mercredi 15 novembre 2017

15/11 - BURKINA FASO : UN DES DEUX MILITAIRES «FRANÇAIS»
ACCUSÉS D’AGRESSION SEXUELLE SUR DEUX ENFANTS
EST UN AFRO-MUSULMAN AMI DE LA FAMILLE (CENSURE DU GOUVERNEMENT)

Jean-Yves Le Drian, maçon du Grand Orient.
Juillet 2015 - Une affaire d’agression sexuelle commise par deux soldats «français» au Burkina Faso sur deux fillettes franco-burkinabées de 3 et 5 ans fait grand bruit dans la presse hexagonale (lire ICI). Seul hic : le socialiste Jean-Yves Le Drian a donné ordre de censurer toute information relative à l’origine religieuse et raciale des suspects.

Au moins un agresseur de souche africaine
Seule ombre au tableau : la hiérarchie militaire, sur ordre du ministre de la Défense socialiste, Jean-Yves Le Drian, a volontairement censuré les informations relatives à l’origine raciale des deux soldats impliqués.
De source militaire, au moins l’un d’entre eux est en réalité un ami de la famille de la mère d’une des deux fillettes agressées dans une piscine de Ouagadougou, au Burkina. De souche africaine, l’intéressé serait un double-national « franco-burkinabé ».
Cette proximité ethnique explique pourquoi la mère de famille a invité les deux soldats, âgés de 36 et 38 ans, à se rendre à son domicile où elle découvrira ultérieurement les faits mentionnés, grâce à une caméra oubliée chez elle.
Le gouvernement socialiste veut étouffer l’affaire, quitte à salir l’armée
Les raisons de la censure décidée par le gouvernement socialiste vise à masquer les conséquences gravissimes du recrutement d’élément afro-musulmans dans les armées françaises. Jusque là épargnées par un recrutement très sélectif, il semble que les forces spéciales – auquel appartiennent les deux individus précités – subissent désormais les mêmes effets.
Soucieux de maintenir l’imposture d’une coexistence harmonieuse entre afro-musulmans et européens chrétiens au sein de l’armée française, l’état-major a donc platement suivi les consignes de Jean-Yves Le Drian, maçon du Grand Orient.
C’est finalement l’armée française en son entier – officier, sous-officiers et hommes de troupes – qui se trouve attaquée dans les médiats d’état, de coloration majoritairement socialo-marxiste. Ceci sur fond de cynisme électoral de la part du gouvernement de gauche français, clientélisme ethno-confessionnel oblige.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.