembin a d’abord frappé la grande île de Mindanao, qui compte 20 millions d’habitants. La police locale a annoncé que 135 personnes avaient péri dans la partie nord de Mindanao. Les responsables de la protection civile ont annoncé lundi que le bilan avait grimpé à 78 morts sur la péninsule de Zamboanga (ouest) et à 27 personnes décédées dans la province centrale de Lanao del Sud, où se trouve notamment le village montagneux de Dalama, qui a quasiment été rayé de la carte.


Des habitants de Cagayan de Oro tentent de s'organiser après la montée des eaux.
Des habitants de Cagayan de Oro tentent de s'organiser après la montée des eaux. | Photo : Reuters.

Des images filmées par la chaîne philippine ABS-CBN montraient des maisons pulvérisées comme des châteaux de carte par les intempéries, d’autres noyées sous les eaux, ou encore les sauveteurs extrayant le corps sans vie d’une fillette enterrée par une coulée de boue.
Des policiers, des soldats et des volontaires creusaient parfois à main nue les débris à la recherche d’éventuels survivants.


L'armée a été déployée pour venir en aide aux sinistrés et éviter les pillages.
L'armée a été déployée pour venir en aide aux sinistrés et éviter les pillages. | Photo : EPA.

Avant de s’éloigner en mer de Chine méridionale, la tempête a également balayé l’île touristique de Palawan, où un homme a été dévoré par un crocodile alors qu’il vérifiait l’amarrage de son embarcation dans une rivière en raison de l’arrivée de la tempête.

Le message du pape

Le pape François a prié dimanche pour les victimes des inondations aux Philippines, dont 80 % des habitants sont catholiques. « Je désire assurer de ma prière la population de l’île de Mindanao, aux Philippines, touchée par une tempête qui a entraîné de nombreuses victimes et des destructions », a déclaré le pape.
De son côté, le Secours populaire a lancé dimanche un appel aux dons. « Les besoins sont immenses », explique le Secours populaire, qui annonce le déblocage d’un premier fonds d’urgence de 50 000,00 €.
Devant des « désastres humains et matériels considérables, suite à des glissements de terrain et inondations […] le Secours populaire appelle aux dons et à la générosité populaire ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire